Une nouvelle taxe sur les smartphones et tablettes pour financer la culture

Taxer : l'exception culturelle françaiseTaxer : l'exception culturelle françaiseDans son rapport «l’acte 2 de l’exception culturelle française», Pierre Lescure propose de taxer les smartphones et tablettes pour financer la culture française. François Hollande devrait se prononcer sur cette idée d’ici la fin juillet.

L’idée est de faire payer les grands acteurs de l’industrie de l’information qui propose des supports souvent utilisés pour consommer de la musique, des films, des livres et autres médias culturels. Le rapport estime que les prix des terminaux sont suffisamment élevés pour qu’une taxe ne freine pas leur achat.

Et une taxe de plus pour financer ce que la taxe sur la copie privée finance déjà

La question est de savoir si cette nouvelle taxe remplacera celle sur la copie privée qui a le même objectif et qui est très critiquée. L’auteur du rapport a néanmoins admis au Figaro qu’il estimait que les deux taxes étaient nécessaires. Il rappelle que la taxe sur la copie privée rapporte 200 millions d’euros par an. Il voit la taxe sur les smartphones et tablettes comme un complément et une réponse au cloud computing qui pourrait, selon lui, mettre fin aux revenus générés par la taxe sur la copie privée en raison de l’absence de stockage.

Les déboires des Chromebooks qui reposent sur le cloud computing et la popularité des terminaux mobiles aux stockages toujours plus importants montrent clairement que cette crainte n’est pas ancrée dans les réalités de l’industrie. On a néanmoins du mal à imaginer un gouvernement faire un cadeau de 200 millions d’euros à ses citoyens.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • yatan
    Ah, ça me rassure, ça faisait longtemps que j'avais pas été taxé!
    0
  • HELLSINGFIRE
    Et encore une...
    Si au moins c'était pour pour la culture, et le tout gratuit.
    Mais tout le monde sais que c'est pour mettre dans les poches de certaines personnes.
    Comme la redevance audiovisuelle, on la paye, et on repaye un abonnement mensuel car la tnt c'est que du replay et en plus on se fait bombarder de pub toute les 30min de film et même à l'intérieur de celui ci.
    De plus, tout le monde ne regarde pas d'articles, d'émissions culturels avec son smartphone. Il y en a pas ras le bol de payer pour des gens qui pondent des lois sans même savoir utiliser un smartphone...
    0
  • St-Jean
    "Il voit la taxe sur les smartphones et tablettes comme un complément et une réponse au cloud computing qui pourrait, selon lui, mettre fin aux revenus générés par la taxe sur la copie privée en raison de l’absence de stockage."
    Ils prennent vraiment les gens pour des débiles de première... Comme si le cloud computing allait faire disparaître les disques durs et cartes mémoires... Le cloud computing est un "en-plus", pour compléter et sauvegarder les moyens de stockage traditionnels, pas une solution de remplacement à ces derniers. Personnellement, ma confiance dans l'informatique en nuage ne va pas jusque là.
    D'abord, la pérennité et la fiabilité de ces sites n'est pas garantie. Ensuite et surtout, pas question de placer des données confidentielles sur des serveurs auxquels les gouvernements peuvent s'arroger le droit d'accéder : tant que MS et son SkyDrive ne garantiront pas que le gouvernement US n'y a pas droit de regard, je ne mettrai rien là-dessus. Et rien ne prouve qu'il n'en va pas de même pour les serveurs des autres pays, dont la France.
    Bref, pour en revenir à nos moutons, il n'y a aucune chance pour que les 200 millions de la première taxe inique disparaissent et que cela justifie la mise en place d'une deuxième taxe aussi inique que la première.
    0