Qualcomm signe avec Global Foundries

Qualcomm va utiliser les services de Global Foundries pour produire ses puces, en 40 nm et — plus tard — en 28 nm. La société va déléguer la production de ses puces destinées aux téléphones (récepteur CMDA, 3G, etc.) mais aussi des choses plus spécialisées comme des processeurs ARM (SnapDragon, par exemple). C'est en soi intéressant de voir que Global Foundries arrive à avoir d'autres clients qu'AMD, même s'il faut bien se souvenir d'une chose : Qualcomm a des liens avec AMD et ATI, la partie graphique de ses SoC est par exemple directement liée aux puces de chez ATI, la société ayant racheté les activités « mobiles » d'ATI.

Dans les faits, il faudra attendre quelques mois pour voir si ce changement de fondeur a un effet positif sur les livraisons de puces en 40 nm.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • shooby
    "Dans les faits, il faudra attendre quelques mois pour voir si ce changement de fondeur a un effet positif sur les livraisons de puces en 40 nm" : et sur leur prix ?
    0