Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

La balance des blancs

Comment régler son appareil photo numérique ?
Par

La balance des blancs est un réglage fondamental, qui permet d’adapter les couleurs de l’image à l’éclairage de la photo. L’éclairage de référence est la lumière du jour. La lumière du matin est souvent plus froide (traduite sur la photo par des couleurs froides), et la lumière du soir assez chaude (l’exemple évident est le coucher de soleil orangé). Si l’on prend le même objet blanc en photo à différentes heures, la couleur ne sera pas traduite de la même manière selon l’éclairage.

Pour un éclairage artificiel, la situation est identique. Sous un éclairage par lampe à incandescence (les lampes classiques), une forte dominante orangée apparaîtra sur la photo. Sous un éclairage fluorescent (les néons), la dominante sera généralement verdâtre. Pour corriger le problème, et obtenir des teintes fidèles sur la photo, il faut réaliser une balance des blancs, automatique, prédéfinie, ou personnalisée. Attention, utiliser un réglage de balance des blancs non adapté peut être tout à fait justifié si l’on souhaite cette dominante (une teinte froide rappelle la tombée de la nuit par exemple).

Balance des blancs jour sous éclairage incandescentBalance des blancs corrigée

La différence de couleur entre les différents éclairage est le résultat de la température de couleur. Elle s’exprime en Kelvin (K). Plus la température est élevée, plus la couleur sera froide, et inversement. La température de couleur "lumière du jour" est comprise entre 5000 et 6500K. Pour le soleil couchant (lumière chaude), la température varie entre 2000 et 4500K, celle d’un ciel bleu (couleur froide) 1100K.

Il existe généralement un réglage automatique, par défaut, qui va analyser la scène pour décaler la courbe, et ainsi rétablir fidèlement les couleurs. Si le résultat est généralement satisfaisant, il arrive parfois qu’on le mette en défaut. C’est le cas notamment pour les photos en intérieur sous une lumière incandescente, qui ressortent souvent très orangées. Il suffit dans ce cas de passer aux réglages prédéfinis, ou d’effectuer une balance des blancs personnalisée.

Les pré-réglages les plus courants sont :

  • Soleil : balance des blancs naturelle pour une scène éclairée au soleil en journée
  • Ombre : à utiliser pour le scènes à l’ombre
  • Nuageux : comme son nom l’indique, à utiliser par temps nuageux
  • Flash : la lumière du flash est relativement froide, à utiliser pour plus de naturel
  • Incandescent : il s’agit de la lumière des lampes classiques, pour éviter la teinte orangée
  • Fluorescent : à utiliser pour un éclairage au néon

Et il reste toujours la possibilité d’effectuer une balance des blancs personnalisée, à partir d’une feuille de référence blanche ou gris neutre. Le but est d’indiquer à l’appareil photo quelle couleur dans l’image correspond au blanc (ou plutôt à une couleur neutre sur l’échelle de gris). La procédure diffère selon les appareils, certains utilisent une photo qui est déjà prise, d’autre demandent d’effectuer la photo au moment du réglage. Il est préférable de régler la balance des blancs avant la prise de vue plutôt que de compter sur la retouche puisqu’il est assez délicat de rattraper certaines dominantes.

Attention également aux mélanges de différentes sources de lumière. Un flash (équilibré lumière du jour) déclenché en intérieur éclairé en tungstène paraîtra froid.