Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Qui va racheter Palm ?

Par , 2007-11-08 - Source: DigiTimes | B 3 commentaires

Palm Treo 750Depuis que Palm a annoncé ses résultats (en fortes baisses), plusieurs rumeurs parlent de rachats de la société. La plus insistante, mais pas vraiment la plus crédible, parle de Nokia.

Palm, PalmOS et la gamme Treo

Palm est historiquement une société forte dans le domaine des PDA. Actuellement, avec l’effondrement du marché des PDA classiques et la montée en puissance des smartphones, la société est en difficulté. Même si la gamme Treo est complète et efficace, les smartphones concurrents ont nettement plus de succès, surtout en raison du prix élevé des Treos, et de certaines lacunes technologiques (l’appareil photo, par exemple). Palm a surtout l’avantage de disposer de la licence de PalmOS, un système efficace et apprécié des utilisateurs.

Les acheteurs potentiels

Les principaux acheteurs potentiels sont évidemment les constructeurs de téléphones portables, Nokia en tête. Pour Nokia, l’intérêt est peu évident : la société dispose de son propre système d’exploitation (Symbian couplé à l’interface S60) et d’une large gamme de smartphones. De plus, la société a annoncé récemment des smartphones professionnels (E90, par exemple) sous Symbian S60. Sony Ericsson est dans le même cas : la société a racheté récemment UIQ. L’intérêt est plus évident pour Motorola et Samsung. Les deux sociétés travaillent avec plusieurs systèmes d’exploitation, et doivent donc payer les licences. Samsung a des smartphones sous Windows Mobile et sous Symbian S60, alors que Motorola a quelques modèles sous Windows Mobile, sous Symbian UIQ et sous Linux. Posséder son propre OS est intéressant : moins de frais annexes, interaction plus poussée entre les appareils et simplification de la gamme pour les utilisateurs. Il se murmure aussi que Dell et HP seraient intéressés (Dell compte vraisemblablement entrer dans le monde de la téléphonie mobile).

La valeur réelle de Palm

La valeur réelle de Palm est estimée à environ 20 $ par action pour un rachat (soit environ 2 milliards de dollars). Ça peut paraître énorme, mais des sociétés comme Motorola ou Nokia sont capitalisées à 45 et 84 milliards (respectivement). Ce qu’il faut prendre en compte, c’est que la valeur de la société prend en compte les ventes, mais aussi l’image de marque, et celle de Palm est très bonne. Le nom Treo est connu, et reste un gage de qualité.

Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Jubijub , 5 mars 2007 19:43
    le problème c'est qu'en terme de parc installé, les dernieres versions de PalmOS sont à la rue...et qu'en gros si tu veux développer pour du volume, tu développes en java ME pour etre générique, ou tu vises symbian ou windows mobile...

    la preuve, les tréo sont sous windows mobile (il existe des versions PALMOS mais je doute qu'ils les aient bien vendues)
  • Basilic et Pistou , 5 mars 2007 23:03
    Il est d'ailleurs intéressant de constater que, pour vanter les charmes d'une société qui a fait de PalmOS son fer de lance, la photo d'illustration soit un Tréo sous ... Windows Mobile ! ;) 
  • dandu , 6 mars 2007 08:37
    De fait, vu que c'est un des derniers Tréo.
    Mais l'activité Windows Mobile de Palm n'est pas ce qui est vraiment intéressant pour les potentiels acheteurs (hormis Noka), vu qu'ils ont déjà cette licence dans la majorité (Samsung, Motorola, Dell)