Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Bit magnétique : vers un plateau de 100 To

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 5 commentaires

IBM vient de publier des travaux dans la revue Science montrant qu’il a réussi à stocker un bit de donnée magnétique dans seulement douze atomes. Les données ont été maintenues pendant « des heures à basse température ». Le communiqué d’IBM ne donne pas plus de précision. Nous avons donc contacté Big Blue qui nous a fourni de plus amples informations

150 atomes à températures ambiantes

IBM nous a expliqué que le bit était fonctionnel à 1 ºK (–272,15 ºC). Au-delà de 5 ºK (–268,15 ºC), la firme nous a indiqué que l’octet (qui regroupe 8 bits), changeait aléatoirement d’état, corrompant ainsi les données. Ces températures sont aussi nécessaires pour assembler les atomes tout en surveillant leurs propriétés magnétiques.

Concrètement, à 1 K, l’octet était stable pendant plus d’une heure, toujours selon IBM. Pendant ce temps, il était possible de contrôler son état sans craindre un changement aléatoire et de prendre une photo de la structure, ce qui demande environ cinq minutes.

En se fondant sur les résultats de ces recherches, la société affirme qu’un bit fonctionnant à température ambiante devrait demander environ 150 atomes par bit au minimum. C’est nettement moins que ce que demandent les disques durs aujourd’hui qui utilisent presque un million d’atomes par bit. Bref, IBM prouve aujourd’hui que ces supports, et le stockage magnétique en général, ont encore un long chemin à faire avant d’atteindre leurs limites physiques.

Vers des plateaux à 100 To

Pour l’instant, il n’est pas possible de fabriquer un bit magnétique à 150 atomes, entre autres, parce que les outils de production de masse ne permettent pas encore une telle précision. Il ne fait néanmoins aucun doute que ces recherches ont un intérêt fondamental. Selon les scientifiques, elles permettraient d’envisager un accroissement de la densité des supports de stockage magnétique par 100. Concrètement, un plateau de 1 To aujourd’hui pourrait, d’ici cinq à dix ans, contenir 100 To.

Une video réalisée par IBM est disponible ci-dessous.

Afficher 5 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -2 Masquer
    Dreadlockyx , 17 janvier 2012 08:47
    Je me demande bien qui va stocker ses données à 1K...
  • aze555666 , 17 janvier 2012 08:55
    DreadlockyxJe me demande bien qui va stocker ses données à 1K...

    Encore un qui n'a pas lu un article jusqu'au bout avant de le commenter.
  • opurtovitch , 17 janvier 2012 12:49
    voilà encore une preuve que les disques durs ne sont pas morts, loin de là
  • Papounet17000 , 17 janvier 2012 21:28
    Si on nous avait dit au tout début de la fabrication des disques dur qu'un seul plateau recevrait 1 tera, on les aurait prit pour des barges, et pourtant on y est arrivé.

    Donc, je suis sur que d'ici une dizaine d'années, Il y arriveront.
  • ascdz@guest , 2 février 2012 19:44
    Une question se pose: est-ce que les têtes de lectures seront capable 'être aussi précise ? Déjà que les disques de plateaux de 1 To sont moins rapides à cause de la densité, avec 100 To Oo'