Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Recommandations

Overclocker les processeurs d'entrée de gamme
Par

Pour overclocker au maximum un processeur auquel on n’est pas habitué, il faut généralement accroître la fréquence d’horloge et la tension séparément et par paliers jusqu’au moment où la hausse de tension n’apporte plus aucune augmentation de la vitesse d’horloge. Malheureusement, cette méthode peut réduire considérablement la durée de vie du composant ; d’un autre côté, si nous nous étions contentés de respecter la vieille règle selon laquelle il vaut mieux éviter d’augmenter la tension de plus de 10 %, nous ne serions jamais parvenus à découvrir le vrai potentiel des produits testés aujourd’hui.

Dans le cadre de cet article, nous avons mis à l’épreuve quatre processeurs commercialisés depuis suffisamment longtemps pour que les tensions maximales tolérables et la durée de vie en résultant soient bien connues.

La meilleure surprise nous a été offerte par l’Intel Pentium E5200, que nous sommes parvenus à overclocker de 64 % en optant pour une tension légèrement inférieure au « maximum recommandé à long terme ». Au vu de l'historique de l’architecture de ce processeur, il est en outre probable qu’il survive à ce rythme durant plusieurs années. Nous recommandions spécifiquement ce processeur pour son exceptionnel rapport overclocking/prix.

À l’autre extrémité, la plus grosse déception nous est venue du Core 2 Quad Q8200, un processeur pourtant composé de deux dies de Pentium E5200. Comme on le voit, le problème du coefficient multiplicateur verrouillé devient critique dès lors que le FSB-1333 est, comme c’est le cas ici, incapable d’atteindre le FSB-1600 et qu’Intel ne propose plus de FSB-800. Si vous désirez obtenir un overclocking plus satisfaisant avec cette puce, nous ne pouvons que vous recommander d’opter pour sa version faible consommation, le Q8200S.

En réalité, toute personne désireuse d’overclocker convenablement un processeur quad-core ferait nettement mieux de se tourner vers le Phenom II X4 955 Black Edition ou le Core i7 920. Le multiplicateur déverrouillé du Black Edition permet d’éviter tout mal de tête du à la fréquence du bus HT, tandis que la tolérance du Core i7 920 à l’augmentation de sa fréquence de base rend à peu près caduque toute modification du coefficient multiplicateur. Aujourd’hui toutefois, si le X4 955 Black Edition a su faire ses preuves en montant jusqu’à 3,86 GHz, le prix du Core i7 920 ne nous a pas permis de l’inclure dans notre test. Pas de chance pour Intel donc : les performances décevantes de la série Q8000 et l’exclusion du i7 920 faute de tarif abordable permettent à AMD de remporter la palme de l’overclocking sur quad-core à bas prix avec son Phenom II X4 955 Black Edition.