Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

SSD en 32 nm chez Toshiba

Par - Source: Toshiba | B 2 commentaires

Toshiba vient d'annoncer une nouvelle gamme de SSD qui utilise, nouveauté, des puces gravées en 32 nm. Sept modèles sont annoncés, avec différents facteurs de formes.

Des modèles rapides

La gamme comprend plusieurs modèles, qui partagent les mêmes débits : 250 Mo/s en lecture, 180 Mo/s en écriture et le support du TRIM. Interfacé en SATA 3 gigabits/s, les SSD sont proposés en cinq tailles. On retrouve d'abord une version 2,5 pouces classique, de 9,5 mm d'épaisseur, avec une capacité de 64 à 512 Go. La seconde version, qui se limite à 256 Go, ne mesure que 7 mm d'épaisseur, un nouveau standard. Le poids est de 78 grammes, sauf le modèle de 512 Go, qui pèse 91 grammes. Un modèle 1,8 pouce (en 5 mm d'épaisseur) est proposé, avec une capacité de 64 à 256 Go, une version sans boîtier (pour une intégration plus simple) avec les mêmes capacités, mais un gain en encombrement : avec un boîtier, il mesure 54 x 5 x 78,5 mm pour 48 grammes, sans on passe à 49 x 4,75 x 77,1 mm et 15 grammes. Enfin, une version LIF (avec connexion directe du SATA, sans la prise habituelle) est aussi proposée, elle mesure 53,6 x 2,6 x 70,6 mm (pour 15 grammes).

Des modèles (moins) rapides

Les deux modèles qui terminent la gamme sont moins rapides : 180 Mo/s en lecture et 70 Mo/s en écriture. Par contre, ils utilisent des interfaces atypiques : le premier est un modèle 1,8 pouce sans boîtier en « demi longueur », le second en mSATA (la standardisation du format Mini Card pour les SSD). Disponible tous les deux avec une capacité de 128 Go, le premier mesure 54 x 4 x 39 mm pour 9 grammes, le second 30 x 4,75 mm x 50,9 mm pour 9 grammes.

Dans les faits, Toshiba propose une gamme très large, adaptée aux PC portables classiques, mais aussi aux ultraportables. Le seul réel défaut vient du manque de standardisation des formats, ce qui rend l'évolution des machines équipées de ce type de SSD difficiles.

Afficher 2 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Geilgestorm , 11 janvier 2010 21:39
    Vous prenez un Intel X25-E-SLC
    Vous le déclinez en une version moins couteuse, donc plus accessible : X25-M-MLC
    Vous le déclinez encore en changeant le contrôleur (avancées et évolution obligent) et vous obtenez des SSD à 100.00 euros. Support du TRIM compris.

    Intel ouvre le bal et les autres suivent. Mais Intel ne veut pas trop ouvrir le bal pour ne pas se faire doubler. Le TRIM ne sera donc pas sur les SSD fabriqués par Intel et revendu sous une autre marque : Kingston, n'aura pas le droit de mettre le TRIM, Intel a déjà prévu de se réserver le créneau des SSD à 100.00 euros
  • shooby , 13 janvier 2010 13:42
    Aps d'idée de prix ?