NostalGeek : 2005

Nous pourrions vous parler de l'année 2005 en vidéo, car c'est cette année-là que le site YouTube est lancé, mais nous nous en abstiendrons. 2005 est aussi l'année où le cinéma a confirmé que les extraterrestres pouvaient mourir d'un rhume et a de plus été plus longue que la moyenne : 2005 a été allongé d'une seconde (comme 1998, et 1989, par exemple).

L'année du dual-core

Alors que les joueurs découvrent Kratos sur PlayStation 2, c'est l'année du dual-core dans les PC. En mai 2005, Intel et AMD sortent des processeurs à deux cores, une nouveauté dans le monde des PC. La solution d'Intel est ce qu'on peut appeler du bricolage : les Pentium D sont composés de deux Pentium 4 classiques sur le même die, qui se partagent le FSB. La solution d'AMD, avec ses Athlon 64 X2, est plus efficace, car les deux processeurs sont reliés entre eux via l'HyperTransport. Dans la pratique, c'est AMD qui mène le bal à ce moment-là, même si Intel bat un record en 2005, qui tient encore actuellement : la plus haute fréquence commerciale pour un CPU x86, avec un Pentium 4 à 3,8 GHz.

Un Mac sous 500 $ et une souris à deux boutons

Bonne nouvelle pour les amateurs de Mac, le Mac Mini débarque en 2005. Premier Mac sous les 500 $, il n'a pas changé de look depuis. Même si le prix et la taille sont intéressants, la machine souffre de la puissance limitée des G4 et de composants de PC portables qui grèvent les performances. Autre nouveauté, Apple annonce une souris dotée d'un haut-parleur pour simuler le bruit d'un clic (elle est, accessoirement, dotée d'un clic droit). Le nouveau Batman, Christian Bale, est impressionné.

Dans le monde du jeu

Chez les joueurs, on s'essaye à Guild Wars, un MMORPG qui veut concurrencer le récent WoW. Pendant ce temps, un obscur réalisateur néo-zélandais s'attaque à un grand singe au cinéma. C'est ce singe en question qui sera livré en HD DVD (quoi ?) aux acheteurs de l'add-on pour la nouvelle console de Microsoft, la Xbox 360. Cette console, première de la « Next Génération » utilise une puce ATI pour la 3D et un processeur PowerPC très puissant. Connue pour son taux de retour énorme (54 % selon les dernières rumeurs), elle va malgré tout réussir à ébranler les deux grands du marché, Sony et Nintendo. Le premier ne fait qu'annoncer une attendue PlayStation 3, le second ressuscite (encore) le Game Boy Advance avec le Game Boy Micro, un appareil plus petit et doté d'un très bon écran. Petit défaut de cet appareil, son écran est trop petit pour un usage intensif et il abandonne la compatibilité avec le Game Boy original. Enfin, les joueurs PC préfèrent jouer avec des cartes NVIDIA (et ses très bonnes GeForce 7) alors qu'ATI ne propose à cette époque qu'une décevante Radeon X1800 (remplacée rapidement par des cartes plus efficaces). Comme la situation actuelle le montre (ATI devant NVIDIA), le marché des cartes graphiques est cyclique.

Retour en... 1981 - 1982 - 1983 - 1984 - 1985 - 1986 - 1987 - 1988 - 1989 - 1990 - 1991 - 1992 - 1993 - 1994 - 1995 - 1996 - 1997 - 1998 - 1999 - 2000 - 2001 - 2002 - 2003 - 2004.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
7 commentaires
    Votre commentaire
  • J'aime bien le coup des E.T. qu'on la grippe A, pardon le rhume ; ça vous fout en l'air une invasion ça ^^
    0
  • Rien qu'a voir l'année sa me fait pensé a mon regretté Athlon 64 X2 qui a souffert de la chaleur et qui a rendu l'âme snif
    2
  • eat your potato a dit :
    J'aime bien le coup des E.T. qu'on la grippe A, pardon le rhume ; ça vous fout en l'air une invasion ça ^^

    Ouais enfin on le savait depuis 1898 quand même hein... :heink:

    Sinon, "next génération", 'fallait oser. Non seulement ça fait quatre ans que c'est plus la next gen, mais les accents sont horribles...

    N'empêche, dire qu'à cette époque tout le monde disait que les consoles allaient poutrer les PC, on voit le résultat aujourd'hui... :sweat:
    0