Zen aura une durée de vie de quatre ans, selon AMD

AMD parle déjà des Zen+AMD parle déjà des Zen+

Mark Papermaster, directeur technique d’AMD, a confirmé à PC World que Zen aurait une durée de vie de quatre ans. Il affirme que contrairement au cycle tick-tock d’Intel, « Zen sera tock, tock, tock », sous-entendant l'arrivée de plusieurs optimisations architecturales importantes avant le passage à une nouvelle finesse de gravure. Zen sera gravé en 14 nm.

À lire aussi :
- Notre comparatif de processeurs

Intel copie AMD

Intel a rompu avec « tick-tock » en officialisant un nouveau cycle l’an dernier : Process-Architecture-Optimization. AMD avait déjà plus ou moins laissé entendre que son architecture Zen allait être la fondation de ses futurs CPU connus aujourd'hui sous le nom de code « Zen+ ». De surcroît, la firme ne compte pas proposer une nouvelle finesse de gravure avant 2019-2020 et son 7 nm. AMD continue donc sa tradition, l’architecture Bulldozer ayant aussi été déclinée en version Piledriver, Steamroller et Excavator.

Tout savoir sur les CPU Ryzen d’AMD :

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
4 commentaires
    Votre commentaire
  • chermositto
    toujours la même chanson chez AMD. Il présente ses CPU comme révolutionnaires mais en fait non, c'est pas ceux là, c'est la génération suivante.
    Du genre Bulldozer qui n'a jamais convaincu dans aucune de ses versions. Intel peut être tranquille de ce coté.
    -3
  • bendix8
    @chermositto Le fx8350 ne t'as peut-être pas convaincu mais il a longtemps eu un rapport perfs/prix imbattable....
    ça restait toujours plus rentable d'acheter des 8350 à la chaine pour du calcul que d'acheter des Intel qui valait 2/3 plus chères...
    1
  • mitch074
    C'est ça - parce que Intel procède différemment avec la famille Core? Et avant ça avec Netburst? Et encore avant, avec les 686? Ca fait 3 générations (au moins) que l'IPC des Core i n'a quasi pas bougé, alors que même avec cet étron de Bulldozer AMD s'est démerdé pour sortir des perfs en plus à chaque itération sans toucher la finesse de gravure. C'est sûr qu'on n'est plus à l'époque des premiers Athlon (K7) où chaque génération apportait qui son nouveau jeu d'instruction, qui une queue d'instructions allongée... Ou même le K8 où on a eu le 64-bit, le multiprocesseur monopackage et le contrôleur mémoire intégré d'un coup!
    1