Les menaces informatiques en 2006

L’année qui vient de s’écouler a connu de profondes modifications dans le domaine des menaces informatiques, pour preuve, l’absence de grandes épidémies provoquées par des virus tels que LoveLetter, Sasser ou Blaster. Le laboratoire de virus de Panda Software vient de communiquer ce que, selon lui, seront les menaces informatiques en 2006... Heureusement, il semble que la grippe aviaire ne touchera pas les ordinateurs.

Changement de mentalité chez les développeurs de malware

Malgré tout, nous assistons depuis quelques mois à un accroissement du nombre de menaces et il est juste de dire que la probabilité de subir une attaque est maintenant plus élevée que pendant l’année 2005. Cette situation est la conséquence d’un changement radical des motivations des créateurs de programmes malicieux : alors qu’auparavant ils cherchaient la gloire personnelle, ils ne sont désormais motivés que par l’appât du gain, ce qui est très important pour la suite. Selon toute vraisemblance, l’année 2006 sera donc marquée par la prolifération des codes malicieux destinés à générer des profits financiers.

Les grands classiques

Si l'on en croit le laboratoire de virus de Panda Software, on croisera les habituels types de virus cette année :
  • Les chevaux de Troie de type Backdoor qui autorisent l’ouverture de portes dérobées dans l’ordinateur pour une prise de contrôle à distance du système. Les pirates informatiques peuvent alors voler des informations confidentielles et attaquer d’autres ordinateurs,
  • Les chevaux de Troie de type Keylogger qui enregistrent les frappes saisies par l’utilisateur. Ils sont fréquemment utilisés pour récupérer leurs données bancaires,
  • Les chevaux de Troie de type bot et les vers qui permettent le téléchargement d’autres programmes malicieux ou transforment les ordinateurs en zombies pour l’envoi de spam,
  • Les spywares, encore appelés logiciels espions, qui génèrent des profits financiers via la vente d’informations collectées sur les habitudes de navigation des utilisateurs,
  • Le phishing et le pharming : deux techniques qui se répandent de plus en plus.

Des menaces plus sophistiquées et cachées

Ces malwares restent bien connus des développeurs de logiciels anti-virus.Toutefois il faut s’attendre à des menaces plus sophistiquées que celles citées couramment. Notamment en ce qui concerne le phishing qui n’utilisera plus uniquement les messages électroniques mais s’appuiera sur d’autres codes malicieux tels que les chevaux de Troie. N »anmoins, en raison de leur nature lucrative, une intensification des attaques ciblées est à attendre, il s’agit de codes malicieux créés spécifiquement pour attaquer des utilisateurs donnés.

De toute évidence, les créateurs de malwares s’efforceront d’être le plus discrets possible pour ne pas être démasqués par les éditeurs de solutions de sécurité informatique et les utilisateurs, afin de gagner de l’argent sur une période plus longue. En outre, le laboratoire de virus de Panda Software prévoie une augmentation conséquente du nombre de menaces informatiques, bien que nous ne connaîtrons certainement que peu d’épidémies virales. Comme l’explique Luis Corrons, « les menaces cachées seront sûrement les principaux acteurs de 2006, s’installant et agissant à l’insu de l’utilisateur. Par conséquent, les programmes antivirus qui nécessitent d’être mis à jour pour combattre les menaces Internet ne seront plus suffisants. Les utilisateurs auront besoin de technologies proactives qui bloquent les nouveaux codes malicieux par l’analyse de leur comportement.»

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • dju
    Et même pas du parle du HDMI, de Vista, quel manque d'exhaustivité :o
    0
  • drouvre
    Vista fait partie des menaces informatiques de 2007 [:matleflou]
    0
  • dju
    ok merci [:matleflou].
    0