Huawei et Vodafone testent le Narrowband Internet of Things

NB-IoTNB-IoTHuawei et Vodafone ont annoncé avoir réalisé le premier essai commercial de la norme NB-IoT (Narrowband Internet of Things). En cours de standardisation, cette norme utilise le spectre 3G et 4G pour créer un réseau sans fil à bande étroite visant à connecter des objets intelligents entre eux. Il se destine à un usage interne et l’avantage est qu’il devrait demander peu de ressources, ce qui abaissera les prix, demandera moins d’énergie et permettra de relier un nombre important de petits terminaux entre eux.

En l’espèce, Huawei et Vodafone ont utilisé le réseau de ce dernier pour connecter un module installé sur un compteur à eau. Cette technologie permet d’envisager des batteries d’une autonomie de 10 ans, selon le communiqué, sans avoir à installer des répétiteurs ou des installations chères, comme c’est le cas pour le Wi-Fi. On a évidemment des débits bien moins importants, mais cela ne sera pas un problème pour ces terminaux qui n’envoient que très peu de données et qui passent la grande partie de leur temps en veille. Les deux acteurs parlent déjà de faire de nouveaux tests au début 2016 pour marquer la prochaine étape dans la standardisation du NB-IoT qui devrait avoir lieu en mars 2016, selon le calendrier de la 3GPP. Qualcomm, Samsung, Sony et LG, entre autres, contribuent aussi à ce projet.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires