Nexus 7 : test de la première tablette de Google

Malgré la récente vague de produits estampillés Google, il nous semble que l’entreprise américaine aura bien du mal à se défaire de son image : un acteur logiciel avant tout. Amazon est dans la même situation : un poids lourd du e-commerce proposant tablettes et liseuses pour mieux rediriger vers le site marchand. Mais quelles sont les intentions de Google avec la Nexus 7 ?

Jusqu’ici, les nombreux partenaires de Google ont eu à batailler avec Apple pour s’imposer sur le marché. Cette situation réussit à Google dans le sens où l’entreprise est libre de se concentrer sur un écosystème logiciel plus complet (aussi fragmenté soit il) pendant que ses partenaires innovent du côté matériel.

De ce fait, nous avons maintenant une offre extrêmement variée de produits sous Android qui est en mesure de répondre à tous les besoins ou presque.

Pour être parfaite ou presque, une tablette doit avoir des composants et logiciels qui se complètent. La Tablet S de Sony est par exemple un rêve sur le plan multimédia parce qu’elle s’inspire sur plusieurs points du home cinéma : très bonne configuration audio, ergonomie appréciable et capacité à devenir une télécommande pour la TV. De même, le Kindle Fire est parfait quand on aime Amazon du fait que sa version d’Android a été modifiée pour gérer tout le contenu disponible sur Amazon. Les composants et logiciels qui semblent avoir été conçus de pair donnent une satisfaction bien plus grande qu’une réussite limitée à un seul de ces deux points.

C’est précisément à ce niveau que les tablettes d’Apple font fort. Le fait est qu’Apple est obsédé par le contrôle de la conception mais aussi de la fabrication de ses produits. Est-ce que ce fait aurait poussé Google à travailler au plus près avec un partenaire pour sortir sa propre tablette ?

Bien qu’il s’agisse officiellement de la première tablette de Google, la présentation en grande pompe de la Nexus 7 lors du Google I/O n’a surpris personne. Notons cependant que Google a beaucoup appris des erreurs de ses partenaires avant de proposer son propre produit, raison pour laquelle on s’attend à une expérience utilisateur très satisfaisante sans les inconvénients constatés sur de nombreuses tablettes Android première génération.


OS
Format
Résolution
Prix
Nexus 7 (8 Go)
Android 4.1 (Jelly Bean)
7"
1280x800
199 €
Nexus 7 (16 Go)
Android 4.1 (Jelly Bean)7"1280x800249 €
Kindle Fire (8 Go)
 Android 2.3 modifié (Gingerbread)7"1024x600
199 $

Au premier abord, la Nexus 7 nous semble être une vraie réussite : fine, disposant de nombreuses fonctionnalités, 8 Go dédiés au stockage sur le modèle le plus abordable sachant qu’il coûte 199 $ et probablement autant en euros (la version 16 Go est d’ores et déjà confirmée à 249 €). La tablette de Google vient se placer comme concurrent direct du Kindle Fire avec un avantage non négligeable, à savoir une version non-altérée d’Android 4.1 alias Jelly Bean. Cette dernière lui permet un accès à Google Play, une fonctionnalité qui fait cruellement défaut au Kindle Fire.

L’intérieur de la Nexus 7 n’est pas en reste puisqu’on y trouve le Tegra 3, dernier SoC en date d’NVIDIA. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce dernier n’est pas le plus performant de tous en termes de performances GPU. Cependant, la firme au caméléon affirme d’une part que les benchmarks actuels ne sont pas à même d’exploiter pleinement son architecture et d’autre part que les jeux plus exigeants pour Android sont optimisés voire nécessitent une architecture NVIDIA.


Longueur
Largeur
Epaisseur
Format
Résolution
Ratio
Poids
Google Nexus 7
198,5 mm
120 mm
10,45 mm
7”1280x80016:10340 g
Amazon Kindle Fire
190 mm
120 mm
11,4 mm
7"
1024x60016:10
413 g
Apple iPad 2 (3G)
241 mm
185 mm
8 mm
9,7"
1024x7684:3
613 g
Apple iPad 3 (3G)
241,2 mm
185,7 mm
9,4 mm
9,7"
2048x1536
4:3
650 g
Motorola Xoom
249 mm
167 mm
12 mm
10,1"
1280x80016:10
730 g
Samsung Galaxy Tab 10.1
256,7 mm
175,3 mm
8,6 mm
10,1"
1280x80016:10
547 g

C’est avant tout le format de la Nexus 7 qui nous a séduits et notamment son écran 7 pouces. Les tablettes 10 pouces perdent subitement de l’intérêt en comparaison, parce que trop encombrantes/lourdes.

La Nexus 7 et le Kindle Fire ont à peu près les mêmes dimensions qu’une liseuse mais la tablette d’Amazon fait cependant plus massive avec 413 grammes et 11,4 mm d’épaisseur contre 340 grammes et 10,45 mm pour celle de Google. Ces écarts ne semblent pas énormes, mais ils ne permettent pas de se rendre compte du point auquel la Nexus 7 est plus agréable en mains : le Kindle Fire n’est pas spécialement agréable du fait de son cadre droit et massif, là où la tablette de Google propose un contour arrondi ainsi qu’une texture en caoutchouc au dos.

On pourrait toujours reprocher à la Nexus 7 son absence de caméra arrière, mais elle nous semble assez inutile sur une tablette : quand on veut prendre une photo, c’est généralement un APN ou son smartphone que l’on sort.

La caméra frontale est nettement plus importante vu qu’elle peut notamment servir à la vidéoconférence, or la Nexus 7 embarque justement un capteur 1,2 MP avec microphone intégré qui est adapté à cet usage. De son côté, le Kindle Fire ne propose aucune caméra. Avantage Google.

Le développement de la Nexus 7 est entouré d’un certain mystère. L’Asus EeePad MeMo 370T en est clairement une préversion, preuve en est que l’on voit au dos de la tablette une étiquette portant la référence 370T. Revenons en arrière : en décembre 2011, Eric Schmidt (Président exécutif du CA de Google) déclarait que Google dévoilerait sa propre tablette dans un futur proche. Un an plus tard, Asus présentait sa MeMo 370T lors du CES 2012 avec un prix de lancement fixé à 249 $. Curieusement, la MeMo a disparu de la circulation peu après, Asus faisant comme si la présentation lors du CES n’avait jamais eu lieu.

Rétrospectivement, Google a dû être suffisamment impressionné par la MeMo 370T pour demander à Asus de produire la Nexus 7. Certains se sont étonnés de ce choix étant donné que Google avait déjà racheté Motorola Mobility à l’époque du CES, mais l’acquisition n’est réellement devenue effective qu’en mai 2012. La Nexus 7 devait donc déjà être en développement à cette date.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire