Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

La mémoire sécurisée de Sandisk arrive dans les téléphones

Par , 2007-11-08 - Source: Sandisk | B 1 commentaire

Micro SD TrustedFlashSandisk a annoncé que sa mémoire sécurisée TrustedFlash a été choisie par les constructeurs de l’alliance iMode, dont Bouygues Telecom fait partie, comme support standard pour le contenu sécurisé.

Une gestion DRM intégrée

Les cartes TrustedFlash, qui sont pour le moment disponibles au format Micro SD, sont sécurisées avec une technologie DRM (Digital Rights Management) intégrée à la carte. Les DRM sont des mesures de protection des droits numériques, un ensemble de technologies très critiquées actuellement. Les cartes Sandisk ont un contrôleur interne qui crypte les données et empêche la lecture et la copie si on n’utilise pas un logiciel compatible avec la technologie TrustedFlash. Notons que Sony équipe ses cartes Memory Stick d’une technologie similaire (MagicGate) depuis des années. Sandisk utilise aussi sa technologie pour protéger des clés USB.

Un avantage pour les téléphones

Pour les opérateurs, la protection des données achetées via le téléphone est importante (sonneries, morceaux de musiques, vidéos, etc.). Auparavant, les données étaient stockées sur le téléphone, ce qui était gênant sur plusieurs points : les téléphones ont une faible capacité mémoire en interne, et les utilisateurs qui changent régulièrement d’appareils perdent les données. Avec la technologie TrustedFlash, les données sont stockées sur la carte et protégées, tout en offrant une capacité de stockage importante et la possibilité de garder ses données en changeant de téléphone.

Une technologie indépendante du lecteur

L’avantage d’une technologie matérielle comme TrustedFlash est une protection plus pratique pour les utilisateurs : avec des DRM comme ceux de Microsoft ou d’Apple, les licences sont stockées sur un ordinateur et donc les données protégées sont dépendantes de cette machine (du moins de la licence stockée dessus). Avec TrustedFlash, tous les appareils compatibles avec la technologie sont capables de lire les données. On considère que si vous avez la carte contenant les données, vous avez les droits. Ainsi, si vous changez de téléphone, il suffit de placer la carte dans le nouvel appareil, et c’est tout. Attention quand même, aucune technologie n’est infaillible et les cartes mémoire ne sont pas indestructibles. De plus, les DRM peuvent parfois être contournés, même si les technologies "matérielles" semblent mieux résister.

Commentaires
Afficher 1 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • wrongillusion , 13 février 2007 19:22
    lol alors que le PDG se SanDisk viens d'annoncer qu'il ne supporter pas les DRM... Bref deux discours discordant en somme...