Du ray tracing sur 80 threads

Intel faisait hier la démonstration de quatre Westemere EX, chacun disposant de dix cores multithreadés faisant tourner KeyShot, un logiciel de ray tracing en temps réel.

L’application ne dépendait que des 80 threads CPU, sans faire appel à la carte graphique, pour les calculs de ray-tracing. Destinés à jouer le rôle de vitrine technologique, les changements de textures ou de lumière étaient intéressants, mais les animations étaient trop saccadées. Comme le montre cette vidéo de nos confrères de TweakTown, le fait de faire bouger l’image résulte en une perte de qualité importante.

Au final, cette débauche de puissance est impressionnante, mais elle ne laisse rien présager de bon pour l’avenir du ray-tracing, ce qui rejoint aussi nos conclusions énoncées en 2009 (cf. « Le raytracing peut-il supplanter la rastérisation ? »). La demande en ressources de cette technologie est beaucoup trop importante par rapport aux gains réels qui ne sont pas proportionnés aux ressources nécessaires. L’application a au moins le mérite de tirer un maximum parti des 80 threads, ce qui n’est pas donné à tout logiciel.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
13 commentaires
    Votre commentaire
  • darika
    Le CPU c'est "has been". Il est temps que les applications exploitent CUDA ou ATiStream.
    0
  • ErGo_404
    La demande en ressources n'est pas vraiment trop importante, mais cette technique de rendu exploite des ressources dont nos ordinateurs classiques ne disposent pas. Si depuis 10 ans on utilisait cette technique de rendu, les processeurs auraient évolué en conséquence et seraient parfaitement capables de la supporter ;-)
    0
  • darkbul
    Et je pense qu'un carte bi-gpu serait plus efficace que ces proco...
    7