Phase One lance le premier appareil photo de 100 MPix

Certaines avancées technologiques sont plus marquantes que d'autres. Plus personne ne s'émeut de voir un smartphone équipé d'un capteur de 20 Mpix, mais le premier appareil photo doté d'un capteur de 100 millions de pixels frappe l'imagination.

Ce n'est pas tout à fait la première fois qu'un constructeur sort un capteur aussi défini : Canon avait fait une démonstration d'un capteur de 120 Mpix dès 2010. Six ans plus tard, la démonstration technologique s'est muée en capteur viable pour un produit commercial. Ce n'est cependant pas Canon qui fournit le capteur à Phase One, mais Sony, leader incontesté du marché des capteurs.

Le Phase One IQ3 est un appareil de type moyen format. Son capteur est donc d'une taille supérieure à ce que l'on a l'habitude de voir sur les appareils grand public : 53,7 x 40,4 mm, soit 2170 mm2. Par comparaison, un reflex "plein format" classique utilise une puce 2,5x plus petite. Plus qu'une avancée technologique, c'est donc la très grande surface qui explique la très grande résolution du capteur du Phase One IQ3. Ses pixels mesurent 4,6 microns de côté, soit la même taille que ceux d’un appareil plus conventionnel comme le Sony A7RII.

Mais arrêtons-nous là dans les considérations purement techniques, car l'IQ3 restera de toute façon inaccessible au commun des mortels : il est mis en vente à 48 990 $ (avec un objectif).

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Bien tout ça et la photo, elle pèse combien?
    0
  • La course aux pixels continue encore... Mais le plus important, c'est la dynamique, c'est ça qui fait encore la différence avec l'argentique. J'ai confiance en Phase One pour sortir un capteur avec une bonne dynamique, mais les constructeurs devraient plutôt se battre sur ce terrain plutôt que celui du nombre de pixels, qui est surement plus vendeur...
    0
  • Je pense que la dynamique n'est plus trop un problème. Les astrophotographes le savaient déjà, et maintenant le HDR devient facile comme tout.
    Quant au reste, j'ai longtemps adoré la diapositive, et pourtant, quand j'ai acheté un D7D d'occasion en 2006 (6 Mpixels), j'ai abjuré presque du jour au lendemain ma Provia favorité. Déjà une telle différence en macrophoto à l'époque ... Aujourd'hui en 12 Mpix "seulement" mais ça me plaît (un Alpha 700 pas encore trop rincé).

    Il est vrai que je parle de diapositive. Le négatif est largement au-dessus en matière de dynamique, donc là je m'avancerai moins.
    Reste aussi à voir si les objectifs peuvent suivre. Entre la résolution théorique sur le capteur et le gâchis induit par un "cul de bouteille", il peut y avoir une marge.

    Edit : les photos font 500 Mo pièce ! Téléchargeables sur ce site, en cliquant sur les vignettes. Bon courage !

    http://www.focus-numerique.com/101-082-464-pixels-phase-one-news-8636.html
    0