Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Samsung veut deux cores à 2 GHz en 2012

Par - Source: Samsung | B 12 commentaires

Samsung espère — en 2012 — produire des smartphones avec des processeurs cadencés à 2 GHz et dotés de deux cores. Une fréquence que d'autres, comme Texas Instrument ou Qualcomm, devraient aussi atteindre.

Il s'agit bien évidemment de processeurs ARM, l'architecture en vogue actuellement, et c'est a priori le Cortex A15 d'ARM qui atteindra cette fréquence chez la firme coréenne. La société indique — Intel appréciera — qu'il est plus simple d'atteindre 4 GHz avec un seul core que 2 GHz avec deux cores, mais que Samsung a choisi la « difficulté » parce que les processeurs dual core sont efficaces avec les smartphones multitâches. Et la société explique aussi qu'à 2 GHz, un smartphone se rapprochera des PC actuels.

On peut quand même considérer Samsung comme très optimiste : les systèmes actuels tirent assez mal parti des processeurs à plusieurs cores. Et dire qu'il est plus simple de proposer un processeur à un core à 4 GHz qu'un dual core à 2 GHz est amusant : Intel n'a jamais réussi à dépasser réellement les 4 GHz et très peu de processeurs dépassent cette fréquence commercialement.

Enfin, rappelons que si les processeurs ARM consomment peu, ce ne sont pas des monstres de puissance. Le Cortex A9, le core ARM le plus puissant actuellement, est du niveau d'un Pentium Pro au niveau de l'architecture et un simple Atom est plus rapide à fréquence identique. Même si le Cortex A15 est plus efficace, on sera très loin d'un simple Core i3 ou d'un K10.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • roromania , 18 avril 2011 15:32
    Mais ils ont le droit de dire des bêtises en fait ?
    Y'a personne qui régule la bêtise sur terre :(  ?!!!
  • Dawnrouille , 18 avril 2011 15:33
    Sûr que des systèmes genre turbo boost ont encore pas mal d'intérêt pour les années proches. Du dual core avec un core pouvant booster sa fréquence me semble plus intelligent actuellement.

    Il va falloir encore développer quelques années les logiciels et le matériel avant d'arriver au massivement multicoeur.
  • Dawnrouille , 18 avril 2011 15:41
    roromaniaMais ils ont le droit de dire des bêtises en fait ?Y'a personne qui régule la bêtise sur terre ?!!!

    Si! LVM! :p 
  • Afficher les 12 commentaires.
  • pluies , 18 avril 2011 15:56
    roromaniaMais ils ont le droit de dire des bêtises en fait ?Y'a personne qui régule la bêtise sur terre ?!!!

    Pas dans les communiqués de presse :D 
  • gedd , 18 avril 2011 16:00
    Citation :
    ...très peu de processeurs dépassent cette fréquence commercialement...

    Traduction ?
  • dandu , 18 avril 2011 16:16
    geddTraduction ?


    Ben que des processeurs à 4 GHz, y en a pas des masses. Genre le Power6, le Power7, certains Intel en Turbo.
  • gotoum2 , 18 avril 2011 16:20
    "Se rapprocher des PCs actuels" non mais qu'est ce qu'il faut pas entendre...
    Bien la preuve que le marché des tablettes est destiné à des moutons qui n'y connaissent rien.
  • 1815 , 18 avril 2011 17:27
    Citation :
    Intel n'a jamais réussi à dépasser réellement les 4 GHz et très peu de processeurs dépassent cette fréquence commercialement


    oui mais on se demande si ca les interesse? tu prends n'importe quel k2600 et tu le fout a 4,4Ghz sans t'angoisser a modifier le voltage ou quoi que ce soit d'autre. et sans que ca chauffe plus.
    qu'est-ce qui les empeche de les vendre pour ce qu'ils sont reellement?
    et c'est pas le premier, hein. cf les C2D qui tournent easy a 3,6 au lieu de 2,9, etc...
  • maybachfan67@IDN , 18 avril 2011 20:03
    Et encore un moyen de faire racheter des téléphones plus fréquemment. C'est pas comme si les Tegra 2 étaient à 1Ghz dual core et que celui qui équipera une des variantes du SGS2 est à 1,2Ghz en dual core.
    Je trouve hallucinant la hausse qu'ils prévoient en 1 an.
    Autant je veux bien qu'un dual core consomme pas plus qu'un simple coeur car il est utilisé moins longtemps autant là ça me parait énorme comme hausse et j'ai assez peur pour l'autonomie! :s
  • steph_tsf , 23 avril 2011 12:55
    Les gigahertz et les coeurs multiples, c'est très joli, mais est-ce bien cela qui est nécessaire pour crédibiliser les smartphones ? Je possède un Samsung I8500 (Galaxy Apollo) tournant sous Android 2.1.1. Il est équipé d'un processeur ARM monocoeur qui passe sa vie à 83 MHz, qui monte momentanément à 667 MHz dès qu'il y a de l'interaction avec l'utilisateur (écran, clavier, son). Le tout tient dans la poche (écran de 3,2 pouces), fonctionne raisonnablement bien et procure une bonne autonomie de batterie, mis à part l'absence de pavé optique pour les défilements à l'écran, la lisibilité déficiente de l'écran en plein soleil, l'écran capacitif qui ignore les ongles et les stylets, et le fait que connecté via USB sur un PC WinXP, il n'est pas reconnu de sorte qu'il est impossible d'y transférer des fichiers par USB. Merci Samsung ! De plus, on se prend une méchante gamelle en essayant de lire un fichier .txt écrit par l'application Bloc-notes d'un PC sous WinXP. Il y a trois problèmes : les accents, les retours chariot et les sauts de ligne. Sous l'éditeur de texte DB (DropBox), le rendu à l'écran est correct. Sous FileExpert, les lettres accentuées sont représentées par d'étranges bidules. Sous HTMLviewer, les retours chariot et les sauts de ligne sont ignorés. Sous ThinkFree Write, les lettres accentuées sont représentées par d'étranges bidules. Sous WordToGo, ce fichier "ne peut pas être ouvert, car il s'agit d'un fichier en texte brut". Le seul rendu correct est effectué par DropBox, une application qui stocke vos document sur le "cloud", avec une possibilité de les télécharger en local pour les consulter ensuite hors connexion. Clairement, si vous avez tout compris, Android apparaît comme une solution transitoire destinée à céder sa place à ChromeOS ... pour smartphones. Et donc, logiquement, Microsoft planche déjà sur un nouvel OS qui ressemble à cela, bon pour la bureautique et bon pour le mobile. Rendez-vous en 2015. Le reste est complètement futile. D'ici là, peut-être, un smartphone pourra mieux que "faire semblant" de traiter des emails sur Hotmail. Vous avez vu ce que votre smartphone Android fait, lorsque votre boîte de réception Hotmail comporte plus de 35 messages ? C'est ridicule. L'action "supprimer" faite sur le smartphone, n'est que du simulacre de gestion de boîte de réception Hotmail. Si vous n'avez pas un PC pour la désengorger, vous êtes foutu. Ceci dit, une fois votre smartphone connecté en mode data, jetez un coup d'oeil sur votre facture télécom si vous faites du roaming à l'étranger sans chercher à exploiter les bornes Wi-Fi en rue ou à l'hôtel. Ecoutez de la musique en streaming via l'application Jazz Radio, visionnez les bandes annonces via l'application AlloCiné, et tant qu'on y est, téléchargez quelques films ! C'est une facture télécom de plusieurs milliers d'euros qui vous attend à votre retour. Clairement, si vous avez tout compris, vous savez maintenant pourquoi les opérateurs télécom subsidient les smartphones. Vous ne l'avez peut-être pas remarqué, mais de l'internet nomade "tout gratuit", cela n'existe pas. Cela n'existera jamais tant que les smartphones ne seront pas, en même temps, les organes acheminent les données du réseau, sans nécessiter d'infrastructure. Le public devrait savoir que des terminaux munis de processeurs ARM 4 coeurs à 2 GHz peuvent opérer en tant qu'organes P2P dans un environnement dense telle une ville, sans nécessiter d'infrastructure réseau, en y ajoutant une puce d'interface réseau P2P en plus de la puce d'interface réseau GSM 2G/3G.
  • steph_tsf , 23 avril 2011 13:17
    Logiquement, d'ici quelques années, on devrait trouver des docks de recharge sur secteur qui embarquent une puce d'interface réseau P2P, destinée à remplacer les pylônes GSM. Chaque smartphone en train de recharger se comporte alors comme un élément réseau wireless, ne nécessitant aucune infrastructure. Ajoutez un port Ethernet 1 Gigabit, au cas où il y aurait un accès internet câblé. Cela donne quoi à l'arrivée ?
  • steph_tsf , 23 avril 2011 13:50
    Cela donne quoi à l'arrivée ? Cela donne le titre Apple à 1000 USD en 2021 (aujourd'hui 350 USD), à supposer que le dollar existe encore en 2021. Devenir un opérateur télécom à part entière, sans louer ni payer ni installer l'infrastructure en ville, tel est l'objectif sachant qu'à terme, 80% de la population mondiale sera concentrée dans des villes. Si vous faites 40% de marge brute sur chaque terminal que vous vendez, c'est encore mieux car vous engrangez des bénéfices chaque fois que votre infrastructure télécom se renforce. Le plus fin là-dedans, est que votre enrichissement se fait au détriment de vos proies, les opérateurs télécom. Si en plus de cela vous faites 40% de marge brute sur les contenus (iTunes) que vous vendez, c'est encore mieux. Pour fragiliser vos proies, les opérateurs télécom, vous les poussez à investir dans des filières obsolètes telle la 4G (licences et frais d'équipement), ce qui augmente leur endettement, ce qui les pousse à facturer des plans Data délirants en roaming (jusqu'à 8 eur le mégabyte), ce qui provoque un tollé chez leurs clients. Au bon moment, lorsque votre technologie est prête, vous suscitez une crise télécom - genre banqueroute en cascade des opérateur télécom - et vous rachetez un lot d'opérateurs télécom. Yes you can !