Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

NostalGeek : 1989

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 15 commentaires

En 1989, les joueurs peuvent enfin construire leur ville, avec Sim City. Dans ce jeu, le justicier à la cape noire n'est pas présent, on ne peut le retrouver, à cette époque, qu'au cinéma où un obscur sosie de Julien Lepers joue le rôle de Bruce Wayne (il n'en fera que deux à la suite).

La mobilité à la mode

Alors que le premier satellite du système GPS est lancé (il en faut au minimum 24), la mobilité est à la mode. Nintendo sort le GameBoy, une console portable dotée d'un affreux écran jaune et vert, mais aussi d'un jeu très populaire et particulièrement addictif, Tetris. Pendant ce temps, Apple annonce le premier Macintosh Portable, une machine affreuse, lourde (7,2 kg) et peu pratique. Ce Macintosh sera d'ailleurs remplacé assez rapidement par le PowerBook, une machine qui a été créée par... Sony pour le compte d'Apple (la société japonaise ne proposait pas encore sa gamme Vaio).

Le 486 arrive

En 1989, c'est aussi l'arrivée du 486 d'Intel. Ce processeur 32 bits, comme le 386, apporte une innovation intéressante : une FPU intégrée dans le CPU. Le 486 a été produit en plusieurs versions, dont les versions DX (classiques) et SX (sans la FPU). Le 486 a aussi été le premier processeur Intel à utiliser un multiplicateur, avec les DX2 (2x) et DX4 (3x). Le 486 DX2-66 (66 MHz en 2 x 33 MHz) a d'ailleurs été longtemps la référence des joueurs, jusqu'à l'arrivée des Pentium. Notons, pour l'anecdote, que le « coprocesseur » vendu par Intel pour offrir une FPU à un 486SX n'en était pas vraiment un : il s'agissait d'un 486DX (avec FPU, donc) qui désactivait le 486SX installé sur la carte mère.

On peut aussi noter que le Solitaire et le Démineur, deux jeux livrés avec Windows 3, ont été conçus en 1989. Auparavant, Microsoft livrait un jeu de Reversi (Othello) avec son OS.

Retour en... 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988.

Donnez votre avis