Al Qaeda cache ses documents dans un film pornographique

La semaine dernière, CNN révélait que les cryptologues allemands avaient découvert un fichier caché au sein d’un film pornographique retrouvé sur une clé USB appartenant à Maqsood Lodin, un Autrichien de 22 ans qui revenait d’un voyage au Pakistan. Il a suscité l’intérêt des autorités lorsqu’elles ont découvert qu’il abritait cette clé dans son caleçon lors des contrôles de sécurité. Le fichier contenant le film était nommé « Kick Ass » et le fichier caché était intitulé « Sexy Tanja » et intégré plus de 100 documents portant sur les opérations présentes et futures d’Al Qaeda.

La stéganographie numérique, l’art de dissimuler du contenu au sein d’un fichier apparemment inoffensif, est de plus en plus populaire et complexe. Le fait que les experts allemands aient mis plusieurs semaines montre à quel point les nouvelles méthodes sont élaborées. Les documents étaient aussi très importants puisqu’ils décrivaient entre autres la préparation de futures attaques terroristes.

La stéganographie aujourd’hui

Dans sa forme la plus simple, la stéganographie numérique modifie par exemple les pixels d’une image. Il est aussi possible d'ouvrir l’image dans un éditeur de texte, puis de taper des informations au sein du fichier. L’image sera conservée et du texte pourra facilement passer inaperçu. Nous vous invitons d’ailleurs à télécharger l’image ci-contre depuis cette page (cela ne fonctionnera pas depuis une autre page) et l’ouvrir dans un éditeur de texte (Notepad, TextEdit, etc.) pour se rendre en bas du code et y découvrir notre petit message caché.

Avec le temps, des méthodes beaucoup plus complexes ont été développées. Par exemple, il est possible de modifier les informations RGB de chaque pixel pour y insérer des données. On trouve aussi des outils qui convertissent les bits d’un document sous une forme binaire. Chaque bit (0 et 1) est ensuite éparpillé au sein des bits originaux constituant l’image ou la vidéo selon une séquence ou un algorithme prédéterminé, ce qui rend la détection du document dissmulé encore plus difficile. Enfin et comme l'explique PhysOrg, les méthodes les plus complexes utilisent la transformée en cosinus discrète, qui sert à compresser un fichier JPEG, pour cacher un fichier au sein d’une image. Dans ce cas précis, le document restera intact, même si l’image est modifiée.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
    Votre commentaire
  • c_planet
    et quel serait l'intérêt des cellules antiterroristes à clamer partout qu'ils ont découvert un des moyens de leurs ennemis pour passer leurs ordres d'opérations ?
    3
  • Iksarfighter
    Quel con de cacher ça dans son slip :lol:
    1
  • mvm
    Cela expliquerait pourquoi on avait trouvé un "numéro deux" d'al qaeda en possession de films pornos.
    0