Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Android en danger à cause du brevet realtime API

Par - Source: FOSS Patents | B 40 commentaires

Dans l’affaire qui oppose Apple à Motorola, le juge Richard Posner vient d’affirmer qu’il était d’accord avec l’interprétation de Cupertino au sujet du brevet 6 343 263 (surnommé 263). Concrètement, le juge estime que le père d’iOS détient l’API qui « permet une interaction en temps réel entre deux ou plusieurs sous-systèmes ». Comme le souligne Florian Mueller de FOSS Patents, l’élargissement de la lecture du brevet et la notoriété de ce juge pourrait signifier qu’Android a beaucoup de soucis à se faire.

Élargissement de la lecture du brevet 263

Un bref rappel des faits nous emmène à la petite victoire d’Apple contre HTC (cf. « Apple gagne un procès contre HTC grâce au brevet 647 »). L’ITC, en charge de réguler les échanges internationaux qui ont lieu sur le territoire américain, a condamné le Taïwanais pour la violation du brevet 647, mais à grandement limité la lecture du brevet 263. Apple conteste cette interprétation et a fait appel de cette décision. Il estime que Andy Rubin, qui travaillait auparavant chez Apple, a simplement repris les technologies de Cupertino et les a intégrés dans Android (cf. « Android serait né chez Apple, selon Apple »).

Pendant ce temps, une cour de justice de l’Illinois étudie la plainte d’Apple contre Motorola, qui porte, entre autres, sur ce brevet 263. Si M. Posner ne préside pas directement sur cette affaire, il est proche de ceux qui le sont et il est aussi le juriste américain le plus cité du vingtième siècle. Bref, ses avis ont un poids important et même si les cours de justice auront le dernier mot, il est certain que son interprétation du brevet 263 est une flèche très importante dans le carquois de Cupertino.

Un gros problème en vue pour Android

Le juge présidant sur le procès liant Motorola et Apple devrait rendre son verdict cet été. S’il est du même avis que M. Posner, Google aura un gros problème, principalement parce que cette technologie est encrée dans le noyau du système d’exploitation et que la contourner sera très difficile.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • newworld666 , 30 janvier 2012 06:41
    Faut se calmer ! .. les gros problèmes pour un système aussi important, seront quelques euros de royalties, comme apple en paye pour la 3g ou la 4g ...
  • Xaosea@guest , 30 janvier 2012 07:40
    Sauf que Apple par le biais de son défunt gourou à déclarer: "je veut la guerre thermonuclèaire contre Android, je vais utiliser jusqu'au dernier dollar d'Apple pour l'anéantir".

    Rappel: années 80/90: IBM=Mal (pas libre, fermé, asservissant) et Apple=Bien selon leur secte...
  • -2 Masquer
    newworld666 , 30 janvier 2012 08:31
    Ils ne peuvent heureusement rien faire, même si une technologie s'avérait importante pour Android. Les lois anti-trust sont nettement en faveur de google, qui est beaucoup plus petit qu'apple, et rééquilibre le marché en le rendant accessible aux moins bobo !
    Pour l'instant Apple a toujours perdu ses guerres ... PC / Apple2, Windows/MacOS, IOS/android .... ça continuera dans le futur...
  • Afficher les 40 commentaires.
  • Philipe.a@guest , 30 janvier 2012 08:54
    Apple recommence ses conneries des années 80. Il limite son système IOS a son seul matériel. Exactement comme pour le mac. Là ou Microsoft a compris qu'il fallait distribuer a tous les fabricants de PC pour envahir le marché. Android suit la logique de Gates. A l’époque Apple a fait des multitudes de procès en vain et a fini par s'effondrer au bout de 8 ans. L'histoire tend a se répéter......

    Même Steve Wozniak a dit :
    « Les téléphones sous Android ne sont pas aussi simples à utiliser que l’iPhone, mais ne sont pas beaucoup plus compliqués et si vous êtes prêt à faire un petit effort pour comprendre, j’ai du mal à l’admettre, mais ils offrent de plus grandes possibilités »

    C'est tout dire....APPLE est en perte de confiance.
  • Wiiip , 30 janvier 2012 09:47
    En attendant, les gentils juges savent nous prouver qu'ils sont complètement cons.
  • -8 Masquer
    LVM , 30 janvier 2012 10:36
    Citation :
    Faut se calmer ! .. les gros problèmes pour un système aussi important, seront quelques euros de royalties, comme apple en paye pour la 3g ou la 4g ...


    Et non, ça n'est pas un brevet FRAND. On peut d'ailleurs faire un noyau sans exploiter ce brevet comme le font plein d'OS. L'ennui pour Google c'est que refaire un noyau est long et complexe. Ils n'en n'ont pas forcément les compétences, et leur OS risque d'être interdit de diffusion pendant de nombreux mois.

    Citation :
    Sauf que Apple par le biais de son défunt gourou à déclarer: "je veut la guerre thermonuclèaire contre Android, je vais utiliser jusqu'au dernier dollar d'Apple pour l'anéantir".


    Ça rejoint ce que je disais au dessus: Google n'a pas hésité à piller la propriété intellectuelle d'Apple (en allant recruter pour des fortunes des anciens de Cupertino pour qu'ils dévoilent des technologies de leur ex-employeur, comme on le voit avec Andy Rubin), Oracle (on a même des témoignages écrits là dessus !) et MS (voir tous les accords que ce dernier à obtenu sans peine avec les constructeurs de smartphones). Il est grand temps que l'entreprise paye la facture.

    Citation :
    Rappel: années 80/90: IBM=Mal (pas libre, fermé, asservissant) et Apple=Bien selon leur secte...


    Rappel: interprétation biaisée et simpliste. Il n'y a ni "bien" ni "mal" pour une entreprise de ne pas accepter de se faire piller par le premier venu. C'est simplement vital, et ça pour qu'il y a des lois pour protéger la propriété intellectuelle.

    Citation :
    Ils ne peuvent heureusement rien faire, même si une technologie s'avérait importante pour Android. Les lois anti-trust sont nettement en faveur de google, qui est beaucoup plus petit qu'apple, et rééquilibre le marché en le rendant accessible aux moins bobo !
    Pour l'instant Apple a toujours perdu ses guerres ... PC / Apple2, Windows/MacOS, IOS/android .... ça continuera dans le futur...


    Tu le dis toi même: iOS aurait perdu la guerre face à Android. N'y aurait-il pas comme un problème avec ton histoire de loi anti-trust ? On peut pas être minoritaire et être accusé d'abuser de position dominante... :pt1cable: 

    Et ces lois ne marcheraient même pas car ce brevet n'a rien d'incontournable. Avant qu'Apple ne le dépose on faisait déjà des OS avec un noyau multitâche et tout. La seule connerie c'est que Google a crû bon de recopier le procédé d'Apple. Ils pouvaient faire tout autrement et ils se sont mis tout seul dans la merde. On pille pas son voisin, point.

    Citation :
    Apple recommence ses conneries des années 80. Il limite son système IOS a son seul matériel. Exactement comme pour le mac. Là ou Microsoft a compris qu'il fallait distribuer a tous les fabricants de PC pour envahir le marché. Android suit la logique de Gates. A l’époque Apple a fait des multitudes de procès en vain et a fini par s'effondrer au bout de 8 ans. L'histoire tend a se répéter......


    Non déjà Apple a pas fait une "multitude de procès", mais juste un gros contre MS et qui s'est terminé par un gros investissement de ce dernier dans Apple (ainsi que l'assurance de développer Office sur Mac pendant x années).
    Faudrait rappeler que MS alors sous le coup d'un procès antitrust n'avait pas vraiment intérêt à faire couler Apple...

    Quand à aujourd'hui la symbiose matérielle-logicielle elle permet à Apple de gagner deux fois plus d'argent que Microsoft. Et "l'erreur" Mac comme tu dis, elle fait du 20% de croissance chaque trimestre, là où le marché PC s'effondre et peine à être rentable. Quand aux ventes d'iPad ou d'iPhone elles ont doublé, montée d'Android ou pas.

    Ce qu'il faut voir c'est que si Google a cherché à calquer sa stratégie sur Windows mais avec beaucoup d'erreurs:
    1/ un système volé, d'où les problèmes dont on parle aujourd'hui.
    2/ un système gratuit, là où MS accumule le pognon avec Windows. Ce que gagne Google avec la pub est ridicule en comparaison.
    3/ un système ouvert: résultat, c'est le bordel, chaque fabricant (et même opérateur) vient y ajouter sa couche de saleté, empêchant par là-même une mise à jour des terminaux. Il n'est ainsi pas rare de voir encore aujourd'hui des smartphones ou tablettes vendus avec Android 2.x alors qu'on en est officiellement à la version 4 !
    Et j'ose à peine imaginer le cauchemar sécuritaire si un petit malin sortait un virus exploitant une faille d'Android. Vu que le marché est sclérosé à la version 2.x, combien faudrait-il d'années pour sortir une MAJ et mettre tout le monde en sécurité ? :sarcastic: 

    Bref, je crois pas qu'Apple est trop choisi la mauvaise voie.

    Citation :

    Même Steve Wozniak a dit :
    « Les téléphones sous Android ne sont pas aussi simples à utiliser que l’iPhone, mais ne sont pas beaucoup plus compliqués et si vous êtes prêt à faire un petit effort pour comprendre, j’ai du mal à l’admettre, mais ils offrent de plus grandes possibilités »

    C'est tout dire....APPLE est en perte de confiance.


    Que dire ? LOL ? :lol: 

    Déjà il aurait dit le contraire que tu ne l'aurais pas cité... Ensuite tu tronques une grande partie de ses propos, notamment le "My primary phone is the iPhone". :sarcastic: 
    Et pour revenir à ce qu'il juge intéressant sur Android ça se résume à deux choses:
    -les commandes vocales, là où justement la technologie de Siri va faire des merveilles.
    -un logiciel de GPS. Or Apple est en train de créer son propre système de cartographie... devine pour quel usage... On se demande aussi pourquoi Woz a pas été télécharger sur l'Appstore un GPS, il y en des tas, et en tout cas bien meilleurs que celui de Google.

    Bref comme tu le vois rien de conséquent.

    Citation :
    En attendant, les gentils juges savent nous prouver qu'ils sont complètement cons.


    En quoi ils sont "cons" ? De ne pas adhérer à la "cause" Android et de laisser Google le droit de faire tout ce qu'elle veut parce que ce sont les "gentils" ?
    On rappellera que le "gentil" en question est sous le coup d'une procédure pour abus de position dominante, pas Apple. Je sais que ça va faire plaisir à newworld666 que je dise cela. :D 
  • newworld666 , 30 janvier 2012 10:45
    faut pas réécrire l'histoire, bien sûr qu'apple a toujours fait de multiples procès, y compris contre des assembleurs qui osaient utiliser des ROM de mac dans des machines plus ouvertes et plus performantes ... ces assembleurs ont lâchés le morceau quand ils ont vu que les macs étaient condamnés à un petit marché (4% à 10%).
  • -8 Masquer
    LVM , 30 janvier 2012 10:57
    newworld666faut pas réécrire l'histoire, bien sûr qu'apple a toujours fait de multiples procès, y compris contre des assembleurs qui osaient utiliser des ROM de mac dans des machines plus ouvertes et plus performantes ... ces assembleurs ont lâchés le morceau quand ils ont vu que les macs étaient condamnés à un petit marché (4% à 10%).


    Et il y'a rien de mal là-dedans. On a pas le droit de copier des ROM. Si tu veux quelque chose d'aussi innovant que le Mac ou mieux encore, fais-le toi-même avec tes technologies. Ça personne ne te l'interdira.

    Je crois aussi que tu mélanges ces quelques procès avec l'époque où Apple a officiellement permis la création de clones. Ce fut une catastrophe économique (machines faites en Asie, là où Apple avait encore des usines en Europe et aux USA !), et la licence a très vite été révoquée. C'est pour ça que les assembleurs ont abandonné, rien à voir avec la PDM.
    D'ailleurs aujourd'hui même avec sa petite part de marché, Apple est le constructeur d'ordinateur qui gagne le plus d'argent (et j'exclue bien entendu iOS du calcul). Drôle de marché "condamné". :sarcastic: 
  • Hornpipe , 30 janvier 2012 11:07
    LVM, vendeur de Mac parisien a parlé.

    Une petite part de marché et de gros bénéfices n'est en rien synonyme de succès. On appelle çà un marché de niche
  • newworld666 , 30 janvier 2012 11:07
    Il ne copiaient pas des ROM !!! je ne défendrais certainement pas ça !!!! (étant concepteur de logiciel moi même) .. ils prenaient des ROM légalement achetées avec des Macs et les mettaient dans une machine plus performantes.... Mais avec Apple, on a le droit de faire et ne penser que ce que Steve veut !! (paix à son âme). Mais en aucun cas faire ce que l'on souhaite avec ce que l'on a acheté .. y compris réutiliser du matériel légalement acheté.
  • Wiiip , 30 janvier 2012 11:17
    LVMEn quoi ils sont "cons" ? De ne pas adhérer à la "cause" Android et de laisser Google le droit de faire tout ce qu'elle veut parce que ce sont les "gentils" ?On rappellera que le "gentil" en question est sous le coup d'une procédure pour abus de position dominante, pas Apple. Je sais que ça va faire plaisir à newworld666 que je dise cela.

    Ce n'est pas une question de religion ;) 
    J'aime bien les bons produits.
    L'iphone, c'était innovant, merci apple, mais ils n'avaient pas besoin de ces brevets pour être innovants (puisque l'innovation précède le brevet)... Ni besoin de ces brevets pour que ce soit rentable de l'être.
    Les brevets ne sont pas la source de l'innovation, ils n'en sont qu'une excessive conséquence. (en plus des bénéfices mérités).
    Android est un bon produit, merci Android. Si un juge a envie de tuer des bons produits sur des raisons débiles, c'est un con.
    Si apple veut continuer les bénéfices, ils suffit qu'ils continuent à innover, le patent troll ne mène nul part, ni pour eux, ni pour nous. Et ce serait un grand plaisir que de voir apple sortir un bon produit qui piquerait tout plein de brevets google.
  • Hornpipe , 30 janvier 2012 11:19
    LVM, vendeur de Mac parisien a parlé. Merci de ta diatribe, que je ne prends même plus la peine de lire dès qu'elle dépasse dix lignes tellement c'est écœurant de sophismes, d'argument choisis et retournés ainsi que de mauvaise rhétorique. L'intellectualisme, la branlette et Apple donc.

    Pour répondre à ta dernière phrase bien rigolote : sache qu'une petite part de marché et de gros bénéfices n'est en rien synonyme de succès. Cela signifie juste que sur un marché de niche (des gens qui ont les moyens de dépenser sans compter), affamé de luxe, les Mac et iTrucs sont probablement les produits les plus plébiscités pour leur APPARENTE qualité...

    Sauf qu'en informatique, on s'en fiche un peu de la boîte, vu que la boîte est juste un outil pour accéder à un CONTENU (c'est un mot qui a un sens particulièrement important pour les employés d'Apple tant ces derniers s'échinent à copier tout ce qui bouge et à en faire un produit innovant). Or, pour que l'utilisateur lambda (c'est à dire la grosse PDM) puisse être intéressé, il faut que sa boîte soit avec le maximum de programmes et surtout avec les programmes ancrés dans les habitudes de tous (java, flash, toussa...). C'est une condition pour que les clients puissent profiter des contenus.

    Donc ok, c'est bien beau les rollex, mais franchement faut pas réver : Apple ne percera pas sur les milieu et le bas de gamme et il a intérêt de jouer des brevets pour conserver sa place dans le haut de gamme tant ses produits sont peu compétitifs...
  • -7 Masquer
    LVM , 30 janvier 2012 11:20
    Xaosea@GuestSauf que Apple par le biais de son défunt gourou à déclarer: "je veut la guerre thermonuclèaire contre Android, je vais utiliser jusqu'au dernier dollar d'Apple pour l'anéantir".


    Je reviens là-dessus, car tu fais bien d'en parler, et cette phrase mérite explication.

    Comme l'à dit Philipe.a@Guest, Apple s'était faite avoir par MS dans les années 80. Faut savoir, même si je crois que tout le monde s'en doute, que Jobs a pas trop bien digéré la chose.

    Jobs a donc pris soin d'éviter qu'un tel scénario se reproduise en cas de succès d'un de ses nouveaux produits. C'est pour ça d'ailleurs qu'à la présentation de l'iPhone en 2007 il avait bien insisté sur les brevets qu'Apple avait déposé dessus.

    Bref, Google, dont le patron était ami Jobs et présent dans le conseil d'administration d'Apple, sort Android. Colère de Jobs a qui tout cela rappelait vaguement quelque chose.

    Sauf donc qu'aujourd'hui, Apple a déjà été échaudée, d'où le truffage d'iOS aux brevets. Et deux autres grosses différences par rapport aux années 80-90: une riposte d'importance et rapide, plus un Apple dont le poids économique dépasse de très loin ses concurrents.

    On ne peut donc pas vraiment comparer les leçons d'un passé très différent de la situation actuelle.
  • igor456@guest , 30 janvier 2012 11:30
    @ newworld666
    C'est toi qui réécrit l'histoire. Des mac compatibles il y en avait en 90. Moins bien fini que les mac, en fait fini comme un PC, ils se vendaient mal. Ils avaient été autorisés par Apple. C'était une connerie. Apple n'inovait pratiquement plus et vivait (essayait de vivre) sur ses acquis.
    Une société comme Apple ne peut se developper qu'en innovant perpetuellement, en étant en avance sur les autres et en faisant de la qualité.
    Les Mac compatibles ne sont pas de qualités. Ils sont performants mais bugguent parfois, à cause du materiel.
    Car non, toutes les cartes meres ne sont pas compatibles. (Comment expliquer à un informaticien qu'il y a plusieurs qualité de condensateurs, de resistances.... Ca fait 10 ans que j'essaye et j'ai toujours pas reussi)

    C'est pas parce que ca demarre que c'est compatible, un bug peut survenir sans crier gare (c'est un peu sa définition) car je ne parle pas du bug qui est entre l'écran et le clavier (c'est le meme pour un MAC ou un PC) ni meme des drivers. Et MacOs qui plante, ce n'est pas bon pour l'image d'apple.

    Il faut etre con pour penser qu'apple va se laisser faire sur ce point. Il me semble que ce sont les derniers fabricants d'ordinateurs avec OS. Les autres sont morts il y a bien longtemps.

    Pour conclure, je ne comprend pas cette jalousie qui déguele de certains.

    PS : je n'ai pas de MAC, à peine un ipod qui doit trainer qqpart chez moi.
  • Wiiip , 30 janvier 2012 11:32
    LVMApple s'était faite avoir par MS dans les années 80.

    ... Et pourtant, tout le monde a préféré MS. (et comme ce n'était pas sous la menace d'une arme, cela devait être parce que c'était plus adapté à leur besoin)
    Ca aurait vachement aidé la planète si cela avait été impossible, c'est sûr.
    Et puis, cela aurait motivé l'innovation d'apple, c'est clair.
    Et pour ceux qui vénèrent St Jobs Ier, il n'a peut-être pas aimé sur le coup, mais personne ne l'aurait rappelé si Apple n'avait pas été dans la merde.
  • -2 Masquer
    Melaure , 30 janvier 2012 12:38
    newworld666faut pas réécrire l'histoire, bien sûr qu'apple a toujours fait de multiples procès, y compris contre des assembleurs qui osaient utiliser des ROM de mac dans des machines plus ouvertes et plus performantes ... ces assembleurs ont lâchés le morceau quand ils ont vu que les macs étaient condamnés à un petit marché (4% à 10%).
    newworld666Ils ne peuvent heureusement rien faire, même si une technologie s'avérait importante pour Android. Les lois anti-trust sont nettement en faveur de google, qui est beaucoup plus petit qu'apple, et rééquilibre le marché en le rendant accessible aux moins bobo ! Pour l'instant Apple a toujours perdu ses guerres ... PC / Apple2, Windows/MacOS, IOS/android .... ça continuera dans le futur...



    Que ne faut-il pas lire comme bêtises. Tu es peut-être dans le logiciel mais je doute que tu l'étais à cette époque. Heureusement pour Microsoft que les brevets n'existaient pas comme aujourd'hui car Windows n'aurait pas pu sortir tellement c'était un plagiat de Mac Os (et moche en plus).

    Ensuite à l'époque de l'Apple II, le PC n'existait quasiment pas (par contre il y avait une vingtaine de plateformes concurrentes), et ces machines valaient encore des fortunes (un IBM AT ou les premier Compaq c'était 30.000 francs, l'IBM XT a été lancé plus cher encore) avant qu'Amstrad ne casse les prix avec le PPC1512 (mais ce n'était qu'en 1985). J'ai encore de nombreuses revues de cette époque.

    Ensuite pour ton histoire de ROM, c'est risible. Le matériel et OS d'Apple sont encadrés par un CONTRAT, c'est donc ILLEGAL ! Que tu sois d'accord ou non avec le contrat ! Nous ne sommes plus dans les années 90 avec des ventes de licences de Mac OS.

    Le Mac n'est pas condamné à un petit marché contrairement à ce que tu crois, encore faudrait-il que tout le monde ait une expérience sur Mac et sur Windows. Je pense que beaucoup laisserait tomber Windows ...

    Enfin bon si c'est pour nous vanter la victoires des OS bâclés c'est sympa (et tu oublies AmigaOS, BeOs, RISC OS, de nombreux unix et tant d'autres OS qui mettaient tous une raclée à Windows mais n'ont pas su se vendre ...). Comme quoi les OS, c'est comme les vêtements, on les achète comme la camelote asiatique à pas cher ...

    igor456@Guest@ newworld666C'est toi qui réécrit l'histoire. Des mac compatibles il y en avait en 90. Moins bien fini que les mac, en fait fini comme un PC, ils se vendaient mal. Ils avaient été autorisés par Apple. C'était une connerie. Apple n'inovait pratiquement plus et vivait (essayait de vivre) sur ses acquis.Une société comme Apple ne peut se developper qu'en innovant perpetuellement, en étant en avance sur les autres et en faisant de la qualité.Les Mac compatibles ne sont pas de qualités. Ils sont performants mais bugguent parfois, à cause du materiel.Car non, toutes les cartes meres ne sont pas compatibles.


    Oui pour l'innovation qui était au point mort, mais totalement en désaccord sur les clones des années 90. C'était de bien meilleures machines que celles d'Apple et souvent plus fiables pour moins cher. J'en ai eu assez pour le savoir. Et ce n'est pas pour rien que Motorola garantissait ses machines CINQ ANNEES en standard (donc pour pas un sous de plus). Je serais resté chez Motorola si Steve Jobs n'avait pas honteusement cassé le marché des clones sous prétexte que cela cannibalisait les ventes d'Apple. C'est le monde du PC qui reprenait le marché tout simplement, et Steve ne supportait pas que des concurrents puisse faire de meilleures machines avec le même OS ... Je me souviens très bien de tout ça. Apple a bien noyé le poisson avec sa comm ...

    Wiiip... Et pourtant, tout le monde a préféré MS. (et comme ce n'était pas sous la menace d'une arme, cela devait être parce que c'était plus adapté à leur besoin)Ca aurait vachement aidé la planète si cela avait été impossible, c'est sûr.Et puis, cela aurait motivé l'innovation d'apple, c'est clair.Et pour ceux qui vénèrent St Jobs Ier, il n'a peut-être pas aimé sur le coup, mais personne ne l'aurait rappelé si Apple n'avait pas été dans la merde.


    Le monde a choisi la plateforme que les informaticiens leur ont choisi (ce sont eux qui décidaient à l'époque), pas parce qu'elle était meilleure, mais parce que c'était celle qui fournirait le plus de travail à ce secteur. Le fait que Windows soit un OS médiocre a donné beaucoup de travail à beaucoup de gens et donné une grosse croissance au secteur du service. Alors qu'avec un monde qui tournerait sur Mac, la moitié des employés des DSI serait au chômage et ça ferait du monde ...

    Pour en revenir à la news, je ne crois pas qu'Android soit en danger, mais ça n'empêche pas Google d'avoir vraiment copié tout le monde et que leur succès soit un véritable hold-up sur Apple, Oracle et Microsoft (et probablement d'autres). J'espère que toutes ces boites toucheront de grosses royalties un jour (enfin déjà fait pour Microsoft) ... Sans compter le coté concurrence déloyale en copiant les autres pour "offrir" un produit "gratuit" ...

    Si Microsoft est capable de faire Windows Mobile Seven sans avoir de soucis de brevet, Google devrait aussi y arriver. Car qu'on les aime ou pas, on a besoin d'eux, on a besoin de concurrence ! Encore faut-il qu'elle soit correcte ...
  • -6 Masquer
    LVM , 30 janvier 2012 13:06
    HornpipeLVM, vendeur de Mac parisien a parlé.


    Je ne suis pas vendeur de Mac (et je ne l'ai jamais été), mais développeur Mac & iOS. Et très franchement je ne vois pas en quoi donner mon avis va influer sur le cours de l'histoire. Bref, je ne reprocherais à personne de prendre la parole...

    Et me traiter de parisien quelle horreur ! :o 

    HornpipeUne petite part de marché et de gros bénéfices n'est en rien synonyme de succès. On appelle çà un marché de niche


    C'est marrant d'un côté d'appeler ça une niche et de l'autre chercher systématiquement à le confronter au marché pécé en disant que ça ne fait que quelques pour-cents...

    Je considère clairement qu'Apple joue dans la cours des grands et réussit.

    HornpipeLVM, vendeur de Mac parisien a parlé. Merci de ta diatribe, que je ne prends même plus la peine de lire dès qu'elle dépasse dix lignes


    Que devrais-je dire de ton commentaire finalement pas si court... :sarcastic: 

    Dire: "je ne veux pas lire" c'est chercher dès le départ la confrontation et manquer de respect à son interlocuteur. Tu n'as rien à gagner à jouer à te boucher les oreilles dès que le discours ne te convient pas.

    Hornpipetellement c'est écœurant de sophismes, d'argument choisis et retournés ainsi que de mauvaise rhétorique. L'intellectualisme, la branlette et Apple donc.


    En matière de phrases qui ne veulent rien dire tu fais là très fort... Et quels sont dont ces arguments ou faits qui seraient faux ou déformés ? Tu peux essayer d'argumenter plutôt que parler dans le vide en employant des jolis mots ?

    HornpipePour répondre à ta dernière phrase bien rigolote : sache qu'une petite part de marché et de gros bénéfices n'est en rien synonyme de succès. Cela signifie juste que sur un marché de niche (des gens qui ont les moyens de dépenser sans compter), affamé de luxe, les Mac et iTrucs sont probablement les produits les plus plébiscités pour leur APPARENTE qualité...


    J'adore... Désolé de te l'apprendre mais les produits phares de 2011 et probablement 2012 c'est les tablettes et les ultrabooks. Hors Apple a su produire des iPads et MacBookAir pas plus cher sinon moins que la concurrence. Bref si ça se vend bien c'est que le rapport qualité/prix du produit est devenu meilleur que chez les concurrents. Rien à voir avec du "luxe"...

    HornpipeSauf qu'en informatique, on s'en fiche un peu de la boîte,


    Erreur qu'on commis les concurrents d'Apple, et qui les a à de nombreuses reprises retombé sur la tête. Le monde n'est pas constitué de geeks qui recherchent à tout prix des produits moches et compliqués.

    Hornpipevu que la boîte est juste un outil pour accéder à un CONTENU (c'est un mot qui a un sens particulièrement important pour les employés d'Apple tant ces derniers s'échinent à copier tout ce qui bouge et à en faire un produit innovant).


    Ah bon il suffit de copier pour faire un produit innovant ? :sarcastic: 

    Et c'est moi qui fait du sophisme... :o 

    HornpipeOr, pour que l'utilisateur lambda (c'est à dire la grosse PDM) puisse être intéressé, il faut que sa boîte soit avec le maximum de programmes et surtout avec les programmes ancrés dans les habitudes de tous (java, flash, toussa...). C'est une condition pour que les clients puissent profiter des contenus.


    Ah oui, sauf que le succès d'Android ou iOS n'est en rien lié à java et flash... Cette dernière technologie a même été officiellement abandonnée par Adobe sur les plateformes mobiles.

    HornpipeDonc ok, c'est bien beau les rollex, mais franchement faut pas réver : Apple ne percera pas sur les milieu et le bas de gamme et il a intérêt de jouer des brevets pour conserver sa place dans le haut de gamme tant ses produits sont peu compétitifs...


    Ben vas-y explique moi en quoi un MacBookAir ou un iPad sont "peu compétitifs" ? Chacun dans leur catégorie est ce qu'il se vend le plus, excuses du peu...
    Bref, tu passes ton temps à faire des critiques mais tu te gardes bien d'argumenter quoi que ce soit, et tes exemples ne collent pas à la réalité des chiffres.

    En fait c'est quoi ton idée ? Brasser des inepties et me faire perdre mon temps ?
  • -5 Masquer
    LVM , 30 janvier 2012 13:26
    WiiipCe n'est pas une question de religion J'aime bien les bons produits.L'iphone, c'était innovant, merci apple, mais ils n'avaient pas besoin de ces brevets pour être innovants (puisque l'innovation précède le brevet)... Ni besoin de ces brevets pour que ce soit rentable de l'être.Les brevets ne sont pas la source de l'innovation, ils n'en sont qu'une excessive conséquence. (en plus des bénéfices mérités)


    Le brevet est juste là pour protéger cette innovation. Pour que l'argent que t'a coûté tes recherches puissent être rentabilisé sans qu'un autre reprenne ton travail pour rien du tout (et puisse d'ailleurs se permettre de vendre moins cher que toi puisqu'il ne dépenserait rien en R&D et acquisition de licences).

    WiiipAndroid est un bon produit, merci Android. Si un juge a envie de tuer des bons produits sur des raisons débiles, c'est un con.


    Un bon produit, parce que conçu sur les bonnes idées des autres. S'eut été encore pour aider la communauté Linuxienne Apple n'aurait rien dit. Mais là non, il s'agit d'engraisser Google et sa position ultra-dominante.
    Aucune entreprise ne se laisserait faire ainsi, ça n'a rien à voir avec Apple.

    WiiipSi apple veut continuer les bénéfices, ils suffit qu'ils continuent à innover,


    Innover est une obligation pour une entreprise, concurrence ou pas, sinon que vendre de nouveau au client ? Si ça ne se fait pas l'entreprise tue elle même sa croissance...

    Mais l'innovation n'est pas une réponse au pillage. Google avait de plus largement les moyens d'investir dans ses propres technologies, on est pas dans le cas de l'obscur petit contrefacteur du fin-fond de la campagne Chinoise. L'argument du "ils copient car ils ne pouvaient pas faire autrement" ne tient donc franchement pas la route.
    On l'a vu dans les lettres de Google sur Oracle: ils ont choisi délibérément la voie de la contrefaçon, alors que ça ne se justifiait pas pour une telle entreprise.

    De plus si tout le monde clone le voisin, tout le monde sort le même produit. En quoi des clones d'iPad ou d'iPhone c'est "innovant" ? La véritable innovation bonne pour le client c'est un produit qui n'a rien à voir avec les autres.

    Wiiiple patent troll ne mène nul part, ni pour eux, ni pour nous. Et ce serait un grand plaisir que de voir apple sortir un bon produit qui piquerait tout plein de brevets google.


    C'est déjà tout le contraire d'un patent troll ! C'est une technologie qu'Apple a créé et exploite dans ses produits.
    Là c'est simplement la défense de ce qu'ils ont inventé. Ce qui est la fonction première du brevet.

    Maintenant ça emmerde Google, ses partenaires et ses fans. OK, mais fallait y réfléchir avant. Les actes ont des conséquences.
  • Fil'O'Ménon@guest , 30 janvier 2012 14:37
    J'ai pas lu l'entiereté du patent, mais a priori il ont patenter une "feature" "permet une interaction en temps réel entre deux ou plusieurs sous-systèmes " et si cette strategie de patent a été interdite en Europe c'est qu'il y a de (bonnes) raisons.

    dans le passé et encore dans certains cas aujoud'hui le "copyrigtage" c'est avéré utile pour promouvoir l'innovation des entreprise, domage que celui-ci à présent ait prit la voie contraire.
  • magellan , 30 janvier 2012 15:16
    Concrètement, d'après ce que je comprends, ce brevet porte sur une méthode pour les interactions directes entre couches du système, ceci à travers des API dédiées... Dites, faute d'une explication plus "claire" (vu que je ne me suis pas tapé le dit brevet en anglais), n'est-ce pas là un fondamental dans nombre d'OS? Qu'il y ait eu un brevet, c'est une chose, qu'il soit légitime d'en tenir compte à chaque fois qu'un procédé équivalent sorte, j'ai déjà plus de mal.

    Ca me fait penser à un truc: si une société (admettons les développeurs de winzip) avaient déposé un brevet sur le concept de compactage de données, est-ce qu'il n'y aurait alors pas eu une guerre sur les procédés concurrents comme Arc, lzh et consoeurs? C'est tout de même gênant si le problème abordé est similaire à mon analogie!

    Pour ce qui est du troll anti/pro Apple, je crois que vous donnez du grain à moudre les uns aux autres. Apple a innové, mais également pompé sans vergogne, comme tous les autres l'ont fait d'ailleurs. Aucune de ces énormes sociétés que sont MS, Apple, ou encore Oracle ne peuvent se vanter d'être irréprochables. Dans ces conditions, s'invectiver de la sorte tient d'un enfantillage verbeux plus que d'une discussion construite.

    Maintenant, je m'interroge: il y a eu vol de code? Ou bien est-ce purement une architecture similaire? Dans le premier cas, shame on Android... Dans le second, là c'est autrement plus vicieux.
Afficher plus de commentaires