MWC 2016 : Samsung Galaxy S7 et S7 Edge, une belle évolution technique du S6

Samsung a levé le voile aujourd'hui sur ses smartphones porte-étendards, les Galaxy S7 et S7 Edge. Deux appareils qui s'annoncent excellents, mais qui ne font qu'améliorer par petites touches les S6 et S6 Edge, au point que l'on se dit que Samsung aurait pu les appeler S6 Plus ou S6 Mk.II.

Le Galaxy S7 EdgeLe Galaxy S7 Edge

Dire que nous étions étonnés en découvrant les Galaxy S7 serait mentir, puisqu'ils ont été révélés par de très nombreuses fuites avant la conférence d'aujourd'hui. Toutefois, les fuites ne permettent pas de se rendre compte des détails - or c'est justement dans les détails que se trouve l'intérêt de la génération 7.

Du verre courbé, et étanche

Le design, par exemple, semble identique au S6. Il ne l'est pas. Samsung est particulièrement fier du procédé de thermofusion qui lui permet d'assembler le verre courbe de la face du S7 Edge ou du dos du S7 à leur cadre métallique. Ce nouveau procédé réduit en effet significativement l'épaisseur de la jonction entre les matériaux, rendant les deux smartphones nettement plus agréables au toucher.

De même, sous cette coque mêlant métal et verre, Samsung a ajouté une série de joints. Invisibles au premier coup d'oeil, ils sont essentiels, car grâce à eux, les S7 sont étanches ! Ils ne résisteront pas seulement aux projections d'eau, comme certains concurrents ; non, ils sont réellement étanches et peuvent être immergés dans plus d'un mètre d'eau (classe IP68). Cette étanchéité est obtenue sans recours à des trappes en plastique disgracieuses comme sur le S5 : tout est fait en interne.

Le retour du lecteur microSD

La présence d'un port pour cartes mémoires microSD est un troisième exemple de détail invisible qui a une grosse influence. La disparition du stockage amovible sur les S6 avait fait grincer beaucoup de dents et a sans doute coûté un bon nombre de clients à Samsung. Ces fans déçus vont pouvoir revenir au S7 : le tiroir de la carte SIM accueille aussi une carte micro SD !

Samsung a aussi pensé à ceux qui veulent une batterie amovible. Les batteries des S7 et S7 Edge sont toujours fixes, mais elles font un joli bond en capacité : de 2600 mAh sur le S6 à 3000 mAh sur le S7, et de 3000 mAh sur le S6 Edge+ à 3600 mAh sur le S7 Edge.

Au chapitre écran aussi on peut trouver des petites évolutions discrètes. Les S7 conservent des dalles SuperAMOLED, plate et de 5,1 pouces sur le S7, courbe et de 5,3 pouces sur le S7 Edge. Mais leur adressage a été modifié pour créer un mode "Always On" : une portion supérieure de l'écran est toujours allumée (même lorsque le smartphone est en veille). On pourra y afficher l'heure, la date, le nombre d'appels ou de messages en absence, etc.

Le GPU est 63,9 % plus puissant que celui du S6.Le GPU est 63,9 % plus puissant que celui du S6.

Des coeurs ARM signés Samsung : record sous Antutu

Heureusement, ces petites retouches et améliorations ne sont pas les seules nouveautés des S7. À l'intérieur, Samsung les a dotés d'un coeur bien plus rapide. L'Exynos 8890 remplace le 7420. Il possède 4 petits coeurs ARM Cortex A53 à 1,6 GHz et 4 gros coeurs Samsung M1 à 2,6 GHz. La vitesse de traitement du CPU s'en trouve améliorée de 30,4 % selon Samsung. L'Exynos 8890 intègre aussi un GPU ARM Mali T880, qui est annoncé 63,9 % plus puissant que le Mali T760 du Galaxy S6. Le S6 était resté longtemps le smartphone le plus rapide (sous Android), le S7 est bien parti pour prendre sa succession. Notons qu'aux USA, les Galaxy S7 seront dotés d'un Snapdragon 820 de Qualcomm, mais ces versions n'étaient pas en démonstration au MWC.

Et le CPU est 30,4 % plus rapide.Et le CPU est 30,4 % plus rapide.

Durant notre brève prise en mains, nous avons pu lancer Antutu 6.0.4 qui a terminé sur un premier score d'environ 128000, ce qui place le S7 là où il doit être : tout en haut du classement. En réalisant un deuxième test juste après le premier nous n'avons obtenu que 120000, ce qui fait craindre un échauffement assez rapide et contrôlé par le ralentissement volontaire du SoC. Il nous faudra bien sûr attendre des tests complets sur des exemplaires de série pour statuer sur ce point.

Samsung a cependant pris la peine de préciser dans sa présentation que les S7 étaient dotés de caloducs pour aider à répartir et dissiper la chaleur dégagée par le SoC.

Capteur photo : priorité à la lumière

Terminons par le dernier gros changement apportés par les S7 et S7 Edge : le module caméra. La focale reste similaire, mais l'objectif a une plus grande ouverture, à f/1,7. Derrière, le capteur est tout nouveau. La résolution est en baisse à 12 Mpix, mais la taille des pixels est en belle hausse : ils mesurent 1,4 µm de côté, et occupent 30 % de surface en plus que ceux des iPhone 6/6 Plus. Samsung promet donc que ses smartphones font de meilleures images en faible luminosité. Ce capteur de 12 Mpix possède un autre atout : ils participent tous à la mise au point, par détection de phase (PDAF). C'est, à notre connaissance, le premier capteur avec PDAF sur 100 % de sa surface chez les smartphones. Par comparaison, seul 0,78 % de la surface du capteur du S6 servait à la PDAF.

Le lancement est prévu pour le 11 mars, mais des précommandes seront possibles dès aujourd'hui. Chaque précommande sera livrée avec un casque de réalité virtuelle Gear VR, gratuit. Aucun prix n'est encore officiel, mais les rumeurs parlent d'un tarif d'entrée à 700 euros.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • "une belle évolution technique du S6"
    "ne font qu'améliorer par petites touches les S6 et S6 Edge"

    6 premières lignes, titre inclus...
    0