Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le stockage en entreprise : interview d'un spécialiste

Le stockage en entreprise : interview d'un spécialiste
Par

Il est impératif pour les entreprises de bien choisir leurs solutions de stockage. Aujourd’hui, nous rencontrons le spécialiste allemand du stockage Starline, qui nous parle de l’état des disques durs professionnels en matière de fiabilité, de capacité, de performances et de coût. Entretien avec Carsten Wilde, directeur de l’entreprise, qui nous parle des dernières tendances du stockage professionnel, du SAS aux SSD.

Tom’s Hardware : Comment décririez vous les clients typiques de Starline et les solutions de stockage qu’ils vous demandent le plus fréquemment ?

Starline : Nous n’avons pas vraiment de « client type », dans la mesure où notre gamme comprend aussi bien des contrôleurs de stockage individuels que des solutions de stockage virtuel destinées à assurer une disponibilité maximale. Les clients qui viennent nous voir ont parfois simplement besoin de produits leur permettant de stocker leurs données de manière fiable, alors que d’autres recherchent des solutions complexes à base de stockage virtuel ou distribué.

Par contre, si je devais dégager une tendance généralisée, je dirais que nos clients sont de plus en plus exigeants : ils veulent des produits adaptés à leurs besoins, offrant un maximum de fonctionnalités, être polyvalents et évolutifs. Enfin, on nous demande des produits offrant un rapport qualité/prix toujours plus élevé et de plus en plus de clients cherchent à investir de manière durable et écologique.

Tom’s Hardware : Les SSD deviennent de plus en plus populaires dans les ordinateurs de bureaux et les portables ; certains pensent qu’ils ne vont pas tarder à s’attaquer au domaine du stockage professionnel ? Vos clients commencent-ils à étudier la possibilité d’acheter des SSD plutôt que des disques durs ?

Starline : Il existe effectivement un segment dans lequel les SSD constituent une alternative tout à fait viable aux disques durs, mais pour l’instant, seule une très faible part des produits de stockage sont équipés de SSD, principalement en raison de leurs capacités insuffisantes et des incertitudes qui planent concernant leur durabilité et leur fiabilité à long terme. Nos clients veulent pouvoir déployer différents types de disques afin de pouvoir adapter leurs solutions de stockage à l’évolution de leurs besoins.

Tom’s Hardware : Quels sont les disques durs professionnels les plus attrayants à l’heure actuelle ?

Starline : Pour l’instant, le rapport capacité/performances/consommation idéal se trouve dans les disques durs 2,5" tournant à 10 000 tr/min. En règle générale, les clients optent pour les capacités les plus élevées de ce segment [NDLR : afin de maximiser leur densité de stockage].

Tom’s Hardware : Pouvez-vous nous dire quelle est la proportion de disques 10 000 tr/min vendus par rapport aux 15 000 tr/min ? Quelle importance revêtent les disques durs 15 000 tr/min aujourd’hui ?

Starline : Les disques durs 3,5" tournant à 15 000 tr/min restent les plus vendus pour les applications hautes performances, mais le vent tourne : nous installons de plus en plus de disques durs 2,5", et plus spécifiquement des 10 000 tr/min, dans ce segment. Leurs dimensions plus réduites permettent d’en déployer un plus grand nombre, ce qui augmente à la fois la densité de stockage et la capacité totale. À côté de cela, nous avons eu de bon échos du Toshiba MBF260LRC, qui est un disque dur 2,5" fourni dans un boîtier 3,5" ; nos clients trouvent qu’il est bien adapté à la transition vers le format 2,5".