Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

NostalGeek : 1996

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 18 commentaires

1996, une année qui va plaire aux joueurs. C'est en effet cette année-là que Lara Croft et ses sérieux arguments débarquent : ce jeu en 3D est en effet un des premiers qui utilise la puce Voodoo Graphics de 3Dfx. De plus, c'est aussi en 1996 que Duke Nukem débarque dans une version 3D (sa suite, longtemps, très longtemps attendue, ne verra pas le jour) et que Quake fait trembler les joueurs avec ses ennemis en vraies 3D (on travaillait généralement avec des sprites dans les FPS). 1996, c'est aussi la sortie du premier MMORPG (Meridian 59) et de la Nintendo 64. Cette console eut un succès relatif, essentiellement à cause des erreurs de Nintendo qui grevaient les performances des jeux : la capacité limitée des cartouches, la mémoire dédiée aux textures, de seulement 4 ko, et la latence de la (faible) mémoire RAM, à cause de la Rambus.

MMX et 3DFx

C'est en 1996, pendant qu'un vendeur de voitures fait enlever sa femme et qu'on nous fait croire qu'une photo recadrée sur une pellicule plus petite est une nouveauté époustouflante, qu'Intel sort son Pentium MMX. Le P55C possède un nouveau jeu d'instructions, le MMX, qui permet de travailler sur plusieurs données avec une seule instruction (SIMD). Même si l'idée était bonne, le MMX souffre du fait que les calculs sont limités aux entiers et, surtout, que l'unité MMX partage ses registres avec la FPU. Dans les faits, le gain obtenu d'un Pentium 200 MHz à un Pentium MMX à 200 MHz vient essentiellement de l'augmentation de la capacité du cache de niveau 1 (on passe de 8 + 8 ko à 16 + 16 ko).

C'est aussi en 1996 que la première 3DFx est proposée aux joueurs sur PC. La Voodoo Graphics, en version PC, est une carte PCI dédiée à la 3D, dotée d'une unité de calcul et d'une unité de texturing. Avec une fréquence de 50 MHz (pour les 4 Mo de mémoire et pour le GPU), cette carte permettait d'améliorer de façon très visible la qualité visuelle des jeux, à travers l'API Glide de la société. Au lieu du 320 x 240 pixellisé, on passait à du 640 x 480 (limite de la carte) avec un filtrage bilinéaire (sans pixels, avec du flou). La 3DFx avait évidemment quelques défauts : une limitation au 640 x 480, l'obligation de placer une carte 2D en parallèle de la carte (elle ne prenait en charge que la 3D) et évidemment le fait que les jeux devaient être modifiés pour la compatibilité. À cette époque, les patchs « 3DFx » étaient légions. Notons que le SLI, apparu dans le grand public avec la Voodoo 2, était possible sur les Voodood Graphics (dans les bornes d'arcades) : une Voodoo Graphics complète comprenait deux unités de calculs, chacune dotée de trois unités de texturing, avec un total de 28 Mo de mémoire (et réellement 6 Mo utilisables).

D'autres choses ?

En 1996, NeXT est rachetée par Apple et Steve Jobs revient donc au bercail : c'est la genèse de Mac OS X. C'est aussi l'année du format DV dans la vidéo familiale et celle où Deep Blue a battu un grand maître : Garry Kasparov. La star des téléphones GSM, le premier mobile à clapet, le Motorola StarTAC, est aussi né en 1996. Enfin, une norme très utilisée actuellement, devenue ce que son nom suggère, était annoncée : l'USB (Universal Serial Bus). L'USB, qui ne proposait que 12 mégabits/s, devait remplacer le port série, le port parallèle et les ports PS/2. En 2009, c'est chose faite : les PC ont parfois plus de 10 connecteurs et tout le monde connaît cet acronyme.

Retour en... 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1989 - 1990 - 1991 - 1992 - 1993 - 1994 - 1995.

Commentaires
Afficher les 18 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Mictateur , 18 août 2009 17:10
    J'ai toujours pas trouvé... :cry: 

    Et le gag de la pellicule, pas capté, mais ça c'est normal. :o 


    Edit : si ça spoile je veux pas savoir.
  • spamplemousse , 18 août 2009 17:29
    Le film c'est Fargo, la pellicule c'est l'APS.
    Ca a 13 ans, donc ça spoil pas grand chose :o 
  • Mictateur , 18 août 2009 18:21
    Putain je voulais le voir bordel. :cry: 
  • CounterFragger , 18 août 2009 19:38
    Citation :
    Cette console eut un succès relatif, essentiellement à cause des erreurs de Nintendo qui grevaient les performances des jeux : la capacité limitée des cartouches, la mémoire dédiée aux textures, de seulement 4 ko, et la latence de la (faible) mémoire RAM, à cause de la Rambus.

    Et c'est ainsi que Nintendo apprit qu'un jeu, ça a besoin de mémoire !

    Ne pas oublier non plus que la RAM, d'une taille ridicule, servait également de mémoire graphique et de mémoire tampon sonore...

    Les cartouches expliquaient aussi le prix exorbitant des jeux : 450F à l'époque ! Sans compter le prix des extensions RAM pour certains jeux... Je plains les développeurs de l'époque : c'était véritablement une performance de développer sur cette console, c'est d'ailleurs pour ça que tout un tas d'éditeurs a déserté la N64... :/ 
  • pascal16 , 18 août 2009 20:06
    Tom Raider 1 : avec surtout une camera qui suit intelligement Lara, et un controle clavier ou pad très facile, mieux que dans les dernières versions.

    Dans les bon jeux auquels j'ai joué (étudiant à cette époque oblige) : 1994/magic carpet, dongeon keeper (1997, pour demain), doom 2 (1995), doom ultimate (1996) (doom 1 + 1 niveau sur le moteur de doom 2), les cruisader, les settlers, LBA...

    Les 3dfx avaient aussi un truc sympa : on pouvait créer des profils pour chaque jeu pour optimiser la carte. En général, on s'en servait seulement pour gérer la luminosité/contraste/correction gamma. Le driver gérait ces corrections dans 1 profile bureau windows, 1 porfile OpenGL-jeux et 1 profile d3d.
  • ultrabill , 18 août 2009 21:08
    ce qui était sympa avec les voodoo1 c'est qu'elles s'overclockaient avec une simple ligne dans l'autoexec.bat :lol: 
  • jossbigbosslebogoss , 18 août 2009 22:36
    C'est cette année qu'Apple a dépensé 400 millions de dollars pour se faire racheter par NeXT!
  • Johan_et_Pirlouit , 19 août 2009 00:05
    Citation :
    L'USB, qui ne proposait que 12 mégabits/s
    Pas dans sa toute première version, la 1.0 qui ne proposait que 1.2 Mb/s. C'est la très connue 1.1 qui a rapidement proposé 12 Mb/s (encore très utilisée pour les claviers, les souris et autres tablettes graphiques). Du reste, les premiers chipsets pour Pentium II (i440LX/EX) ne proposaient que la 1.0, c'est à partir de la génération des i440BX et dérivés que la norme 1.1 a été supportée.

    Sinon, 1996 est aussi la sortie de Windows NT4, première version de la branche NT à véritablement faire quelques entrées chez le grand public, notamment avec l'apparition l'année suivante du Pentium II. Malheureusement, revers de la médaille de sa légèreté, de sa fiabilité et de sa robustesse, il n'y a jamais eu de gestion complète de l'AGP en natif (bloqué à un mode 1x), aucune reconnaissance en natif de l'USB (sauf avec quelques très rares pilotes propriétaires) et un DirectX limité à une version 6.x édulcorée (les cartes graphiques commercialisées avec des stations sous NT4 tournaient plus souvent avec OpenGL). De même, NT4 n'était pas à proprement parler Plug'n'Play (héritage de NT 3.x).
  • Anonyme , 19 août 2009 08:50
    Ouais premier pc en 1995
    intel pentium 75
    1Go DD
    16 Mo RAM
    Carte 3D S3 virge
    + le jeu de Lucas Arts : DARKFORCE
    un must dans son genre !!! quel pied à l'époque!
    maintenant on se lasse de tout... c'était mieux avant ;) 
  • theomegaman , 19 août 2009 09:46
    Le Pentium MMX, le processeur qui accélère l'internet.
  • ultrabill , 19 août 2009 11:09
    Citation :
    Le Pentium MMX, le processeur qui accélère l'internet.
    Non, le Pentium MMX c'est pour les PC Multimédia...
    L'accélérateur d'internet arrivera après :o 
  • Melaure , 19 août 2009 14:20
    Ha la 3DFx, quelle carte ! Ainsi que les suivantes d'ailleurs :D 

    Le rendu Glide restera le meilleur pour moi. Dommage que NVidia n'ait pas profité de la techno qu'elle a acheté.
  • Mictateur , 19 août 2009 14:45
    T'as des comparos pour déconner ?
  • ultrabill , 19 août 2009 16:46
    Citation :
    T'as des comparos pour déconner ?
    Pas b'soin de comparatif... faut le vivre pour comprendre.
    Toi, tu peux pas comprendre :o 
  • Mictateur , 19 août 2009 17:28
    Késsila levieux schnock là !
    Retourne mater les rediffs de Derrick plutôt ! :o 
  • ultrabill , 19 août 2009 17:34
    Citation :
    Késsila levieux schnock là !
    Retourne mater les rediffs de Derrick plutôt ! :o 
    Non moi c'est Ultrabill. Plutot c'est l'ami de Mickey :o 
  • Mictateur , 19 août 2009 18:26
    Ha non, Pluto, c'est le chien de Mickey.
    L'ami de Mickey, c'est Dingo. :o 
  • shooby , 19 août 2009 19:49
    1996 le premier GSM populaire ... que le temps passe vite