Le trafic de Steam augmente de 75 % par an

Qui achète encore des jeux sur disque ? Plus beaucoup de joueurs, si on en croit les statistiques d'usage de la plateforme Steam de Valve. Elle doit faire face à une augmentation de son trafic de 75 % tous les ans.

Sur Steam, on peut acheter des jeux, les télécharger, conserver sa progression, etc. La plateforme occupe une place centrale dans l'univers du jeu PC en hébergeant non seulement les quelques titres de Valve, mais aussi ceux d'un grand nombre de studios tiers et d'indépendants. C'est aussi via Steam que se tiennent les parties de CS:GO ou Dota 2 . Steam offre, enfin, régulièrement des soldes très attirants, qui poussent plus d'un joueur à acheter un jeu sans avoir réellement l'envie d'y jouer ; jeu dont la taille moyenne gonfle elle aussi sans relâche d'année en année (elle atteint aujourd'hui entre 10 et 40 Go).

Pour toutes ces raisons, Steam consomme environ 500 pétaoctets de données par mois ou 4 à 5 exaoctets par an. Et pour délivrer cette bande passante, Valve a mis à jour son infrastructure réseau pour y ajouter des connexions internet à 100 Gbit/s, une rareté que peu d'opérateurs sont en mesure de proposer.