Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Netgear présente sa solution Femtocell : la 3G à la maison

Par - Source: Netgear | B 13 commentaires

Netgear propose enfin sa solution Femtocell, avec le boîtier DVG834GH. Ce boîtier, présenté à Barcelone, est très complet : modem ADSL2+, point d'accès Wi-Fi (malheureusement 11g uniquement), routeur Ethernet 100 mégabits/s et port USB 2.0 host. Bien évidemment, le point intéressant est l'intégration de la 3G.

200 mètres de portée

La technologie Femtocell, pour rappel, consiste à placer une antenne 3G dans la maison, via un petit boîtier. Deux avantages sont évidents : le premier est simple, la réception est évidemment parfaite. Le second est intéressant financièrement : toutes les connexions 3G effectuées depuis l'antenne de la maison sont évidemment gratuites. Pour les opérateurs, c'est très avantageux sur un point : comme la portée est élevée (près de 200 m selon Netgear), le boîtier Femtocell permet de couvrir un immeuble et donc de fournir une réception 3G correcte facilement. Le boîtier de Netgear est compatible HSDPA, avec un taux de transfert descendant qui peut atteindre 7,2 mégabits/s (si le téléphone est compatible).

Reste à connaître le prix et surtout reste à attendre un déploiement chez un opérateur (en France, SFR semble intéressé).

Afficher 13 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Edy , 17 février 2009 16:34
    Euhhhh, la 3G c'est pas cette onde qui est plus destructrice que les autres et qu'on ce demande si c'est pas ça qui tue les abeilles....
    Et ça dans la maison, là le wifi et le gsm ne sont rien pour notre cerveau comparé à ça 24h/24h chez nous.
    Au revoir problème de connexion 3g, bonjour mignon petit cancer du cerveau...
    On va pas un peut loin là ?
    Le wifi c'est déjà pas le top mais au niveau puissance c'est rien comparé à ça.
  • bastien95 , 17 février 2009 16:41
    EdyEuhhhh, la 3G c'est pas cette onde qui est plus destructrice que les autres et qu'on ce demande si c'est pas ça qui tue les abeilles....Et ça dans la maison, là le wifi et le gsm ne sont rien pour notre cerveau comparé à ça 24h/24h chez nous.Au revoir problème de connexion 3g, bonjour mignon petit cancer du cerveau...On va pas un peut loin là ?Le wifi c'est déjà pas le top mais au niveau puissance c'est rien comparé à ça.


    C'est pas la même puissance qu'une antenne relais classique...

    après c'est vrai que tout ça, ça fait un peux beaucoup (dommage qu'elle soit pas compatible bluetooth pour qu'elle ait la totale :D  )
  • Edy , 17 février 2009 16:46
    Citation :
    C'est pas la même puissance qu'une antenne relais classique...

    après c'est vrai que tout ça, ça fait un peux beaucoup (dommage qu'elle soit pas compatible bluetooth pour qu'elle ait la totale :D  )


    Ok pour la puissance mais bon, perso j'éviterais, économiser quelques euros sans encore avoir de retour sur les risques du 3g...
  • turlupin en ptard , 17 février 2009 17:18
    bastien95C'est pas la même puissance qu'une antenne relais classique...

    Dans la mesure ou chacun pourra avoir son cancer à domicile, je suis curieux de voir comment tout ceci sera contrôlé.
    Je vis dans un immeuble qui compte 260 logements dans un rayon de moins de 100m, ajoutons-y les 4 tours de 118 logements et la barre de 192 logements, le tout dans un rayon de 250m environ, combien de rayonnements a priori nocifs chaque habitant va-t-il encaisser sachant que ces antennes émettront, évidemment, 24/7 ?

    Il faut une autorisation administrative pour installer les antennes relais classiques mais je parie que "pour faire marcher l'économie et créer des emplois" on ne va pas embêter les fabricants, les vendeurs et les opérateurs avec ces détails insignifiants que sont la santé publique et le respect de la légalité.

    Encore une fausse bonne idée comme les aiment les industriels et les marchands qui, du moment qu'ils peuvent vendre n'importe quoi à force de bourrer le crâne des cons à coup de publicité, ne s'embarrassent d'aucun autre critère que leur taux de profit, même si ça doit, un jour ou l'autre, causer des millions de morts, comme avec le tabac dont on vantait les bienfaits pour la santé il y a une cinquantaine d'années et l'amiante, devenu incontournable dans la construction pendant plus d'un siècle.

    L'avenir appartient aux cons-ommateurs ! :pfff: 
  • bastien95 , 17 février 2009 17:37
    Citation :
    Dans la mesure ou chacun pourra avoir son cancer à domicile, je suis curieux de voir comment tout ceci sera contrôlé.


    C'est déjà le cas avec les produits ménagers, certains plastiques ... et la liste est longue.

  • -2 Masquer
    Anonyme , 17 février 2009 21:25
    Super, encore un générateur d'onde électromagnétique en plus...
    Le cancer a un superbe avenir devant lui, on finira bientôt tous irradié.
  • kika93 , 17 février 2009 21:38
    Juste comme ca, le femtocell c'est 10mW, le WiFi 100mW, une antenne relais c'est 1500W (gain de l'antenne compris). En zone dense il y a généralement au minimum 3 antennes pour une sous-cellule (une pour chaque opérateur), couvrant une zone de 200-400m de rayon.
    Si on fait le calcul, il faudrait 450.000 équipements femtocells dans un rayon de 200m pour arriver a la même puissance émise...
    Alors au lieu de râler, on pourrait se réjouir et penser que cette nouvelle techno pourrait être une solution au problème posé par les antennes relais en milieu urbain (elles seront toujours indispensables en milieu rural malheureusement).
  • turlupin en ptard , 17 février 2009 22:02
    Citation :
    Si on fait le calcul
    Si on fait le calcul on ne doit pas oublier une règle élémentaire de physique : la proportionnalité de l'énergie reçue avec le carré de la distance.
    Donc ton estimation sur les 450.000 équipements tombe à l'eau.
  • Anonyme , 18 février 2009 00:25
    Si tu croies Kika que les opérateurs vont enlever leurs antennes relais des zones urbaines simplement parceque l'on est passé au Femtocell, tu te trompe lourdement....les femto c'est EN PLUS pas A LA PLACE...perso je préfère garder que des antennes relais puisqu'ils sont là et ne pas ajouter des Femto...
  • Anonyme , 18 février 2009 09:28
    Ben encore une source de rayonnement EM
    GSM, UMTS, WIFI, WIMAX, DECT, Bluetooth, et la je ne parle que des ondes active ont peu y ajouter les passives FM, Radar, TNT...

    Le champ EM moyens est ajd 12000 fois plus dense que il y a 10 ans.
    Les etudes (Bioinitiative, interphone reflex...)montrent le danger et on continue. Ben allez un suicide collectif en perspective.

  • Anonyme , 18 février 2009 10:00
    Bonjour,
    C'est, pour le fabricant et les distributeurs, prendre le pari faire de l'argent tout en mettant en cause la santé des personnes ...
    Et en escomptant que l'on restera sans demander des comptes précis ?
    Regardez un peu mieux le retour de bâton en cours vis-à-vis du monde des finances.
    Bien à Vous
  • kingxvi@guest , 24 janvier 2012 21:03
    Le mec qui a dit 450 000 antennes ferait mieux de savoir de quoi il parle quand il sort des chiffres, parce que les pseudos scientifiques sont nombreux : http://fr.wikipedia.org/wiki/Gain_d'antenne
    Une antenne relais c'est 40W si on veut comparer à la puissance d'une antenne wifi à domicile, point barre.
    Donc une antenne relais c'est 400 fois une antenne normale. Admettons qu'il y en ait 3, ça fait 1200 fois (m'ai je ne reprends que ses chiffres, j'ai aucune donnée constructeur sous la main, et vu son honnêteté dans la méthode de calcul, je pense qu'il faut gratter...)
    On est loin des 450 000 calculés avec 1500W. (ce qui soit dit en passant revient à 1500/0.1 = 15000 * 3 antenne = 45 000 fois, soit une erreur d'un facteur 10, bonjour les multiplications !).

  • kingxvi@guest , 24 janvier 2012 21:09
    ... Dans la mesure où on ne connaît pas le gain de toutes les antennes.