Transformer un SSD et un disque en hybride

Marvell, qui propose des contrôleurs SATA et des contrôleurs pour les SSD, propose une puce intéressante et originale : la HyperDuo. Son nom officiel est 88SE9130 et elle permet en fait de combiner — de façon matérielle — un SSD et un disque dur pour transformer le tout en disque dur hybride.

L'idée est simple : on branche un SSD et un disque dur d'un côté et le système d'exploitation, de l'autre côté, ne verra qu'un « disque » de la capacité du disque dur. Entre les deux, le contrôleur va optimiser les données, en plaçant ce qui est souvent accédé sur le SSD et les données « fixes », comme les films, la musique, etc. sur le disque dur, de façon transparente. Marvell indique que les performances obtenues sont proches de celles d'un SSD seul. On garde donc 80 % des performances d'un SSD et la capacité d'un disque dur, avec par contre un désavantage : le bruit du disque dur.

Pour le moment, les disques durs de Seagate et Western Digital ont été testés par Marvell et la société livre — pour les tests — un SSD Micron de 256 Go, a priori un C300 qui a le double avantage d'utiliser un contrôleur Marvell et d'être compatible SATA 6 gigabits/s. Marvell promet une compatibilité avec tous les appareils du marché, et la société a aussi intégré un mode permettant d'effectuer un backup automatique des données sur le disque dur.

Reste à voir les performances pratiques, car si l'idée est séduisante sur le papier, quelques points sont à vérifier. Premièrement, il faut interfacer correctement la puce avec le reste du système, un lien PCI-Express 1x en 2.0 (au moins) est nécessaire. Deuxièmement, il faut vérifier le fonctionnement avec un SSD de petite capacité : si un modèle de 256 Go est nécessaire, l'intérêt sera mince.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • mururoa
    Et oui gros intérêt de coupler un Intel V de 40 GB avec un HD de 2 TB par exemple. Après il faudrait aussi que le volume soit bootable et soit compatible avec autre chose que windows 7.
    1
  • Vassili611
    Et sinon, il y a aussi Linux : tu montes le SSD sur / et le DD sur /home, et il n'y a même pas besoin de puce dédiée...
    1
  • dandu
    mururoaEt oui gros intérêt de coupler un Intel V de 40 GB avec un HD de 2 TB par exemple. Après il faudrait aussi que le volume soit bootable et soit compatible avec autre chose que windows 7.


    L'intérêt c'est que c'est driverless, indépendant du système, car matériel
    3