Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

MIPS acheté par le père des PowerVR, les brevets vendus à ARM

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 8 commentaires

Imagination Technologie, la société qui est à la base des GPU PowerVR, vient de se payer MIPS, une société qui développe les processeurs utilisant l'architecture du même nom. Imagination achète la partie opérationnelle de MIPS (environ 180 ingénieurs) et récupère 82 brevets dans le même temps. Cet achat de 60 millions est intéressant pour la société anglaise : si MIPS vend moins de processeurs qu'ARM, ses puces sont rapides et sont tout de même très utilisées : MIPS a vendu environ 700 millions de puces sur l'année. On trouve des processeurs en architecture MIPS dans le monde de l'embarqué, dans de rares tablettes, mais aussi dans des consoles comme la PlayStation 2 ou la PSP.

ARM achète des brevets

Dans le même temps, MIPS a vendu une partie de ses autres brevets (580) à Allied Security Trust (AST), une société qui appartient au consortium Bridge Crossing LLC. Ce consortium a notamment un autre concepteur de puces dans ses membres : ARM. Sur les 350 millions de $ fournis par le consortium pour l'achat des brevets, ARM participe à hauteur de 167,5 millions. Imagination Technologie a par ailleurs une licence sur les 582 brevets en question.

Reste bien évidemment à savoir ce qu'Imagination va faire des ingénieurs de MIPS : la société ne vend pour le moment que des licences sur ses GPU PowerVR (Apple, Intel ou Samsung utilise les GPU) et l'achat d'une compagnie spécialisée dans les CPU est donc assez étonnant.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • MHCROOT , 6 novembre 2012 16:49
    L’Angleterre est maintenant propriétaire d'ARM et de MIPS (qui était originaire des États Unis) ;) 

    Par contre la vente des brevets à ARM ne présage rien de bon, MIPS était un concurrent sérieux de ARM et aurait permis de tempérer ARM dans l'évolution qu'il pourrait donner aux prix de ses licences.

    Les chinois par exemple sont des gros clients de MIPS et leurs supercalculateur nationaux sont d'ailleurs basés sur cette architecture.

    Bref, en espérant que MIPS ne soit pas enterré et puisse rester un concurrent d'ARM :) 
  • Johan_et_Pirlouit , 6 novembre 2012 18:19
    Citation :
    [...] et l'achat d'une compagnie spécialisée dans les CPU est donc assez étonnant.

    Pas plus qu'un fondeur spécialisé dans les GPUs hautes performances se lance dans les GPUs et CPUs ultra-mobiles (nVidia) ou qu'un autre fondeur spécialisé dans les CPUs x86 se lance dans le développement à base d'ARM (AMD). Le marché évolue, ses acteurs aussi. Rien d'étonnant là dedans.
  • tranche , 6 novembre 2012 18:20
    D'accord avec MHCROOT c'est une mauvaise nouvelle.
    J'espère qu'imagination tech ne va pas enterrer MIPS voire même lui donner plus de moyen pour venir concurrencer ARM.
  • Afficher les 8 commentaires.
  • fonzid , 6 novembre 2012 22:25
    Citation :
    D'accord avec MHCROOT c'est une mauvaise nouvelle.
    J'espère qu'imagination tech ne va pas enterrer MIPS voire même lui donner plus de moyen pour venir concurrencer ARM.


    Aucun souci ARM va avoir un gros, un mastodonte en face de lui en concurrent INTEL. La machine est lourde et un peu rouillé à cause d'AMD mais elle va se remettre en route aucun souci, la ou y a du pognon à ce faire INTEL n'est jamais loin ;-)

    Je parle bien sur des tablettes et smartphone (sont déjà concurrent pour le reste)
  • MHCROOT , 7 novembre 2012 00:34
    fonzid, Intel est sur la pente descendante et je penses ne pas me tromper en te disant qu'ils vont continuer à glisser...

    Quand à MIPS, j’espère que la société va continuer à être une réelle concurrente d'ARM...

    Ce qui est dommage, c'est que pour 60 malheureux millions d'euros, j'aurais bien vu une société française comme STMicro se l'offrir et donner à la France un grand concepteur de CPU/SOC...

    On aurait par la suite pu associer STMicro et Archos pour faire des tablettes, GPS, stick pc/micro pc... sous architecture MIPS.

    Dommage que la France ai loupé cette belle occasion... :( 
  • jamais content , 7 novembre 2012 06:27
    L'UE a laissé faire ce rachat ?
    Parce que là, il va y avoir un monopole de ARM...

    Mais bon, s'ils sont assez malins pour avoir autorisé WD/HGST et Seagate/Samsung alors il faut s'attendre à tout...
  • fonzid , 7 novembre 2012 14:54
    INTEL sur la pente descendante MDR LOL remarque c'est mieux de lire ça que d'être aveugle merci tu m'a bien fait rire !
  • tranche , 7 novembre 2012 16:18
    fonzidAucun souci ARM va avoir un gros, un mastodonte en face de lui en concurrent INTEL.


    Oui pour les puces où la demande en puissance de calcul est importante (smartphone,tablette,...) INTEL a surement des cartes à jouer.
    Mais pour les puces à faible coût avec un très bon rendement puissance/consomation (les puces pour TV/petits équipements embarqués), Intel et le x86 vont rester hors course bien longtemps.
    Alors que MIPS faisait même mieux que ARM pour ce segment.

    Pour les équipements où la puissance de calcul nécessaire est moins importante que le rendement il restera les ATMEL AVR32. Mais ça serait vraiment dommage que les puces MIPS ne soit plus (car non : INTEL ne sait pas faire la même chose et je doute que si ils y arrivent ils soient capable de le sortir au même prix que des puces MIPS).
brave