Le netbook ION « 2 » d'Acer annulé

Le problème du PCI-Express

Le principal problème d'ION Next Gen, c'est la liaison avec le système : l'Atom limite le tout à une seule ligne PCI-Express, à 250 Mo/s, ce qui limite réellement les performances et oblige NVIDIA à installer de la mémoire dédiée. De plus, certains programmes (comme le Flash Player) empêchent le décodage de la vidéo en 1080p, par manque de bande passante (le logiciel fait passer le flux décompressé par le bus PCI-Express, trop lent).

Mais où se cache ION 2, alias ION « next gen » ? La solution de NVIDIA avait séduit dans sa première version, tant les carences du chipset original de l'Atom étaient grandes, mais la seconde version peine à trouver son public. Aoprès un modèle Asus qui faisait l'impasse sur la technologie Optimus (pourtant un des gros avantages d'ION), une rumeur indique que l'Acer 532G-22s, fer de lance de NVIDIA pour le lancement d'ION Next Gen, est annulé. Pour rappel, cette machine offrait une carte graphique ION (à 8 cores) dans un format 10 pouces avec une dalle en « haute définition » (1 280 x 720), un format très rare.

Les précommandes devraient être remboursées, mais l'avenir paraît sombre pour ION Next Gen, une solution qui ne semble pas faire ses preuves. Le fait qu'Intel empêche l'utilisation de chipsets tiers avec les derniers Atom et limite les cartes graphiques au PCI-Express 1x y est évidemment pour beaucoup, et beaucoup se prennent à rêver d'un Atom couplé à une puce MCP89 (alias GeForce 320M)...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
5 commentaires