Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Conclusion

Comparatif : quel CPU d'entrée/milieu de gamme pour jouer ?
Par

Le graphique ci-dessous reprend les performances normalisées en prenant l’Athlon II X2 260 comme base, sans tenir compte du benchmark en contexte multitâche.

Trois processeurs sortent du lot, à commencer par l’Athlon II X3 445 que l’on trouve à 94 euros en moyenne. Ce CPU domine largement les deux dual core situés sous les 100 euros et constitue un très bon rapport performances/prix grâce à ses trois cores physiques cadencés à 3,1 GHz. Les jeux tirant parti de plus de trois cores étant rares, c’est un choix sans risque et très accessible.

Vient ensuite le Core i3-530 qui après avoir été affiché à plus de 120 euros il y a quelques mois se retrouve maintenant vers les 114 euros. Si le rapport performances/prix est là aussi au rendez-vous, son architecture dual core (avec Hyper-Threading) montre quelques faiblesses par rapport aux tri core et quad core dans un contexte multitâche. Quoi qu’il en soit, les performances en jeu sont plus que satisfaisantes et Intel peut enfin rivaliser avec AMD dans cette tranche tarifaire.

Le troisième processeur est le Phenom II X4 940/945 qui a logiquement dominé ses concurrents vu qu’il est le plus cher, même si la différence par rapport au Core i3-540 est mince (10 euros). Outre de bonnes performances en jeu, il se comporte très bien en multitâche et l’on voit bien l’importance des 6 Mo de cache L3 par rapport à l’Athlon II X4 640. Les résultats obtenus nous ont même surpris vu que nous n’avions pas constaté de tels écarts auparavant. A condition de pouvoir en trouver, le Phenom II X4 940 Black Edition est un très bon choix sur socket AM2+ tandis que les possesseurs de cartes mères AM3 se tourneront vers le Phenom II X4 945.

Outre ces trois processeurs qui se distinguent par leur rapport performances/prix, parlons des autres : le Pentium G6950 comme l’Athlon II X2 260 ne sont globalement pas recommandables pour le jeu, l’Athlon II X4 640 sans être mauvais ne justifie pas son prix supérieur par rapport à l’Athlon II X3 445 (excepté en multitâche) d’autant plus que le Core i3-530 fait systématiquement mieux malgré un prix inférieur. Enfin, l’écart de performance entre les deux Core i3 font pencher la balance en faveur du 530 : les maigres 133 MHz qui les séparent sont facturés trop cher.

Enfin, il est clair que l’ensemble des processeurs gagneraient à être overclockés. Le Pentium G6950 qui n’est pas un foudre de guerre à la base a par exemple très bonne réputation en la matière. Ce sera sans doute l’objet d’un prochain article.