Le retour des téléphones portables explosifs - MAJ

Téléphone qui explose Le retour des téléphones explosifs ? Cette semaine, deux incidents de ce type ont été déclarés. Le premier sur un modèle Nokia, le second sur un modèle LG.

Sony Ericsson rarement touché, contrairement à ce que l’on pourrait croire

Alors que le scandale des batteries Sony a durement touché les finances du groupe japonais en 2006, les téléphones Sony Ericsson semblent étrangement peu touchés par les batteries explosives. Le premier incident de cette semaine a touché un téléphone Nokia, qui a fait un grand bang, puis c’est enflammé. Le second est un téléphone LG qui a explosé dans la poche d’un Néo-Zélandais. Mise à jour : le Néo-Zélandais n’est pas mort à cause de l’explosion du téléphone portable LG, mais d’une autre cause (inconnue actuellement). Par contre, il semble que le téléphone ait explosé après la mort de la personne. Rappelons que Nokia a effectué un rappel de millions de batteries en août.

Bien évidemment, après analyse, les constructeurs assureront que les batteries étaient des modèles compatibles ou contrefaits, et que le problème ne vient absolument pas de chez eux.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • Ben heureusement que c'était pas dans la poche de son pantalon, vous imaginez les dégâts. :(
    0
  • "Bien évidemment, après analyse, les constructeurs assureront que les batteries étaient des modèles compatibles ou contrefaits, et que le problème ne vient absolument pas de chez eux."

    C'est quoi cette remise en question, a demi mot, de la véracité des résultats de l'analyse ?

    Si la victime n'avais pas acheté sa batterie 2 fois moins chère dans le bouiboui du coin, n'aurait il pas fait une contre-analyse ?
    0
  • y a pas d'analyse sur le coup, enfin pas encore

    et c'est *toujours* la réaction des constructeurs

    genre, ça peut pas arriver qu'un produit soit défectuex
    0