Quelles performances pour les prochains Phenom ?

Lorsque nous avons comparé l’Athlon 64X2 d’AMD et le nouveau Phenom 9000 quad-core le mois dernier, nous avons forcé Windows à n’utiliser qu’un seul core du processeur afin de mesurer les réelles différences de performance entre l’architecture AMD64 et l’architecture Stars de l’Agena/Barcelona. Suivant les tests, les résultats révélaient que le Phenom est en effet en moyenne 15 % plus rapide que l’Athlon grâce à ses optimisations et son cache L3. En plus de ces gains de performance, l’architecture quad-cores unifiée et le fait que son cache soit partagé entre tous les cores devraient fournir plus de performances en cas d’exécution d’applications multi-threadées. Nous n’avons pas tenu compte de la différence de performance lors de l’utilisation de tous les cœurs de chaque processeur puisque vous trouverez ces informations dans notre article initial, AMD Phenom : l’araignée tisse sa toile.

AMD K10

Alors que l’analyse à fréquence égale fournit des résultats intéressants sur la performance de l’architecture sur les tests habituels, elle ne répond cependant pas à la question qui sera cruciale une fois les problèmes du TLB résolus (stepping B3) et une fois le processeur disponible à une fréquence plus élevée en grande quantité. Les augmentations de fréquence se traduiront-elles par des gains de performance plus élevés qu’avec l’Athlon 64X2, de façon à pouvoir concurrencer les futurs quad-core Intel ? Et à quelle fréquence la consommation deviendra-t-elle problématique ?

Bien entendu, nous voulions avoir des réponses à nos questions, et nous avons donc mis à contribution notre plateforme de test : l’Asus M3A32 MVP (chipset AMD 790 FX), un processeur Athlon 64 X2 6000+, un Phenom 9000 ES (débloqué), deux barrettes de 1 Go DDR2-800 Corsair, notre disque dur Western Digital de référence et notre carte graphique Gigabyte Radeon HD 3850. Nous avons poussé les fréquences des deux processeurs à 2.2, 2.4, 2.6 et 2.8 GHz pour voir dans quelle mesure les performances s’améliorent.