Qualcomm dévoile le Snapdragon X16, premier modem 4G à 1 Gbit/s

Qualcomm va profiter du MWC pour promouvoir en grande pompe son nouveau SoC haut de gamme, le Snapdragon 820. Mais l'activité SoC du groupe américain n'est pas la seule, Qualcomm est avant tout un spécialiste des émetteurs radio et des modems. En plus du Snapdragon 820, Qualcomm présente donc une première mondiale : le Snapdragon X16, premier modem LTE Avanced Pro, capable d'atteindre 1 Gbit/s.

Plus précisément, 0,98 Gbit/s. C'est simplement le double de ce que permettent les meilleurs smartphones actuels, qui plafonnent à 450 Mbit/s. Mais comment parvient-il à une telle vitesse ? En multipliant les antennes émettrices et modifiant la méthode d'encodage du signal afin de transmettre rien moins que 10 flux simultanément.

256QAM et 4x4 MIMO pour 0,98 Gbit/s

Petit rappel des faits. La 4G (LTE) fut lancée avec des modems Cat. 3 à 100 Mbit/s (en sens descendant). Puis on a vu arriver les modems LTE Cat. 4 à 150 Mbit/s, enfin les Cat. 6 à 300 Mbit/s et aujourd'hui les Cat. 9 à 450 Mbit/s. Vous remarquez que le débit progresse par multiples de 150 Mbit/s. Ce n'est pas anodin : depuis la Cat. 4 c'est le débit maximum obtenu sur une porteuse de 20 MHz. Avec l’agrégation de deux porteuses, on obtient 300 Mbit/s et 450 Mbit/s avec trois porteuses.

Avec ce raisonnement, il faudrait cinq porteuses et 100 MHz pour obtenir 900 Mbit/s, or aucun opérateur au monde ne dispose d'autant de bande passante. Le Snapdragon X16 - et tous les futurs modems LTE Cat. 16 - utilisent donc d'autres moyens : le MIMO 4x4 et la modulation 256 QAM.

La modulation 256 QAM est un encodage plus fin et complexe du signal, qui prend la relève de la 64 QAM en vigueur jusqu'à aujourd'hui. Grâce à la 256QAM, le débit maximum par porteuse de 20 MHz augmente de 150 Mbit/s à 200 Mbit/s, ce qui permet de passer à 600 Mbit/s sur trois porteuses. C'est d'ailleurs comme cela que le Snapdragon 820 et son modem X12 montent à 600 Mbit/s. Pourquoi ne pas avoir tiré parti de cette modulation plus tôt ? Parce qu'elle exige une grande puissance de calcul, inaccessible sur les précédentes générations de modem. Gravé en 14 nm, le Snapdragon X16 peut encoder en 256 QAM sans faire exploser sa consommation.

Les 400 Mbit/s restants sont obtenus grâce à une multiplication des antennes. Au lieu de deux antennes et donc deux flux parallèles par porteuse, le X16 a recours à quatre antennes et quatre flux. Le débit est logiquement multiplié par deux. Le Snapdragon X16 ne peut gérer le MIMO 4x4 que sur deux porteuses. Au total, ce sont donc 10 flux LTE qui émaneront des smartphones équipés du X16, chacun transportant environ 100 Mbit/s sur une porteuse de 20 MHz.

Intégrer quatre antennes LTE dans un smartphone va cependant poser de réels défis aux constructeurs. Alors Qualcomm a aussi ménagé la possibilité d'agréger non pas trois, mais quatre porteuses, en MIMO 2x2 seulement. Il y a alors un total de 8 flux sur 80 MHz et une bande passante de "seulement" 800 Mbit/s.

Les fréquences sans licence à la rescousse

Le X16 ouvre encore d'autres horizons. C'est le premier modem Qualcomm prévu pour fonctionner sur la bande des 3,5 GHz, bande qui est utilisée en France pour le Wimax pour le moment, mais qui a de fortes chances d'être réaffectée à la 4G à l'avenir.

Le X16 est encore le premier modem à gérer le LAA (Licensed Assisted Access), c'est-à-dire le LTE sur les bandes de fréquence non soumise à licences, notamment celles occupées par le Wi-Fi.

La somme des nouveautés techniques incluses dans ce modem Snapdragon X16 est donc conséquente. À tel point qu'il semble en avance sur son temps. En France, par exemple, aucun opérateur ne dispose de 20 MHz sur trois porteuses et ils n'obtiendront une quatrième porteuse qu'une fois la bande 700 MHz réattribuée, à l'horizon 2019. Les antennes relais devront sans doute être mises à jour pour émettre en 256QAM ou en MIMO 4x4. Les premiers produits équipés du X16 sont prévus pour le second semestre 2016.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire