Vidéo : un seul atome comme support de stockage grâce à IBM

Slideshow: IBM Research Created the World's Smallest Magnet -- an Atom

Pour la première fois au monde, IBM a réussi à lire et écrire un bit de données dans un atome. Comparativement, un disque dur demande 100 000 atomes par bit, et l’ancien record, publié l’an dernier, était de 8000 atomes. Cette nouvelle densité permet de stocker les 35 millions de chansons proposées par iTunes sur un support de stockage de la taille d’une carte de crédit.

À lire aussi :
- Test disques durs : les meilleurs modèles selon la rédaction

Support magnétique atomique

Un atome de holmium perçu par un microscope à effet tunnelUn atome de holmium perçu par un microscope à effet tunnelLes chercheurs viennent de publier leurs travaux dans la revue Nature. Leur système repose sur un atome de holmium posé sur un oxyde de magnésium. Cette structure a le grand avantage d’avoir deux états magnétiques (polarité) bien distincts. À l’aide d’un microscope à effet tunnel, il est possible d’envoyer un courant de 150 mV à 1 µA. À cette échelle, cette décharge massive a pour conséquence d’inverser la polarité de l’atome de holmium. Il suffit ensuite d’utiliser le microscope pour mesurer sa résistance électrique, afin de déterminer sa polarité, et « lire » le bit de donnée. Une résistance élevée représente un 0, tandis qu'une résistance faible représente un 1.

Résultats prometteurs

Les chercheurs ont réussi à placer deux atomes côte à côte, et à écrire un bit sur l’un sans perturber l’autre. Ils ne donnent pas la distance exacte entre les deux, mais cette prouesse montre que la technologie a un grand potentiel. Elle est pour l’instant cantonnée aux laboratoires d’IBM, puisqu’elle requiert un microscope à effet tunnel, une température proche du zéro absolu, et un vide presque parfait. C’est tout de même une première étape symbolique dans le monde du stockage magnétique.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Soulope
    "un courant de 150 mV" ? Je ne comprends pas . par contre une tension de 150 mV ca me parait plus juste
    0
  • DariusKhan
    C'est un sacré pas en avant dans les domaines liés à l'électricité. Toutes les applications possible grâce à cette technologie, ça me fait frémir; même si d'ici là, je serai soit sénile, soit en boîte. :D


    @Soulope: "Courant de 150 mV à 1µA" est tout à fait juste.

    Le courant électrique est la combinaison d'une tension (U) et de l'intensité du courant électrique (I). Le courant électrique, dans la langue française, n'a rien à voir avec (I) qui est "nommé" "intensité du courant".

    Wikimerdia a aussi son mot à dire:

    "Pour les applications humaines, l'électricité se déplace en courant dans des fils ou des câbles conducteurs. Plus la tension (U) est élevée, plus la propulsion des électrons est importante (pour un générateur), donc dangereuse pour nous.

    Le symbole de l'intensité électrique est (I) et son unité l'Ampère, tirée du nom du physicien du même nom. On parle souvent de courant (I) par abus de langage. Le courant correspond à un débit d'électron dans un matériau conducteur, souvent comparé à l'écoulement des molécules d'eau dans un tuyau."


    EDIT afin de corriger ma grosse bêtise qui a créé une légère confusion.
    0
  • Soulope
    @DARIUSKHAN
    Pour information, je suis ingénieur électronicien. Cela fait 15 ans que je suis dans l'electronique et
    un courant (ou intensité) est exprimé en Ampère.

    A propos de "wikimerdia", j'ai trouvé facilement (?!) un article parlant du "COURANT":
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Courant_électrique
    0