Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Après Sony et Nintendo, Sega adopte PhysX

Par - Source: Tom's Hardware FR

Le futur du jeu vidéo passera par la technologie PhysX de Nvidia. En tout cas, c'est ce dont le constructeur souhaite nous convaincre, en multipliant les communiqués sur le sujet. Et ce n'est pas que du vent marketing, puisque le nombre de studios de développement de jeux utilisant cette technologie de gestion des mouvements et des collisions entre objets augmente constamment.

Fin mars, Sony a lancé un SDK apportant PhysX à sa PS3, et Nintendo a fait de même pour la Wii. Aujourd'hui, c'est au tour de Sega d'offrir la licence pour les technologies PhysX et APEX de Nvidia a l'ensemble de ses studios de développement de par le monde. Selon Takashi Shoji, directeur de la R&D pour les logiciels grand public chez SEGA Corporation, « Sega utilise la technologie PhysX depuis plusieurs années, mais ce nouvel accord permet à nos studios de tirer parti de l’ensemble des moteurs PhysX multiplateforme. APEX a été un facteur important dans notre décision, car il nous permet de créer du contenu physique de qualité plus facilement et de façon plus productive ».

D'autres nouveaux jeux sont également annoncés compatibles, comme Terminator Salvation des studios GRIN. Alors, PhysX bientôt un standard de fait ? C'est bien sûr ce que souhaite Nvidia, mais AMD/ATI ne l'entend pas de cette oreille et essaye de promouvoir au contraire un standard ouvert pour la gestion de la physique, basé sur l'API OpenCL, et compatible avec toutes les cartes graphiques, et pas seulement les Geforce (cf. AMD, OpenCL, Havok et la physique).