Négociation surprise de Foxconn : 800 millions d'euros en moins pour le rachat de Sharp

Un téléviseur SharpUn téléviseur Sharp

La mauvaise santé de Sharp a surpris Foxconn

Reuters, qui reprend les propos rapportés par le quotidien japonais Jiji News, affirme que Foxconn aurait décidé de réduire son offre de rachat d’environ 100 milliards de yens (795,49 millions d’euros), ce qui l’amène à 489 milliards de yens (3,89 milliards d’euros). Pour mémoire, Foxconn avait fait une offre de 589 milliards de yens (4,69 milliards d’euros) en janvier dernier. Le mois suivant, nous apprenions que Sharp et Foxconn étaient en cours de négociation et que le rachat était imminent. Les marchés furent donc très surpris lorsque Foxconn a annoncé émettre des réserves sur l’acquisition. Les rumeurs affirmaient que le Taïwanais avait été surpris par les dettes importantes du Japonais et qu’il voulait revoir son offre en conséquence.

Foxconn veut réduire son investissement

Si l’on se penche en détail sur l’offre initiale, Foxconn promettait d’acquérir de nouvelles actions de Sharp pour 489 milliards de yens (3,89 milliards d’euros) afin de posséder les deux tiers du fabricant d’écrans. Foxconn envisageait aussi d’acheter des actions préférentielles pour 100 milliards de yens (795,49 millions d’euros). Selon les sources de Bloomberg, Foxconn souhaiterait réduire l’acquisition de nouvelles actions pour ne dépenser que 389 milliards de yens (3,09 milliards d’euros) environ.

Foxconn reste la meilleure solution pour Sharp

Il faut savoir que le Conseil d’administration de Sharp avait déjà voté la proposition de Foxconn en février dernier et que ce genre de révision par l'acquéreur potentiel est assez inhabituelle, même si ce n’est pas non plus la première fois que cela arrive. Dans les faits, il faut que les deux parties votent sur la nouvelle offre, mais on doute fortement que le Japonais refuse. Sharp est au bord du gouffre et le nouveau montant offert par Foxconn de 489 milliards de yens (3,89 milliards d’euros) reste supérieur à la deuxième meilleure offre qu’a reçue Sharp. INCJ, un fonds d’investissement soutenu par le gouvernement japonais, avait offert 300 milliards de yens (2,39 milliards d’euros).

- Guide d’achat : quel écran choisir ?

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire