Microsoft Surface Pro : 4 heures d'autonomie pour 899 $

Microsoft a fait savoir que la version 64 Go de Surface Pro, la tablette intégrant un processeur x86, sera vendue en janvier prochain à 899 $, contre 999 $ pour la version 128 Go. C’est cher et la tablette s’annonce peu mobile avec seulement quatre heures à quatre heures et demie d’autonomie selon un message publié sur le compte Twitter du fabricant.

Une tablette chère

La sortie de la tablette correspond au calendrier que Microsoft avait fixé en juin dernier (cf. « Surface : la tablette qui révolutionne Microsoft »). Le prix est assez élevé comparé aux autres tablettes. L’iPad, qui détient aujourd’hui la majorité des parts sur ce marché, se négocie à 829 $ avec 64 Go et un module 4G. Pour mémoire, le Surface Pro est dépourvu de module cellulaire, tout comme le Surface tournant sur processeur ARM.

Le Surface Pro concurrence surtout les Ultrabooks

Surface Pro est aussi plus épais à 1,3 cm, contre 0,9 cm pour Surface et l’iPad Retina) et plus lourd à 907 g, contre 680 g pour le Surface et 662 g pour l’iPad LTE. Cela s’explique, entre autres, par la batterie de 42 Wh alors que la tablette ARM de Microsoft utilise un modèle de 31,5 Wh. Malgré cette augmentation, le modèle x86 est deux fois moins autonome que celui embarquant un Tegra 3, ce qui montre à quel point le Core i5 embarqué accompagné de 4 Go de RAM est mal adapté à un usage mobile.

C’est pour cette raison que le Surface Pro concurrencera principalement les Ultrabooks grâce à son châssis plus fin et plus léger. On doute néanmoins que son autonomie plaise à tout le monde et ceux qui ne sont pas séduits par l’absence de clavier classique pourraient décider de choisir un ordinateur avec une batterie plus intéressante.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • ultrabill
    Je trouve étrange de comparer Surface Pro avec les autres tablettes. Surface Pro c'est un PC, une évolution des TabletPC plus exactement, offrant toute la logithèque et pilotothèque (oui oui :o ) du monde Windows.
    Alors qu'iPad, Galaxy Tab ou Surface sont de "vrais" tablettes : CPU fait pour ça, OS fait pour ça, ecosystème fait pour ça ;)

    La "concurrence" avec les portables est déjà plus logique... mais honnêtement ça sent le produit mort-né. Quel intérêt d'avoir une tablette avec un fil à la patte ? Microsoft fait la démonstration qu'Intel est à la ramasse quand il s'agit de faire des CPU mobiles, à moins d'opter pour les lolesques Atom. ARM n'a vraiment aucun soucis à se faire :)
    3
  • dthx
    En voilà un article très partisan !!! J'ai des choses à reprocher à cette tablette, mais pas le prix !

    Le Surface Pro n'a rien à voir avec les espèces de téléphones étirés que sont pas mal de tablettes android et iOS. Je les aime, elles ont un intérêt pour le grand public et sont adaptées à certains usages et mon iPad a encore toujours une autonomie incroyable, mais cette tablette ci peut faire absolument tout ce qu'on peut actuellement faire avec son PC Windows et dispose d'une vraie connectique, etc...

    Le prix est plus qu'honnête pour les spécifications de cette machine: N'importe quel Ultrabook équipé d'un SSD et d'un écran d'une définition correcte est déjà bien plus cher que ça.
    Après, l'autonomie et l'absence de 3G/4G et de GPS sont quand même pénalisants (même si un dongle USB fera l'affaire, ça complique pas mal l'utilisation ces machins qui dépassent). Je n'ai pas de doutes sur le succès de Windows 8 Pro en tant qu'OS pour des tablettes pro, mais il est probable que d'autres marques comme Asus, Lenovo, Dell, Toshiba,... auront une meilleure proposition.

    Il est probable que le vrai but de Microsoft ici ne soit pas d'innonder le marché de Surface Pro, mais plutôt de démontrer la pertinence du concept Win8 Pro sur une tablette pour motiver les fabricants, un peu à l'image de ce que les téléphones Nexus étaient pour Google au début: une vitrine. Ce produit a un positionnement nettement plus clair et intéressant que la Surface RT qui était un peu un produit "me too".
    0
  • Lancelot_du_Lac
    Surface RT, n'a aucun intérêt à l'heure actuelle, les appli androids sont plus nombreuses et plus intéressantes.

    Le seul intérêt est peut être le logo windows pour les fanboys.

    Surface sur W8, et les autres tablettes sur W8 comme celle de samsung, ont déjà un avantage, elle ont accès à des bibliothèques de tout ce qui existe sur PC. Genre tourner matlab sur une tablette, en tactile c'est un peu déroutant, mais c'est possible.

    Le mode usage PC par contre est bizarre, beaucoup de traces de doigts, sur la samsung haut de gamme que j'ai pu testé.

    Un surcout non négligeable, une autonomie moins bonne qu'un ultrabook, et un poids supérieur.
    Bref, c'est pas près de détrôner l'ultrabook, certes une alternative, mais pas encore assez intéressante.

    J'ai pu testé donc cette nouvelle tablette de mon pote, et j'ai mon ultrabook asus ux31. sans hésiter je suis partant pour conserver mon ultrabook. le samsung, a une coque plastique et se raille facilement, les traces de doigts sont une horreur, le clavier amovible qui fait office de deck a un poids pour éviter que la tablette bascule, alors que d'autre tablette ont un clavier avec batterie. ( asus notamment mais pas en x86 ).

    Bref, à moins d'avoir des sous et pour vouloir épater la galerie 5 minutes, passer votre chemin. ;)
    1