Samedi Rétro : 1984, un des premiers synthétiseurs vocaux était français !

En 1984, la société française Techni Musique, implantée à Clermont-Ferrand, sortait un synthétiseur vocal,en français”, destiné à être utilisé par le grand public sur les ordinateurs Amstrad, Commodore et Oric. La synthèse vocale, commandée par l’ordinateur, permettait alors de rendre les jeux plus “parlants”, mais des applications destinées aux non-voyants pouvaient aussi être développées, par exemple.

A lire aussi :
-
Samedi Rétro : 1986, ce bras robotisé se maniait avec deux joysticks
- Samedi Rétro : 1984, le MSX Yamaha CX5M fusionnait ordi et synthé

Une voix réellement convaincante !

A cette époque, il existait une multitude d’interfaces “en anglais” dont la qualité de la synthèse vocale allait de médiocre à acceptable. Cette initiative auvergnate a eu la chance d’accompagner parfois le plan “Informatique Pour Tous (IPT)” dans certains établissements scolaires. L’utilisation de ce synthé par le personnel enseignant, ainsi que les élèves, était donc logique, même si la programmation de cet appareil était toujours en anglais.

Si aujourd’hui nous sommes habitués à entendre de la synthèse vocale régulièrement, par exemple celle de votre GPS, en 1984, c’était moins commun, et il faut reconnaître la prouesse technologique ! Ecoutez plutôt ça !

Auteur de l'article : David Bagel

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • jamais content
    HAL9000 est dans la place
    0
  • deladriere
    je suis en train de mettre au point une version pour l'Arduino en utilisant la même puce, le MEA8000 : https://www.instagram.com/p/BLibTcvDi3E
    0
  • deladriere
    Anonymous a dit :
    HAL9000 est dans la place


    (oops sorry pour le vote négatif : je découvre le bouton ...)
    0