Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les netbooks sont morts

Par - Source: The Guardian | B 27 commentaires

Le netbook est mortLe netbook est mortAsus et Acer ont arrêté la production de netbooks le 1er janvier 2013, mettant fin à ce type de machine une bonne fois pour toutes, selon les informations recueillies par The Guardian.

La fin annoncée d’une catégorie

Nous savions qu’Asus allait se retirer de ce marché, mais les choses étaient plus incertaines pour Acer qui affirmait, en septembre dernier, vouloir continuer (cf. « La fin des netbooks »). Les ventes de fin 2012 seraient presque nulles et limitées à quelques marchés émergents, selon DigiTimes. Or, ces territoires sont de mieux en mieux servis par les tablettes qui gagnent en popularité.

Samsung, Dell et HP se sont retirés du marché à la fin 2011. Lenovo a pris sa décision début 2012. Asus et Acer ont continué sans grand succès. En ce qui concerne les processeurs, Intel va vendre des Atom embarqués et des puces pour des machines d’entrée de gamme ou terminaux mobiles (cf. « L’Atom SoC Z2610 Medfield est destiné aux tablettes »). Le fondeur se concentre depuis deux ans sur ses Ultrabook et a sans aucun doute anticipé la mort des netbooks depuis quelque temps.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Blastm , 2 janvier 2013 09:17
    j'espère que ca ne signifie pas en même temps la fin des petits portables de moins de 12 pouces avec pross basse consommation à moins de 500€...
    acer et lenovo en avaient quelques un au catalogue, ca serait dommage qu'ils passe a la trappe comme dommage collatéral de cette décision...
    J'ose pas trop espérer que ca renforce la catégorie mais ca serait dommage d'avoir le choix que entre des tablettes, des ultrabook ultracher et des portables bas de gamme format char leclerc :/ 
  • JoelMatteotti , 2 janvier 2013 10:09
    C'est dommage car un netbook c'est quand même 1000 fois plus pratique qu'une tablette...

    Je me vois mal faire du traitement de texte sur une tablette, par exemple. Alors que sur un netbook ça ne pose aucun problème.

    Un netbook est quand même, selon moi, bien plus pratique pour surfer, écrire des mail, et communiquer de manière général (chat, forum, messagerie instantanée, ...).
  • Afficher les 27 commentaires.
  • harbull , 2 janvier 2013 10:55
    Il risque en effet d'y avoir un "trou" dans les gammes de portables au moins pendant quelques mois, le temps que les ultraportables connaissent une baisse de prix pour arriver au niveau des netbooks...

    Personnellement je trouve ça un peu dommage, mais la faute revient en partie aux constructeurs qui ont très peu fait évoluer les gammes jusqu'à l'an dernier. Jusqu'à l'arrivée des AMD Fusion, les netbooks étaient des copier-coller les uns des autres au niveau hardware, seule la finition permettait de les différencier (en tout cas c'est mon impression). Les Atom double coeur ont aussi équipé de bonnes machines, mais à partir du moment où il n'y avait plus la moindre communication sur ce type d'appareils.

    De mon côté, j'ai acheté un Acer équipé en AMD Fusion l'an dernier, et étant pas mal mobile depuis cette époque, j'apprécie l'autonomie non négligeable (dans les 6h) et l'utilité de ce petit appareil, je ne pourrais pas faire le quart de ce que j'en fais avec une tablette. Pour 230 euros, dur de faire mieux.

    En tout cas c'est probablement le moment d'en acheter, les derniers risquant d'être bradés !! et il y a de très bons appareils sortis ces derniers mois.
  • harbull , 2 janvier 2013 11:01
    Oui, mais assez rapidement, je l'avoue, je n'ai pas tout testé non plus. Mais ayant actuellement des rapports à taper, j'ai du mal à imaginer que la saisie sur traitement de texte / tableur sur une tablette soit aussi rapide qu'avec le couple clavier / souris (j'ai du mal avec les touchpads). Sans compter que l'autonomie et la fragilité des tablettes que j'ai eues entre les mains ne m'inciteraient pas trop à les larguer dans mon sac à dos, alors que j'ai moins de scrupules avec un petit PC.

    'fin c'est sans doute une question d'habitude, et il y a sans doute aussi une raison à l'arrêt des netbooks, ils doivent effectivement pouvoir être remplacés par des tablettes au même prix pour des tâches courantes.
  • miplou , 2 janvier 2013 11:02
    Sincèrement je ne comprends pas cet engouement pour les tablettes... Elles sont soit trop chères, soit trop limitées, et l'absence de clavier est vraiment rédhibitoire pour certaines tâches (traitement de texte entre autre). À mon sens rien ne remplacera jamais un netbook, d'ailleurs c'est ce que je suis en train d'utiliser en ce moment...
    Ma petite cousine par exemple voulait un ordinateur pour Noël, je me suis renseigné voir si elle préférait pas une tablette vu que c'est tellement à la mode, et bien non non surtout pas, elle voulait un "véritable ordinateur", du coup on lui a offert quoi ? Un petit netbook Asus... Et elle était aux anges !
    M'est d'avis que ces constructeurs devraient au moins garder un modèle, genre le fleuron de leur gamme, car quoi qu'on en dise il reste quand même des acheteurs !
  • harbull , 2 janvier 2013 11:24
    On en revient à la question du prix... Qu'est-ce qui permet de remplacer un netbook à 200-250 euros, prix auquel on trouvait des mini-PC à processeur Atom double coeur ou Fusion, qui permettaient tout de même de faire pas mal de choses ? (contrairement au tout premier eeePC, qui était un bel objet mais était très vite limité, faut tout de même le reconnaître)

    A ces prix, on trouve des tablettes low-cost, et je doute qu'elles soient aussi polyvalentes (quoique je n'ai pas suivi les sorties récentes). Au prix d'un iPad, je me doute qu'on trouve du bon matériel - mais on trouve aussi de bons ultraportables !
  • -3 Masquer
    Iksarfighter , 2 janvier 2013 11:48
    Ce sont les écrans pourris et en plus brillants de ces trucs qui les ont tués.
  • shooby , 2 janvier 2013 12:00
    Citation :
    On le disait depuis longtemps dans les forums ... rien de surprenant.

    Nous attendons donc avec grande impatience que tu nous dise pour quand prévoit tu la fin des tablettes ;) 

  • Gobelin Furax , 2 janvier 2013 12:17
    C'est dommage quand même, les tablettes sont trop limitées ( comme il a été dit plus haut ) pour que ça m'intéresse, après si on me sort un hybride tablette-pc avec des specs honnêtes, ça me va. Et c'est vrai que c'est quand même vachement plus pratique avec un clavier physique.
  • malfretup , 2 janvier 2013 14:27
    Les Netbooks sont peut être morts mais il ne faut pas oublier qu'ils ont contribuer énormément à la baisse des prix...
    En, effet, là ou un MSI WIND U100, que je m'étais acheté coutait environ 400€, on a maintenant des ordinateurs premiers prix en 15 pouces à 300-350€

    Pour ce qui est de l'engouement des tablettes, ce n'est clairement pas le même usage qu'un ordinateur, aussi petit soit-il... C'est léger, pour moi ce n'est pas du vrai multitâches (pas de mode fenêtré, peut être avec Windows RT) et c'est surtout pour dépanner pour consulter rapidement un email, en envoyer un, ou faire une recherche rapide sur internet... voire pour jouer... mais je trouve comme dit plus haut dommage qu'il y ait un abandon total... en même temps les constructeurs n'avaient qu'à pas créer tant de modèles aussi... pour quelque chose de toujours presque similaire
  • Wiiip , 2 janvier 2013 14:31
    La seule chose qui aura "tué" ces machines, cela aura été leur trop faible coût : pas assez rentables.
    Pour les utilisateurs pouvant se satisfaire d'une si faible puissance/si petit écran, cela aura été de super bonnes machines ! Une autonomie royale, une bonne solidité au contraire (ils ne pèsent pas grand chose contrairement aux portables, et se ferment contrairement aux tablettes), une petite taille, un petit poids, et surtout un prix défiant tout le monde du pc ! (on a souvent pu trouver des netbook à moins de 200€)
    Maintenant, il faut espérer que les petits portables pas chers reprendrons le flambeau, ou qu'ils réussiront à faire des ultrabook / tablettes hybrides à moins de 300€.
  • shooby , 2 janvier 2013 17:25
    Bein voyons !
  • magellan , 2 janvier 2013 17:54
    Pour la prévision de la mort des netbooks, je rejoins Melaure, parce que ce fut un produit de transition particulièrement desservi par les produits mis en vente:
    - Equipés avec un OS "inconnu" du grand public (EePC avec Linux)
    - Mal construits, mal finis (la majorité des netbooks du marché)
    - Aux écrans lamentables en terme de résolution et qualité (arghhh les conjonctivites sur les produits d'entrée de gamme)

    Et si l'on ajoute la baisse des prix des pc portables, cela n'a fait que rendre ces machines quelque peu douteuses. Comment accepter l'absence de lecteur optique, un écran timbre poste mal foutu, un clavier ridicule et souvent pourri au possible, des performances douteuses, le tout à un prix qui rendait un PC portable d'entrée de gamme presque séduisant?

    Au surplus, le succès explosif de l'Ipad a achevé de massacrer ce marché. J'avais affirmé haut et fort que le netbook n'avait en soi aucune raison d'être, surtout pour la qualité des produits présentés; Autant un ultra portable peut se concevoir (et ce malgré un prix scandaleux pour la plupart d'entres eux), autant le netbook s'est condamné de lui-même en n'étant absolument pas compétitif face à l'émergence des solutions tactiles, des Smartphones et surtout face à la baisse de prix généralisée des produits high tech.

    Enfin, notons quand même que les ventes de netbooks n'ont explosés qu'un temps, pour ensuite fondre comme neige au soleil, et ce avant même l'apparition du premier Ipad. Déception? Clients constatant que ces machins n'étaient ni des pc portables acceptables, ni des machines capables de simplement regarder une vidéo dans un confort décent? quand on en arrive à se dire qu'on a face à soi un machin à peine capable de lire un divx de manière potable... on a tout dit!
  • Kenelm , 3 janvier 2013 02:33
    MelaureEt non je ne vois pas pourquoi ce serait la fin des petits portables à 500 euros. Les ultrabook vont s'approcher petit à petit de ce prix
    Ouais donc les netbooks sont pas encore morts.

    C'est pas parce que depuis on a des meilleurs processeurs que tout petit PC intégrant autre chose d'un Atom n'est pas un netbook. Les ultrabooks, c'est un peu une façon de dire "oh regardez on fait des netbooks avec des meilleurs processeurs, mais bon c'est pas des netbooks, c'est des ultrabooks, c'est tout nouveau, c'est mieux, achetez nos ultrabooks!".

    Du coup, on peut même pas comparer netbooks et tablettes, ou alors il faudra faire la différence entre les différents types de tablettes, qui ne sont pas toutes les mêmes...
  • bastoss34 , 3 janvier 2013 09:33
    on aura aussi une solution hybride, avec des tablettes android 7" ou 10 " auxquelles on greffe un etui-clavier BT ou USB, et ce sera la révolution...hein?.? ça se fait dejà??...jdevrais sortir plus moi..
  • deg-tcd , 3 janvier 2013 14:24
    MelaureNous attendons donc avec grande impatience que tu nous dise pour quand prévoit tu la fin des tablettes Quand la techno permettra une nouvelle façon de manipuler des interfaces, comme par exemple de l'holographie avec détection de geste. Ou par la pensée ... Mais pour l'instant on devrait rester à l'écran tactile pour quelques temps ... Enfin comme a chaque changement certains pleureront sur leurs 'anciennes" habitudes ... Je suis pourtant un ancien de la micro mais je regarde encore devant, tout en appréciant l'histoire de l'informatique.@malfretup : la baisse des prix ... ca me fait toujours rire qu'il faut que ce soit toujours moins cher. A force il n'y aura plus que des produits médiocres, car c'est exactement ce qu'étaient les netbooks, et je suis content qu'ils disparaissent ! Toute la micro est tiré vers le bas à cause des bouffeurs de low-cost ... merci le progrès ...
    [/quotemsg]

    Je trouve que ton raisonnement se tient. Limite je pense que c'était même une façon d'écouler des stocks de cpus bas de gamme... L'intérêt de ces pareils c'est aussi d'embarquer XP, ça reste, malgrè le peu de puissance, assez ouvert...

    C'est le dirigeant d'Amd qui avait raison finalement, les netbooks n'étaient qu'une mode passagère, probablement comme les tablettes (comme tu dis "jusqu'à ce qu'une autre interface se pointe").

Afficher plus de commentaires