Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Passer la RAM en 50 nm : c'est cher

Par - Source: Digitimes | B 0 commentaire

Une puce de DRAM Le passage de la production de mémoire RAM dans les 50 nm est attendu, mais il risque de ne pas arriver directement, pour des raisons de coût. En gravant en 50 nm, on peut augmenter la densité et diminuer la consommation, malheureusement le passage est plus onéreux que les transitions vers le 60 et le 70 nm.

La lithographie par immersion pose problème

Ce n’est pas la technologie en elle-même qui pose problème, mais son prix : la lithographie par immersion, nécessaire pour graver les puces en 50 nm, demande des machines coûteuses. Typiquement, une machine utilisable pour le 50 nm demande environ 1 milliard de dollars taiwanais (22 millions d’€ environ) et une dizaine de ces dernières sont nécessaires pour que la production soit réellement rentable : l’investissement est donc très élevé.

Qui va faire quoi ?

Pour le moment, seuls trois producteurs passent réellement au 50 nm (et deux seulement en 2008) : Samsung, qui passe de 68 à 56 nm (prévu au troisième trimestre), Hynix qui passe de 66 à 54 nm (quatrième trimestre) et ProMOS, qui devrait passer de 70 à 54 nm au deuxième trimestre 2009. Les autres acteurs devraient rester plus prudents et Nanya, Micron ou Elpida (par exemple) devraient passer de technologies type 70 nm à des 60 nm cette année.

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires