Un châssis en papier et polypropylène

Un alliage en papier et polypropylène est mis en avant pour la fabrication de châssis d’ordinateurs. Relevé par un blog de Fast Company, il est fabriqué par PEGA D&E qui met en avant le fait qu’il soit recyclable, réutilisable, solide et les matériaux nécessaires à sa fabrication seraient faciles à obtenir. Les industriels pourraient faire appel cet alliage dans un processus de moulage par injection qui est déjà utilisé pour la fabrication de nombreux châssis en plastique.

Une idée intéressante qui n’est pas encore adoptée par les fabricants

Ce n’est pas la première fois que nous vous parlons du polypropylène. Nous l’avons déjà rencontré dans des enceintes (cf. « Nouveautés Altec Lansing : petits et gros kits ! ») et même des batteries (cf. « Matsushita promet des batteries Li-ion plus sures »). Nous ne savons pas exactement quel type de polypropylène est utilisé, mais une référence à sa recyclabilité laisse penser qu’il est de grade injection. Ce matériau est déjà utilisé dans la fabrication de parechoc ou tableau de bord.

L’utilisation d’un châssis en papier injecté avec du polypropylène afin de le solidifier semble être nouvelle. La question est de savoir si les fabricants et OEM seront séduits. En effet, le verre, l’aluminium, le plastique ou les fibres de carbone semblent être privilégiés aujourd’hui par les constructeurs.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • Ça doit être effectivement peu coûteux (car moulé), léger et suffisamment résistant.

    Néanmoins ce matériaux souffre de trois gros défauts:

    -Ça n'est pas un matériaux "noble". Niveau finition on dirait du plastique ordinaire donc pas de quoi séduire le public (c'est passé de mode car pas considéré comme écolo)
    -Question recyclage j'ai un gros doute sur ce mélange papier-polypropylène (sans compter que ce dernier provient du pétrole, donc inenvisageable comme solution d'avenir).
    -C'est un très mauvais conducteur thermique. Or on veut des appareils toujours plus puissants, fins, et silencieux. Donc la chaleur il faut bien trouver un moyen de la dissiper efficacement. C'est là où l'aluminium semble incontournable.
    -5
  • En même temps c'est pour remplacer le plastique dans les portables d'entrée de gamme c'est pas pour équiper des Ultra Books. La plupart des utilisateurs ne rendront pas compte qu'on a mis du papier dans leur coque en plastique. Et pour la dissipation c'est peut-être meilleur que le plastique utilisé aujourd'hui.
    Ca reste une technique pour gagner quelques euros sur le prix de reviens mais pourquoi pas.
    0
  • La phot de l'exemple ne représente-elle pas un EEEPC genre 901 ?
    1