Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Oracle s'engage pour SPARC, Solaris et MySQL

Par - Source: SDTimes | B 9 commentaires

Lors de la conférence d'ouverture du Oracle Open World 2009, le cofondateur de Sun, Scott McNealy et le PDG d'Oracle, Larry Ellison, ont pris soin de dissiper les craintes qu'a fait naître le rachat de Sun par Oracle chez certains clients. Des rumeurs voulaient en effet qu'Oracle abandonne le développement des processeurs Sun SPARC, du système Solaris, et de la base de données Open Source MySQL.

C'est tout le contraire qu'a présenté Larry Ellison, en lançant une comparaison féroce contre son principal concurrent, IBM. « Nous avons battu 76 racks IBM (à base de processeur Power) avec seulement 9 racks SPARC-Solaris. Nous avons obtenu une bande passante 25 % supérieure et un temps de réponse 16 fois meilleur. [...] Nous n'allons pas vendre notre branche matériel. SPARC est une technologie fantastique qui peut être encore meilleure en investissant pour accélérer le rythme d'innovation. Nous allons la rendre plus rapide et plus fiable, tout en réduisant sa consommation électrique. »

Rainbow Falls devrait donc bien voir le jour. Ellison a ajouté « Nous pensons aussi que MySQL est une technologie fantastique, elle est extrêmement populaire, c'est un produit open source, et nous allons accélérer notre contribution à ce produit. »

McNealy a apporté la touche finale en parlant de Solaris : « Et pour Solaris ? C'est la plateforme numéro 1 pour Oracle. Nous sommes partout, nous avons des accords OEM avec Dell, IBM, Fujistu Siemens et HP. [...] Larry dit que [Oracle va] dépenser plus d'argent dans le développement de Solaris que Sun aujourd'hui. »

Voilà qui devrait suffire à rassurer les ex-clients de Sun pour un temps. Par ailleurs, ces promesses suffiront peut-être à la commission européenne pour autoriser le rachat de Sun par Oracle.

Afficher 9 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • turlupin en ptard , 12 octobre 2009 16:03
    "des promesses, toujours des promesses..." disent les moineaux en écoutant péter les chevaux.
  • Anonyme , 12 octobre 2009 18:22
    Solaris: excellent OS pour les datacenters et qui continue à s'améliorer. Sparc: les T2+ sont bien pour consolider les anciens serveurs sparc mais je vois mal qui passerait d'Intel/AMD vers sparc. Le coût du développement reste le même que vous ayez 2 ou 90% de parts de marché.
    L'exadataII c'est du linux sur du x86 (!!) et la série sun storage 7000 c'est de l'AMD. Mysql: si le rapace Oracle n'en tire pas profit il le balancera.
  • petitpandaroux , 12 octobre 2009 19:32
    Wait & see comme on dit. S'ils tiennent leurs promesses ça sera fantastique, sinon ...
  • enestu , 13 octobre 2009 00:58
    C'est logique pour Solaris et Sparc pas du tout pour MySQL.
    Il ne vont peut-être balancé trop visiblement mais en orientant son développement vont le cantonner de la toute petite base alors qu'il prenait le parcours (lentemeent) inverse.
    Quand on sait de ce que fait Oracle de ce qu'il mange...Tant que les kevins s'occuperont que de pourrir MS, Oracle, Adobe, Apple ont les mains libres.
    Vraiment dommage pour Sun qui a tant apporté sans négliger l'innovation. C'était le pilier de l'open source, sans parler de toutes les produits un peu moins connus mais d'une importance majeure : opensso, opends, glassfish, etc.
  • papamike62 , 13 octobre 2009 08:52
    Joli discours politique/marketing. Il serait mal venu de se mettre à dos la communauté MySQL car elle peut faire du bruit et ainsi faire pression sur l'UE.
    Je doute qu'Oracle ait de grands projets pour cette base, je les vois mal concurrencer leur produit vedette avec une solution open source.
  • pluies , 13 octobre 2009 09:02
    Oracle n'a absolument aucun intérêt à balancer la division matérielle, ça on le savait depuis un bail... Une solution Oracle DB ou Oracle middleware entièrement intégrée dans du matos SPARC optimisé jusqu'à la moelle, et les coûts d'intégration qui vont avec ce combo confort/performance, est-ce qu'ils s'en priveraient ?!

    MySQL a beau être open source et gratuit, le support entreprise raque. Et vu les parts de marché de MySQL, je pense pas qu'Oracle veuille jeter ça pour que les concurrents reprennent le marché maintenance.

    Oracle et MySQL ont des performances différentes, pour des objectifs différents. Oracle+Sun a son épingle à tirer dans les deux produits.
  • ultrabill , 13 octobre 2009 09:18
    Citation :
    Joli discours politique/marketing. Il serait mal venu de se mettre à dos la communauté MySQL car elle peut faire du bruit et ainsi faire pression sur l'UE.
    Je doute qu'Oracle ait de grands projets pour cette base, je les vois mal concurrencer leur produit vedette avec une solution open source.
    MySQL n'est pas vraiment un concurrent d'Oracle, tu ne trouves pas ?
  • 1815 , 15 octobre 2009 00:12
    en parlant de ça... il est passé où?
  • Mictateur , 15 octobre 2009 00:30
    :whistle: