Snapdragon 845 : le nouveau SoC de Qualcomm en détail

Intelligence artificielle et sécurité renforcée

Taillé pour l’intelligence artificielle


Déjà deux générations que le Snapdragon fait de l’intelligence artificielle au niveau matériel, depuis le 820 (principalement pour les photos à l’époque), et le 835 (notamment pour la reconnaissance faciale). Le CPU Kryo 385 est optimisé pour le calcul INT8, particulièrement utilisé en intelligence artificielle, sans oublier le FP16 pour le GPU et l’unité vectorielle HVX INT8 dans le DSP, le tout en démultipliant le nombre d’opérations par cycle pour ces calculs en faible précision. De quoi offrir trois fois plus de performances en IA par rapport à la génération précédente, tout en laissant le choix au développeur d’utiliser ce petit réseau neuronal local avec l’algorithme et la partie matérielle qu’il souhaite.

Sécurité maximale

Qualcomm parle d’un coffre-fort intégré à son Snapdragon 845. Que ce soit pour protéger ses photos et vidéo personnelles, ou assurer des paiements avec son smartphone. Un troisième niveau de sécurité est ajouté : il réside dans un nouveau module matériel intégré au SoC, avec son propre processeur, le SPU (Secure Processing Unit), qui fonctionne même sur son propre système d’alimentation, pouvant littéralement éteindre le SPU en cas d’attaque. Le SPU va gérer lui-même toutes les données biométriques, mais aussi les multiples clés de chiffrement qui protègent les données stockées. Car aujourd’hui, chaque fichier utilise sa propre clé de chiffrement : le SPU va les générer, et les gérer dans un environnement sécurisé. Sans oublier les données SIM, bancaires, jusqu’aux titres de transport.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire