SFR rachète Télé2 France

Logo SFRLe secteur de l’accès à Internet en France subit ces derniers temps une consolidation qui voit disparaitre les acteurs les plus fragiles. Après le rachat d’AOL France par Neuf Cegetel, c’est au tour de Télé2 France d’être absorbé par SFR. Plus précisément, le groupe français a acquis les activités de téléphonie fixe et ADSL de Télé2 France. L’activité d’opérateur de téléphonie mobile virtuel a été reprise par le Groupe Télé2 AB.

La transaction portant sur une valeur d’environ 350 millions d’euros permet à SFR de récupérer les 300 000 clients ADSL et 3 millions de clients téléphone fixe, susceptibles de migrer vers les offres ADSL. Le chiffre d’affaires de ces activités s’est élevé à 260 millions d’euros au premier semestre 2006. Ce rachat est cohérent avec la volonté d’SFR de devenir fournisseur d’accès à internet, comme le groupe l’a annoncé au printemps dernier. Il devrait lancer début 2007 une offre « quadruple-play » et pourra ainsi concurrencer Orange ou Neuf Cegetel sur le terrain de la convergence entre téléphonie fixe/mobile et accès internet. Rappelons aussi que SFR possède aussi plus de 40 % de Neuf Cegetel.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
12 commentaires
    Votre commentaire
  • oops66_bis
    Bel exemple de concurence libre et non faussée !

    SFR rachete Télé2 + SFR possède aussi plus de 40 % de Neuf Cegetel.
    Ils n'ont pas des actions Orange non plus ??????

    Les capitaux croisés sont une nouvelle forme de monopole, et les lois anti-trusts Européene ne sont pas respectées.
    0
  • foliepure
    j'espere qu'ils me laisseront la téléphonie illimité analogique et pas sur adsl avec box obligatoire beurk
    0
  • Pipoman
    Anonymous a dit :
    Bel exemple de concurence libre et non faussée !

    SFR rachete Télé2 + SFR possède aussi plus de 40 % de Neuf Cegetel.
    Ils n'ont pas des actions Orange non plus ??????

    Les capitaux croisés sont une nouvelle forme de monopole, et les lois anti-trusts Européene ne sont pas respectées.


    je suis d'accord, c'est une tres mauvaise nouvelle quand on connait l'étique des entreprises de la téléphonie mobile (entente sur les prix)
    0