Communications : 6 à 24 mois de stockage

La lutte contre le terrorisme a décidément bon dos et tant pis si les libertés individuelles doivent en prendre un coup au passage. En effet, les différents ministres de la Justice de l'Union européenne ont autorisé l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation obligeant les opérateurs téléphoniques et fournisseurs d'accès Internet à stocker les données des communications pour une durée allant de six mois à deux ans, au choix de chacun des États membres.

Où ? Quand ? Comment ?

Les opérateurs de téléphonie et les fournisseurs d'accès à Internet devront être en mesure de fournir l'heure exacte, la provenance et le destinataire de tout appel sans avoir toutefois à en relever la teneur et c’est encore heureux. Chaque pays de l’Union dispose de 18 mois pour transposer cette législation chez lui, le Parlement européen ayant déjà approuvé cette loi suite aux attentats islamistes de Madrid en mars 2004 et de Londres en juillet 2005.

Une augmentation des coûts

Évidemment, à une époque où les communications gratuites et illimitées se trouvent déjà menacées par certains opérateurs peu regardant sur les tarifs, les compagnies de télécommunications craignent que ce genre de mesures soit pour elles un coût supplémentaire.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • foliepure
    bien sur que ca aura un coup

    sinon si on se gourre de telephone et qu on tombe sur le repondeur d'un terroristre croyant etre ailleurs, on est inquiété :D
    0
  • hokuto-ken-
    Bah tu fini a guentanamo avec les poto a ben :na:
    0
  • lapinjaune
    >>>et tant pis si les libertés individuelles doivent en prendre un coup au passage.

    Ou est le rapport dans le cas présent ?
    0