Le Raspberry Pi : l'ordinateur à 35 $ dans nos locaux

Nous avons enfin reçu notre Raspberry Pi. Cet ordinateur à 35 $ lancé en grande pompe en février est finalement arrivé (pour la petite histoire, nous avons lancé notre précommande au lancement). En attendant un dossier complet et quelques actualités, petite présentation de l'objet.

Petite présentation pour ceux qui n'ont pas suivi

Le Raspberry Pi est un ordinateur sous plateforme ARM lancé par une fondation anglaise à but non lucratif, qui vise l'enseignement. Le Raspberry Pi est très compact — la carte fait la taille d'une carte de crédit — et peu onéreux : 35 $ dans notre version, 25 $ dans sa version d'entrée de gamme, qui n'est pas encore disponible.

Parlons technique : la carte est basée sur un SoC ARM Broadcom (partenaire du projet), le BCM2835. Il contient un core ARM11 à 700 MHz (de l'entrée de gamme) et un GPU Broadcom VideoCore IV. Ce dernier est compatible OpenGL ES 2.0 (pour la 3D) et est capable d'encoder et de décoder le H.264 en 1080p à des débits élevés (au moins 40 mégabits/s). Le tout est accompagné de 256 Mo de RAM LPDDR2. Les E/S sont complètes : deux prises USB 2.0 (sur notre modèle), une prise Ethernet (la aussi sur notre modèle), une sortie vidéo HDMI, une sortie vidéo analogique composite, une sortie audio analogique au format jack 3,5 mm, une emplacement SDHC (MMC/SDIO) et des connecteurs de type GPIO (avec support de l'I2C, UART, etc.) et JTAG. La carte s'alimente via microUSB et demande un chargeur capable de fournir 500 mA en 5V (norme USB) pour la version de base et 700 mA en 5V (pour notre modèle), ce que la majorité des chargeurs de smartphones récents peuvent proposer.

Dans les petits défauts, il faut noter l'absence de BIOS et d'horloge temps réel (ce qui nécessite une connexion à Internet pour garder la carte à l'heure) et quelques limitations au niveau de l'USB. La première est que les ports UBS ne fournissent pas les 500 mA classiques : ils se limitent à 100 mA. C'est une limitation évidente au vu du choix de l'alimentation. Il faudra donc éviter les périphériques qui consomment beaucoup comme les disques durs autoalimentés ou les clés USB de grande capacité. La seconde vient de la connexion interne : le SoC ne gère qu'un seul port USB et la carte intègre donc un hub USB en interne, qui va partager la bande passante de cet unique connecteur entre les deux connecteurs USB 2.0 et le connecteur Ethernet, ce dernier étant basé sur un bridge USB vers Ethernet.

Au niveau des performances, il ne faut évidemment pas attendre des records : le core ARM11 à 700 MHz est assez ancien et est peu performant, du niveau (globalement) d'un Pentium II à 300 MHz dans la majorité des usages. le GPU, par contre, est efficace en 3D et ses fonctions de décodage et d'encodage fonctionnent parfaitement. Il est typiquement capable de décoder des vidéos en 1080p sans aucun souci.

Au final, on n'est pas réellement devant un « ordinateur » à proprement parler, du moins pas dans l'acceptation habituelle de la chose. Le côté fruste de la carte n'est pas motivant pour une personne habituée à ce genre de matériel et les performances ne sont pas assez élevées pour utiliser le Raspberry Pi comme remplaçant pour une machine de bureau. Mais pour le développement, l'apprentissage ou des sujets bien précis, c'est un outil parfait.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
26 commentaires
    Votre commentaire
  • lolomatic
    Rajouter une RTC I²C externe (sur les GPIO) et peu onéreuse, n'est peut-être pas à la portée de tout le monde mais reste facilement possible.
    0
  • jeanlouisot@guest
    "Raspberry Pi comme remplaçant pour une machine de bureau" ??? n'importe quoi ce n'est pas fait pour. N'oublions pas le prix.
    0
  • tagadatsouin@guest
    "Dans les petits défauts, il faut noter l'absence de BIOS"
    ... bah oui: ce n'est pas un PC.

    "Au final, on n'est pas réellement devant un « ordinateur » à proprement parler"
    ... et bien si ! Il faut voir la définition du mot "ordinateur" !!!
    Il faut juste ne pas confondre "PC" et "ordinateur", confusion assez courante dans l'esprit des gens....
    3