Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

NVIDIA lance la carte Telsa K20 et son GK110

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 3 commentaires

Tesla K20Tesla K20

Nous en avions parlé récemment, la carte Tesla K20 et son GPU GK110 arrive enfin. Si NVIDIA avait plus ou moins officialisé son arrivée avec l'intégration dans le supercalculateur Titan, c'est aujourd'hui que les spécifications exactes des cartes sont connues.

Deux cartes K20

NVIDIA lance deux versions de la carte : la Tesla K20 et la K20X. La Telsa K20 propose 2 496 unités de calcul à 706 MHz et 5 Go de mémoire GDDR5 interfacée sur 320 bits. La Tesla K20X propose 2 688 unités de calcul à 732 MHz et 6 Go de mémoire GDDR5 sur un bus 384 bits. Dans les deux cas, la puissance de calcul est élevée : 3,52 téraflops et 3,95 téraflops en simple précision et 1,17 téraflop et 1,31 téraflop en double précision (1/3 de la puissance en simple précision). Concrètement, les nouvelles cartes offrent la même puissance en double précision (environ) que l'ancienne gamme en simple précision. Gravées en 28 nm, les cartes ont un TDP de 225 W et le prix est évidemment à l'aune de la puissance : 3 200 $ pour la Tesla K20 et... plus pour la K20X.

Un problème de rendement ?

Visiblement, NVIDIA a eu des problèmes de rendement en 28 nm : le GK110 avait été annoncé avec 15 SMX et 6 contrôleurs mémoire, la carte Tesla K20X n'utilise que 14 SMX et 6 contrôleurs, la Telsa K20 seulement 13 SMX et 5 contrôleurs. Bien évidemment, le monde professionnel a aussi des contraintes de consommation qui n'existent pas toujours dans une machine de bureau : une carte ne peut pas dépasser 225 W dans un serveur alors que les modèles grand public de NVIDIA (et AMD) dépassent largement cette valeur dans certains cas.

Notons que les amateurs de calculs en simple précision — le traitement d'images utilise beaucoup ces derniers par exemple — pourront se tourner vers la carte Tesla K10 : cette carte dotée de deux GPU GK104 (2x 1 536 unités de calcul) propose une puissance de calcul en simple précision plus élevée (4,58 téraflops) mais est bien moins rapide en double précision, avec seulement 0,19 téraflop.

Enfin, petit point à prendre en compte, les nouvelles cartes Tesla abandonnent complètement la partie « graphique » : les cartes n'ont en effet pas de sortie vidéo, contrairement aux cartes de la génération précédente. La raison est simple : NVIDIA veut évidemment mettre en avant la technologie Maximus qui permet de coupler une carte Quadro et une carte Tesla dans la même station de travail. Et dans un serveur, la sortie vidéo est bien évidemment inutile dans la majorité des cas.

Commentaires
Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Un4GivN_X , 12 novembre 2012 21:19
    732 Mhz... Pourriez-vous m'expliquer pourquoi on en est encore à cette fréquence ? J'avais acheté un PIII 700 Mhz en 2000... je sais que ce n'est pas la même chose mais pourquoi en est-on encore à des fréquences aussi basse ? Qu'est-ce qui empeiche d'augmenter ça à 1.5 Ghz ? 2 Ghz ? 3.16 ???
  • geek_du_44 , 12 novembre 2012 22:23
    Un4GivN_X732 Mhz... Pourriez-vous m'expliquer pourquoi on en est encore à cette fréquence ? J'avais acheté un PIII 700 Mhz en 2000... je sais que ce n'est pas la même chose mais pourquoi en est-on encore à des fréquences aussi basse ? Qu'est-ce qui empeiche d'augmenter ça à 1.5 Ghz ? 2 Ghz ? 3.16 ???


    ses cartes sont faites pour du calculs massivement parallèle, avec un TDP MAX limité (greenpeace, alim, chaleur, ....) 2496 cores à 1000Mhz çà va chauffer et consommer!
  • fredom1989 , 13 novembre 2012 09:32
    Puits un GPU et un CPU c'est pas la même chose non plus. Toujours rien de bon en double précission.