PirateBox : le boîtier qui ne va pas plaire à l'Hadopi

Certains n'aiment pas la loi Hadopi et proposent donc des solutions inédites pour partager des données illégalement (ou légalement, d'ailleurs). La PirateBox est l'une d'elles.

La PirateBox, c'est un boîtier à fabriquer à la main qui permet de partager des données entres personnes physiques : c'est un point d'accès Wi-Fi qui sert de relais P2P. En schématisant, les personnes se connectent au réseau créé par la PirateBox, sont redirigés vers une interface web hébergée sur l'appareil qui permet de partager des données et ils peuvent téléverser des fichiers, de la distribution Linux au film de vacances. Évidemment, en plus du téléversement, ils ont aussi accès au téléchargement des données placées dans la PirateBox par les autres utilisateurs.

La PirateBox originale est intégrée dans une « lunch box » décorée de crânes, mais le contenant importe peu. De même, si c'est un point d'accès Wi-Fi Asus (WL330GE) et une clé USB qui sont utilisés, n'importe quel point d'accès Wi-Fi compatible avec DD-WRT — un firmware alternatif pour les point d'accès, basé sur une distribution Linux — et n'importe quel périphérique de stockage de masse en USB devraient convenir.

La PirateBox elle-même n'a rien de répréhensible : il s'agit simplement d'un moyen  de partager des données, données qui peuvent être de n'importe quel type.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • TheStarvingStudent
    Citation:
    téléverser

    I'm lovin' it!

    ...
    Bonjour!
    1
  • Anonyme
    Loi Hadopi, machine à fric?
    2
  • zozolebo
    On aurait bien aimé savoir comment fonctionne cette box un peu plus en détails ! Y a-t-il du chiffrement ? Quel réseau est utilisé ? etc.

    Car si je m'en tiens à l'article, je ne vois pas du tout en quoi elle permet d'éviter l'Hadopi.
    1