Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Une batterie qui brûle, et c'est normal

Par - Source: MIT | B 19 commentaires

Des scientifiques de MIT ont découvert un nouveau phénomène permettant de produire de l’électricité en utilisant des nanotubes de carbone enrobés d’un combustible qui produit de la chaleur en se décomposant.

Chaleur et électricité

Le combustible prend feu à un des bouts du tube à l’aide d’un laser ou d’une étincelle haute tension. Cela crée une onde thermique qui traverse le tube à très grande vitesse, telle une flamme sur une mèche. La température à l’intérieur du nanotube augmente et voyage plus vite que la flamme, chauffant ainsi le combustible et créant un anneau de chaleur d’une température de 3 000 K (2 726,8 °C) qui va pousser les électrons le long du tube, générant ainsi un courant électrique. C’est ce que les scientifiques appellent les thermopower waves (onde de puissance thermoélectrique).

Ces vagues de combustion ont été étudiées sur le papier depuis plus d’un siècle, mais c’est la première fois que l’on démontre un tel phénomène sur des nanofils et que l’on utilise cette méthode pour générer de l’électricité. Les scientifiques ont d’ailleurs obtenu cent fois plus d’énergie que s’ils avaient utilisé une batterie au lithium-ion du même poids.

Un début symbolique

Évidemment, on n’envisage pas l’utilisation d’un tel système dans nos ordinateurs de si tôt. L’idée est très intéressante, car elle permet de créer des batteries qui ont une durée de vie presque illimitée, contrairement au lithium-ion qui se dégrade avec le temps, même si on ne l’utilise pas. Par contre, le principe est aussi très éphémère et le rendement est particulièrement bas en raison de la chaleur et la lumière nécessaire pour arriver à ces fins. Ces découvertes ouvrent néanmoins une nouvelle porte pour les chercheurs.

Commentaires
Afficher les 19 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • no easy way out , 10 mars 2010 03:51
    ah, la science, super nouvelle meme si ce n est que le début! je n ose imaginer tout ce que l on pourra faire, avec, une fois cette technologie aboutie...... écologie, puissance, autonomie, etc , un grand bravo meme si la porte n est qu entrouverte.
  • xfils , 10 mars 2010 07:27
    Citation :
    une durée de vie presque illimitée
    &
    Citation :
    le principe est aussi très éphémère

    En fait, si je comprends bien , c'est la durée de stockage avant utilisation qui est illimitée. Ensuite, à la première utilisation,la batterie est complètement déchargée. Vous parlez de batterie, mais pas de rechargement. Vu la conception, ne s'agit-il pas plutôt d'une 'pile' ? Bref, la recherche c'est bien, mais je me demande ce que vont devenir tous ces nouveaux déchets à base de nanotubes et autres nanotechnologies !
  • Chklang , 10 mars 2010 08:41
    xfils& En fait, si je comprends bien , c'est la durée de stockage avant utilisation qui est illimitée. Ensuite, à la première utilisation,la batterie est complètement déchargée. Vous parlez de batterie, mais pas de rechargement. Vu la conception, ne s'agit-il pas plutôt d'une 'pile' ? Bref, la recherche c'est bien, mais je me demande ce que vont devenir tous ces nouveaux déchets à base de nanotubes et autres nanotechnologies !

    Je me posais les mêmes questions...
  • papamike62 , 10 mars 2010 10:33
    ChklangJe me posais les mêmes questions...

    Moi aussi... si la "mèche" brûle, il y a fatalement une limitation de durée.
  • sebbk , 10 mars 2010 14:20
    le combustible pourrait etre n'importe quel liquide inflammable, et donc rechargeable comme un briquet. d'où l'appelation de batterie
  • sebbk , 10 mars 2010 14:22
    le combustible pourrait être n'importe quel liquide inflammable que l'on recharge comme un briquet. d'où l'appellation de batterie
  • VicentiuB , 10 mars 2010 14:25
    sebbkle combustible pourrait etre n'importe quel liquide inflammable, et donc rechargeable comme un briquet. d'où l'appelation de batterie


    On apelle sa : la pile a combustible et d'ailleur on l'attend depuis 3 ans mainteant
  • omega2 , 10 mars 2010 15:36
    "car elle permet de créer des batteries qui ont une durée de vie presque illimitée, ... Par contre, le principe est aussi très éphémère"

    C'est pas antimonique ça? Dire qu'une baterie à une durée de vie illimité mais qu'elle ne produit du courant que pendant un temps très court, ça me parait vraiment bizare.
  • Anonyme , 10 mars 2010 17:38
    Non, car on parle de principe, si il pouvaient faire tourner en boucle le processus, la batterie aurait une durée de vie presque illimité, mais le principe de combustion en lui-même est éphémère mais je ne m'avancerai pas trop : la découverte est nouvelle, on ne connais pas encore les contraintes techniques.
  • turlupin en ptard , 10 mars 2010 17:56
    Citation :
    je me demande ce que vont devenir tous ces nouveaux déchets à base de nanotubes et autres nanotechnologies
    De nouvelles sources de cancers, comme les particules d'amiante, les suies de diesel et autres micro et nano-particules relâchées sans aucun contrôle.
    On pense toujours à produire de nouveaux trucs supposés améliorer la vie mais on (les fabricants) évite soigneusement de parler du problème des déchets.
    La vogue du jetable n'est pas près de s'arrêter...
  • spamplemousse , 11 mars 2010 00:33
    Je suis le seul à me demander comment allumer le laser qui allume la batterie?
  • ultrabill , 11 mars 2010 09:24
    Citation :
    Je suis le seul à me demander comment allumer le laser qui allume la batterie?
    Avec une batterie déjà allumée
  • -1 Masquer
    Wiiip , 12 mars 2010 13:19
    On va tous mourir du cancer du sida du nanotube technologique, ouscour ! Je serais vous, j'irais vite me planquer dans ma grotte dans l'oural '^^

    Sinon, effectivement, la batterie qui se recharge avec des bidons d'essence, c'est super pratique, ca, non ?
    Mais qui sait, dans les bâtiments du futur, il y aura peut-être des prises d'essence courante partout ! :p 
  • turlupin en ptard , 12 mars 2010 17:22
    Citation :
    On va tous mourir du cancer du sida du nanotube technologique, ouscour ! Je serais vous, j'irais vite me planquer dans ma grotte dans l'oural '^^

    Pour moi c'est déjà trop tard et j'emmerde les cons qui nient la réalité de ces risques.
    Enfin, il paraît que je ne vais plus les emmerder très longtemps mais je vais m'accrocher autant que possible, histoire de respecter mon pseudo.
    Ah ! J'ai failli oublier : je t'emmerde !
  • Mictateur , 12 mars 2010 19:47
    M'enfin turlupin, il déconnait quoi !

    On a rien contre les sceptiques, c'est juste que là, bon, c'est bien de s'inquiéter, mais c'est encore un peu tôt no ?
  • ideal78 , 12 mars 2010 20:42
    lol menfin
  • geek_du_44 , 13 mars 2010 17:27
    en parlant de nanotube: http://www.dailymotion.com/video/xcjhjv_1-6-bienvenue-dans-le-nanomonde-1-3_tech
  • Anonyme , 14 mars 2010 03:09
    merci geek_du_44 très interessants les reportages...
  • shooby , 15 mars 2010 16:58
    xfils& En fait, si je comprends bien , c'est la durée de stockage avant utilisation qui est illimitée. Ensuite, à la première utilisation,la batterie est complètement déchargée. Vous parlez de batterie, mais pas de rechargement. Vu la conception, ne s'agit-il pas plutôt d'une 'pile' ? Bref, la recherche c'est bien, mais je me demande ce que vont devenir tous ces nouveaux déchets à base de nanotubes et autres nanotechnologies !

    j'ai eu la même réaction là !