Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

La deuxième génération d’Intel Core

Intel Core 2000 : le test des Sandy Bridge
Par , La rédaction

Intel lance aujourd’hui un total de quatorze processeurs pour ordinateur de bureau et quinze modèles seront disponibles pour ordinateurs portables.

Nouvelle nomenclature


i7-2600K
i7-2600
i5-2500K
i5-2500
i5-2400
i5-2300
i3-2120
i3-2100
Prix
317 $
294 $
216 $
205 $
184 $
177 $
138 $
117 $
TDP
95 W
95 W95 W95 W95 W95 W
65 W
65 W
Cores / Threads
4/8
4/8
4/4
4/4
4/4
4/4
2/4
2/4
Fréquence de base
3.4 GHz
3.4 GHz
3.3 GHz
3.3 Ghz
3.1 GHz
2.8 GHz
3.3 GHz
3.1 GHz
Max. Turbo Boost
3.8 GHz
3.8 GHz
3.7 GHz
3.7 GHz
3.4 GHz
3.1 GHz
N/A
N/A
Memory (MT/s)
1333
1333133313331333133313331333
Cache L3
8 Mo
8 Mo
6 Mo
6 Mo
6 Mo
6 Mo
3 Mo
3 Mo
HD Graphics
3000
2000
3000
20002000200020002000
Fréquence Max. du HD Graphics
1350 MHz
1350 MHz1100 MHz
1100 MHz
1100 MHz
1100 MHz1100 MHz1100 MHz
Hyper-Threading
Oui
Oui
Non
Non
Non
Non
Oui
Oui
AVX
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Quick Sync
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
AES-NI
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Non
Non
Interface
LGA 1555
LGA 1555LGA 1555LGA 1555LGA 1555LGA 1555LGA 1555LGA 1555


La marque Core i3, i5 et i7 se maintient et continue de vaguement représenter l’entrée, le milieu et le haut de gamme. Le numéro caractérisant le processeur commence maintenant par le chiffre 2. Les trois chiffres qui le suivent sont toujours censés être un indicateur des performances, même si en réalité, ils sont arbitraires et le fondeur utilise avant tout la fréquence, le cache L3, le Turbo Boost et l’HyperThreading pour les différencier.

Intel utilisera aussi plus fréquemment une série de lettres comme suffixe. K signifie que le coefficient multiplicateur est débloqué (Core i7-2600K et Core i5-2500K). Comme nous l’avons vu, si vous êtes un tant soit peu intéressé par l’overclocking, l’investissement en vaut la peine.

Le suffixe S est aussi connu et dénote un processeur disposant d’une consommation réduite. En principe, cela se fait sans perte de performance, même si dans les faits Intel a montré qu’il pouvait brider une puce pour arriver à ses fins (cf. « Intel Core i5 750 S - "S" comme sacrifices ! »). Les versions Sandy Bridge disposeront d’un TDP de 65 W et pourront atteindre les mêmes fréquences Turbo Boost que leurs homologues classiques. On ne connait pas les prix de ces processeurs qui sont destinés aux OEM selon Intel.

Enfin, le T désigne des processeurs basse consommation de 35 W et 45 W pour ordinateur de bureau. Ils ont une tension de fonctionnement et des fréquences initiales réduites.

Le seul processeur qui manque de cohérence avec le reste est le Core i5-2390T. Contrairement à ce que l’on pourrait croire en apprenant qu’il appartient à la famille des i5, il ne possède que deux cores avec HyperThreading activé au lieu de quatre. Pourquoi Intel ne l’a-t-il pas mis dans la catégorie des Core i3 ? Le mystère reste entier.

Nouvelle interface

Le Sandy Bridge utilise un nouveau Socket, le LGA 1155. Il est donc incompatible avec le Socket LGA 1156 sorti un an plus tôt à cause d’un seul pin. On entend déjà ceux qui ont acheté une carte mère pour Lynnfield ou Clarkdale à Nöel grincer des dents. 


Intel explique qu’il n’avait pas le choix. Sandy Bridge est bâti sur le principe de l’intégration. Des composants externes sont maintenant sur le die du processeur. En conséquence, les pins ont dû être réarrangés pour s’adapter à la nouvelle architecture. Les ingénieurs avec qui nous avons discuté insistaient sur le fait que s’il avait été possible de garder le Socket LGA 1156, le fondeur l’aurait fait. Ils clament qu’Intel ne profite pas d’un changement d’interface, ce qui est partiellement vrai puisqu’il vend tout de même les nouveaux chipsets qui iront sur les cartes mères.

AMD a eu un dilemme similaire avec les Zambezi bâtis sur son architecture Bulldozer qui sera commercialisée cette année. Assurer une compatibilité avec l’AM3 aurait bridé l’architecture. Il doit donc faire appel à un Socket AM3+ pour profiter de son plein potentiel.

La pilule reste néanmoins dure à avaler, surtout parce la mise à jour de la plateforme et l’achat d’une carte mère P67 ou H67 n’apporte pas vraiment de fonctionnalités qui n’existaient pas un an plus tôt avec le P55. Les possesseurs d’une machine milieu de gamme récente seront donc découragés par l’investissement nécessaire.