Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Internet par téléportation quantique

Par - Source: Nature | B 42 commentaires

Des scientifiques chinois ont réussi une téléportation quantique sur une distance de 16 km, ce qui est un record. Ces recherches sont importantes car elles nous rapprochent de nouveaux modes de télécommunications.

La téléportation quantique

Contrairement à ce que les films de science-fiction laissent entendre, la téléportation ne consiste pas à déplacer de la matière. Ce phénomène tel qu’il est entendu par les scientifiques actuellement consiste à transférer l’état quantique d’un objet sur un autre. Les premières expériences portèrent sur deux rayons de lumière, le premier transférant son état quantique sur le second. Les recherches ont ensuite permis un mouvement similaire entre deux atomes.

Concrètement, pour qu’il y ait téléportation quantique, un groupe de particules (comme des photons ou ions) placé dans un état intriqué est partagé aux deux bouts de la communication. L’expéditeur de l’information prend l’objet dont l’état quantique doit être envoyé et procède à une mesure commune avec le groupe de particules. Il envoie les résultats de cette mesure au destinataire qui utilise cette information pour réaliser une série d’opérations sur le groupe de particule afin de reproduire l’état quantique de l’objet de l’expéditeur. C’est pour cela que la téléportation quantique est aussi appelée téléportation assistée par intrication.

Des progrès prometteurs

Les dernières téléportations quantiques ont eu lieu sur quelques centaines de mètres en utilisant une fibre optique comme support pour l’envoi des photons. Les recherches chinoises rompent avec ce protocole de test pour utiliser canal parfaitement vide de 16 km de long. Cela signifie que les seuls délais sont liés aux transports du photon qui va assurer la téléportation de l’état quantique et qui sont en principe équivalent à la vitesse de la lumière, le reste des opérations étant en théorie instantané.

Ces résultats, publiés dans la revue Nature Photonics le 16 mai dernier, sont un pas de plus vers une application pratique de cette science naissante qu’est l’informatique quantique et qui promet de meilleures méthodes de chiffrement et des communications rapides.

Afficher 42 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • delphi_jb , 20 mai 2010 02:12
    pour la sécurité, le quantique est un sérieux plus. J'avais lu quelque part que quand on essayait de lire un état quantique, un phénomène de décohérence intervenait, résultait une information qui a 50% de chance de changer. donc incertitude de l'information recueilli... pratique pour le petit malin qui intercepte les packets en cours de route... ;) 

    c'est d'ailleurs le plus gros problème que rencontre les chercheurs dans la conception du processeur quantique.
  • zedzorander , 20 mai 2010 07:54
    C'est très interessant tout ça. Ce serrait bien d'avoir une section "informatique quantique" sur le forum.
  • darkbul , 20 mai 2010 08:58
    delphi_jbpour la sécurité, le quantique est un sérieux plus. J'avais lu quelque part que quand on essayait de lire un état quantique, un phénomène de décohérence intervenait, résultait une information qui a 50% de chance de changer. donc incertitude de l'information recueilli... pratique pour le petit malin qui intercepte les packets en cours de route... c'est d'ailleurs le plus gros problème que rencontre les chercheurs dans la conception du processeur quantique.


    Va voir cette article: http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger
  • Anonyme , 20 mai 2010 09:05
    ZedzoranderC'est très interessant tout ça. Ce serrait bien d'avoir une section "informatique quantique" sur le forum.


    Oui, avant qu'on en arrive à l'informatique Antique ;) 
  • zedzorander , 20 mai 2010 09:06
    Le problème avec le quantique c'est que c'est passionnant. On a envie de s'y plonger coprs et âme mais on a toujours l'appréhension de passer pour un marginal après coup;)
  • Wiiip , 20 mai 2010 09:06
    Alors ...
    En quoi c'est de la téléportation si il faut transporter le photon ? La fibre optique va aussi à la vitesse de la lumière ... (légèrement réduite dans la fibre par rapport au vide, certes)
    Et j'avais aussi cru comprendre que cette solution était impossible, puisque l'on ne pouvait effectivement mesurer l'état qu'une seule fois (donc on ne peut qu'emmettre n'importe quoi, sans savoir ce que l'on envoie, pour que l'on ait une chance de savoir au bout ce que l'on avait envoyé ...)
  • shooby , 20 mai 2010 10:03
    Ils se déchainent en ce moment les chinois ?
  • experienceauthentique , 20 mai 2010 10:21
    Verra t on demain des programmes star treek,logiciel spok. je savais que spok au oreilles pointu avait des yeux bridés.
  • sirius , 20 mai 2010 10:24
    Je suis d'accord avec wiiip, ca n'a rien d'une téléportation.
  • FBR1010 , 20 mai 2010 10:39
    darkbulVa voir cette article: http://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger

    -> N'ayant pas l'esprit scientifique, je n'ai jamais compris l'expérience du chat de Schrödinger. Pour faire simple est-ce que cela signifie qu'on ne peut pas être sur de l'état du chat de cette expérience tant que l'on a pas ouvert la boite ?
  • -1 Masquer
    babinours1st , 20 mai 2010 11:17
    WiiipAlors ...En quoi c'est de la téléportation si il faut transporter le photon ? La fibre optique va aussi à la vitesse de la lumière ... (légèrement réduite dans la fibre par rapport au vide, certes)Et j'avais aussi cru comprendre que cette solution était impossible, puisque l'on ne pouvait effectivement mesurer l'état qu'une seule fois (donc on ne peut qu'emmettre n'importe quoi, sans savoir ce que l'on envoie, pour que l'on ait une chance de savoir au bout ce que l'on avait envoyé ...)


    non c'est plus subtile que ca le principe utilisé.
    En fait tu as une source placé à un endroit A; elle génére de photons intriqués. Ces photons vont par paire. On envoie le premier en direction d'une personne en B et le second à une personne en C. donc chacun vois des photons arriver.
    Il "suffit" ensuite de donner un état à l'un des photon en B pour "qu'immédiatement" celui en C voit le même état. De ce fait, le transfert de l'information de B vers C est instantané. C'est un "petit" avantage; mais le gros est plus subtil! En fait les informations qui sont transférées de B vers C se font sans "transport" de ce fait les données sont impossible à intercepter.
  • Anonyme , 20 mai 2010 11:35
    Voir phénomène EPR, et comme le dit Babinours, il n'y a pas de transport entre les deux photons/particules et la distance qui les sépare ne compte pas, il y a une interdépendance entre elles qui est quelque chose comme instantanée.
  • experienceauthentique , 20 mai 2010 11:57
    Toute données est bon a prendre pour étude.Www futurascience.com
  • darkbul , 20 mai 2010 13:12
    FBR1010-> N'ayant pas l'esprit scientifique, je n'ai jamais compris l'expérience du chat de Schrödinger. Pour faire simple est-ce que cela signifie qu'on ne peut pas être sur de l'état du chat de cette expérience tant que l'on a pas ouvert la boite ?


    Exactement.

    Tu ne peut pas savoir si le chat est mort ou vivant avant d'ouvrir la boîte mais le faite de l'ouvrir implique l'ajout d'un facteur "humain" et l’interruption de l’expérience... Donc tu ne peux pas savoir si c'est le faites d'ouvrir la boîte qui a tuer le chat ou le poisson...

    En plus le résultat d'un calcul quantique ne te donne pas un résultat fixe comme 1 + 1 = 2... en physique ou mathématique quantique tu as un pourcentage que 1+1=2 mais que 1+1=1 ou que 1+1=3 donc en choisissant le pourcentage le plus élevé tu auras le résultats le plus probable... Encore que c'est qu'un pourcentage... c'est aussi pour ça que le décryptage est plus rapide car le calculateur ne s’embête pas à chercher un résultats précis mais des probabilités...

    Pour ceux qui ont envie de se chauffer la tête http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordinateur_quantique
  • Jouls75 , 20 mai 2010 14:05
    Merci pour l'article et pour ta contribution darkbul ;)  Je vais de ce pas lire la page Wiki
  • pluies , 20 mai 2010 14:17
    Attention hein, que je sache les phénomènes de téléportation quantique (entanglement et tout le barda) n'ont rien à voir avec le concept d'ordinateur quantique (qubits, algorithmes quantiques et complexités en Grand O hallucinantes, tueur de crypto basée sur le logarithme discret).
  • David Civera , 20 mai 2010 14:37
    Pluies -> je ne suis pas d'accord.. la téléportation quantique porte justement sur l'échange de données quantique

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Téléportation_quantique

    Pour ce qui est de ceux qui crient qu'il ne s'agit pas de téléportation, c'est expliqué dans la news. Les scientifiques appèllent ca téléportation et cela n'a rien à voir avec ce que Star Trek appèlle téléportation

    La raison, si j'ai bien compris, est "relativement simple". En vertu du théorème d'impossibilité de clonage quantique, il est impossible de reproduire un code quantique pour le diffuser (théorème d'impossibilité de diffusion quantique). Le seul moyen est donc de passer ce phénomène de téléportation par intrication
  • -3 Masquer
    experienceauthentique , 20 mai 2010 16:01
    Revenons au texte:D es bridées ont réussi une téléportation quantique sur une distance de 16 klm.Ce qui ne regèlera pas le problème de Voyageur 1 et 2 de la Nasa pour la distance qui est a plus de 16 milliards de KLM de la terre.
  • Vermoute , 20 mai 2010 16:16
    Le quantique c'est très intéressant, mais quesque ça peut me donné mal à la tête :lol:  !
  • omega2 , 20 mai 2010 17:32
    J'ai pas tout compris. C'est quoi le fonctionnement réel?

    On prend deux trucs identiques, on leur provoque un changement d'état puis on envoie l'un des deux à l'autre bout ou bien on envoie l'un des deux à l'autre bout avant de provoquer le changement d'état et ce changement d'état est transmis "par magie" à l'autre?

    Dans le second cas, est ce qu'on peut provoquer des changements d'état à l'infini ou est ce qu'il y a une "usure" de la liaison? S'il y a une "usure", ça doit vouloir dire qu'on va devoir créer constamment de nouveaux couples.
    Autre chose, que ce passe t'il si on enlève le câble sous vide après l'envoie du photon? La liaison est perdu ou les photons vont quand même réagir à l'identique? De là on peut se demander s'il ne sera pas possible de créer des récepteurs portatifs qu'on déplacera sans devoir trainer un fil à la patte jusqu'à l'émetteur.

    Aller une dernière, c'est quoi la taille théorique de la chambre de confinement des photons pour avoir une autonomie de 50 ans de transmissions vidéos?

    Quoi ça m'intéresse moi de savoir si on sera capable de discuter avec le petit fils du cousin de son grand père quand il mettra le pied sur une planète lointaine.
Afficher plus de commentaires