Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Seagate prévoit une pénurie de disques durs jusqu'à Noël

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 9 commentaires

Après Western Digital, c'est au tour de Seagate de révéler ses résultats pour le dernier trimestre 2011, celui qui fut le plus impacté par la pénurie de disques durs provoquée par les terribles inondations de la Thaïlande. Comme son rival, Seagate n'a pas financièrement souffert de la pénurie, bien au contraire.

La société a réalisé un chiffre d'affaires de 3,2 milliards de dollars, en hausse 18,6 % sur un an et un bénéfice net de 563 millions de dollars. Seagate, il est vrai, n'avait pas d'usines en Thaïlande et n'a donc pas été directement touché. Certains de ses fournisseurs cependant (comme Nidec) ont subi de gros dégâts. À cause de cela, Seagate n'a pu livrer que 47 millions de disques (dont 700 000 fabriqués par la branche disques durs de Samsung, maintenant propriété de Seagate), un volume en baisse de 8 % par rapport au trimestre précédent et de 4 % par rapport à l'an dernier.

Globalement, Seagate estime que 119 millions de disques ont été livrés au dernier trimestre 2011, alors que la demande était de 175 millions. La situation s'améliore lentement, mais Seagate prévoit que la pénurie perdurera jusqu'à la fin 2012.

Afficher 9 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • fitfat , 3 février 2012 13:25
    Et fin 2012, elle perdura jusqu'à mi 2013, je supposes ?
  • Ctrolon , 3 février 2012 13:34
    C'est comme pour la crise... Elle n'est pas néfaste pour tout le monde.
    Au passage, certains en profitent pour bien se remplir les poches, même s'ils ne sont pas directement impactés.
    Tant qu'à faire, pourquoi se priver. Toutes les occasions sont bonnes pour faire des affaires!

    Le seul point positif, Seagate a la décence de reconnaitre ne pas avoir été impacté.
    Bien évidement, cela ne l'empêche d'en profiter.
  • CBFX , 3 février 2012 14:49
    Pendant ce temps en France, Google est condamné parce qu'il a l'audace de ne pas faire payer Google Maps. C'est beau la défense des consommateurs !

    Et personne (genre Union Européenne) ne fera rien face à cette situation de pénurie de disques durs inventée de toute pièce par les derniers fabricants restants. Alors que ça impact autant sur le grand public que les pros depuis 4 mois. Il ne manque plus qu'une rumeur d'entente illicite !
  • sebbk , 3 février 2012 15:09
    c'est comme l’essence . Moins y'a de pétrole, plus les pétroliers s'engraissent ....
  • thaifriend@guest , 3 février 2012 15:47
    Dans votre article, on dirait que Seagate n'a aucune en Thailande.... Portant, sur le site web du constructeur, j'en denombre 2. Cependant aucune de ces 2 usines n'a ete directement touchées par les inondations.
  • jamais content , 3 février 2012 18:12
    IL FAUT ARRETER DE RELAYER LA DESINFORMATION DE SEAGATE:
    Comme déjà expliqué 1001 fois, étant les moins touchés par les inondations, ils continuent à vendre des HDD au prix fort et font en ce moment 3x plus de bénéfice sur le dos du client.
    Il est donc de leur intérêt de maintenir la pénurie ou en tout cas l'impression de pénurie pour pouvoir justifier de tels prix.
    Je conseil à tous d'aller faire un tour sur des sites de comparaisons de prix.
    J'en connais un qui affiche l'historique du meilleur prix de façon graphique et sur du WD 3.0TB on est déjà sous les 150E (prix de début novembre)
  • St-Jean , 4 février 2012 15:41
    jamais contentIL FAUT ARRETER DE RELAYER LA DESINFORMATION DE SEAGATE:Comme déjà expliqué 1001 fois, étant les moins touchés par les inondations, ils continuent à vendre des HDD au prix fort et font en ce moment 3x plus de bénéfice sur le dos du client.Il est donc de leur intérêt de maintenir la pénurie ou en tout cas l'impression de pénurie pour pouvoir justifier de tels prix....

    Ça s'appelle créer artificiellement la rareté...
  • Samantha Tabata , 7 février 2012 17:12
    La poule aux oeufs d'or...
    Dommage que Free ne se lance pas dans le marché des disques dur.
  • dupont54@guest , 3 avril 2012 10:39
    "celui qui fut le plus impacté par la pénurie de disques durs" Mais oui ! "impacté", du verbe "impacter". Mais c'est bien sûr ! Je trouve qu'il manque deux ou trois "acter" dans ce court article, pas vous ? "impacter" sans son petit copain novlangue "acter", c'est bien triste !